Forfaitt-ORANGE-4G

Interview

Interview du maire de la commune rurale de Guidiguir : « Nous sommes préoccupés par l’incivisme fiscal, nous continuons la sensibilisation des populations » décare M. Ari JaramiLa commune rurale de Guidiguir est situé à 60 km à l’ouest du chef-lieu du département de Gouré sur la RN1 et à 100Km du chef-lieu de la région de Zinder. Dans cette commune, le système d'exploitation développé par les populations combine une agriculture pluviale pratiquée essentiellement sur les édifices dunaires et une agriculture irriguée dans les cuvettes oasiennes. Les produits de ces cuvettes oasiennes sont essentiellement écoulés sur les marchés locaux dont les plus importants sont les marchés hebdomadaires de Soubdou et de Guidiguir. Le maire de la commune se confie

Monsieur le Maire comment se présente votre commune et quelles sont les principales activités socio-économiques des populations ?

Merci à l’équipe de l’ONEP pour nous avoir donné cette opportunité. La commune rurale de Guidiguir est située à 60km à l’ouest du département de Gouré sur la RN1 et à 100Km du chef-lieu de la région de Zinder. Elle couvre une superficie de 5.488 km2. Elle est limité à l’est par la commune urbaine de Gouré ; au nord par les communes rurales de Gammou et de Moa ; à l’ouest par les communes de Guidimouni et de Gouchi et au sud par la commune rurale de Bouné. La population estimée à 6.6750 habitants composée majoritairement de Manga, Haussa, de peulhs, Touaregs, Toubous et de Djerma. Elle est à vocation agropastorale. Le cheptel est composé de camelins, d’ovins, de caprins, d’asins et d’équins. C’est une région sablonneuse au sud et au nord, argileuse à l’ouest et montagneuse à l’est. Le commerce y est florissant. En effet, la commune rurale de Guidiguir a 7 marchés hebdomadaires dont deux très importants à savoir le marché de Guidiguir qui est la mamelle de la commune et celui d’Arnadi. D’autre part nous avons de petits marchés au nombre de 5 à savoir Gassafa, Gadori, Alkamaram, Wargalé et Ménégou. L’agriculture constitue l’activité principale des populations, mais il y a aussi l’élevage. D’autres activités viennent en complémentarité à l’agriculture et à l’élévage.

Imprimer E-mail

Interview