Macky Sall plaide pour des infrastructures ferroviaires en Afrique

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a plaidé, mardi à Abidjan, pour le développement des infrastructures ferroviaires en Afrique, un moyen selon lui de soutenir l’émergence des pays africains.

“Nous ne pouvons pas nous développer sans les chemins de fer’’, a estimé le président Sall, qui présentait une communication à la deuxième Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA), ouverte mardi dans la capitale économique ivoirienne.

“Si la conférence d’Abidjan a une recommandation à faire, c’est de continuer à porter le plaidoyer pour le développement du chemin de fer en Afrique’’, a exhorté le président Sall selon qui ’’on ne peut pas se développer sans chemin de fer’’.

Le chef de l’Etat estime que ‘’l’on ne peut pas réussir le commerce intra-africain sans voies de communication, car le vrai transport de marchandises entre nos pays passe nécessairement par la voie ferroviaire, même si la route joue un important rôle’’.

Pour lui, ‘’ce sont ces infrastructures qui soutiennent l’émergence. On ne peut pas se développer sans qu’il y ait des routes mais surtout les chemins de fer’’, a insisté le président Sall.

Plusieurs chefs d’Etats et dirigeants d’institutions internationales étaient présents à CIEA, qui se veut une plateforme d’échanges sur les bonnes pratiques africaines en matière de mise en œuvre des plans d’émergence institutionnel, social et économique.

Outre le président Macky Sall, les présidents de la Guinée Alpha Kondé de la Guinée et du Liberia Ellen Jonshon Sirleaf sont venus assister à la rencontre au côté du président ivoirien Alassane Outttara.

La Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique prend fin jeudi.

aps.sn

29 mars 2017
Source : http://xalimasn.com/ 

Imprimer E-mail

Actu africaine