Orange Promo Tabaski

Le chômage des jeunes est un problème partout en Afrique, sauf dans un pays

ethiopie industrialisation jeunesseSur le continent africain, la croissance démographique surpasse bien souvent la croissance économique. Conséquence, la jeunesse est confrontée au chômage de masse un peu partout. La fondation Mo Ibrahim a publié un rapport dans lequel elle met en exergue ce problème de société qui touche l'Afrique.
«Après observé la situation de 51 pays, la fondation Mo Ibrahim constate que malgré la croissance économique, le chômage reste toujours à un niveau élevé. Même dans les pays qui ont des taux de croissance différents, le taux de chômage des jeunes reste statique. Au Kenya et au Soudan, 22% des jeunes n'ont pas d'emploi. En 2016, le Kenya affichait pourtant une croissance de 6% de son PIB, alors que le Soudan avait une croissance deux fois moins forte, à 3,1%», observe les auteurs de l'étude.  

Plus généralement, sur les dix dernières années la croissance moyenne des pays africains était de 4,5%. Sur la même période, le taux de chômage des jeunes est resté stable. «La forte croissance économique de la dernière décennie n'a pas créé d'emploi», note la fondation Mo Ibrahim. 

«En Tunisie et en Egypte, où les jeunes sont parmi les plus éduqués, le taux de chômage des jeunes était de 60%. Ce qui prouve que les diplômes universitaires ne créent pas de travail», dit la fondation Mo Ibrahim. 

Mais un pays se distingue de la masse en Afrique: l'Ethiopie.
«Le taux de chômage global et celui des jeunes en Ethiopie est resté relativement stable lors de la dernière décade. L'année dernière, le taux de chômage était de 5,7%, alors que celui des jeunes était de 8,1%. Pour le reste du continent ces chiffres étaient de 8% en moyenne pour le taux de chômage et de 13% pour les jeunes», rapporte le site d'information Quartz

L'Ethiopie, dont le taux de croissance a chuté de 10,2% en 2015 à 6,5% en 2016, est un pays agricole, mais qui s'est aussi diversifié en investissant dans le secteur industriel. L'agriculture y est cependant toujours le plus gros pourvoyeur d'emplois: 80% de la population travaille dans le domaine agricole qui représente 40% du PIB national. 

Cependant, le gouvernement éthiopien n'est pas forcément tendre avec sa jeunesse. Des manifestations politiques y ont été durement réprimées ces derniers mois.

24 avril 2017
Source : http://www.slateafrique.com/738089/ethiopia-chomage-jeunes

Imprimer E-mail

Actu africaine