Forfaitt-ORANGE-4G

Interview

Interview : M. Ousmane Douka Soumaila, Directeur général de l'Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) :Le 6 Juillet dernier, vous avez été primé du prix HIKIMA, mis en place par le Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat, le ministère de la Renaissance Culturelle et le ministère de la Fonction Publique, suite à un concours pilote entre les trois ministères en charge de l’éducation. Il s’agit de l’Education Primaire, des Enseignements Secondaires et Supérieurs, et des Enseignements Professionnels et Techniques. Pouvez-vous, Monsieur le Directeur Général, nous présenter le logiciel qui vous a permis d’avoir ce prix ?

Merci Madame. Tout d’abord, permettez-moi d’apporter quelques précisions par rapport à votre question. Le concours pilote auquel vous faites allusion est intitulé « Prix Goni » et a récompensé le meilleur manager des ministères que vous avez cités.

Quant au « Prix HIKIMA », Prix Nigérien de l’Innovation du Service Public, remporté par notre institution, l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS), c’est un concours national à l’intention de tous les ministères, les institutions publiques et les organisations de la société civile. Je souhaite que votre institution, l’Office National d’Editions et de Presse soit le lauréat de 2018.

Ceci dit, le logiciel qui a permis à l’ONECS de remporter le Prix HIKIMA est dénommé SMART ADMIN, une innovation apportée par notre institution pour moderniser ses prestations de service public. Il s’agit précisément, dans le cadre de la cyberadministration, d’une plateforme de partage et de gestion d’informations.

Entre autres fonctionnalités, ce logiciel nous permet, par exemple, de gérer et de sécuriser les notes de l’examen du BTS d’Etat. Ainsi, pour la compilation des notes, les jurys sont désormais assistés par un ordinateur. Les notes des candidats sont saisies dans le logiciel. Ensuite, le logiciel calcule automatiquement les moyennes de chaque candidat et génère en sortie le procès-verbal de délibération, la liste des admissibles, et enfin le relevé de notes de chaque candidat, gage de transparence et d’équité.

En outre, les résultats sont publiés instantanément par SMS et en ligne. Les treize (13) jurys des quatre (4) centres retenus cette année pour l’examen du BTS d’Etat (Maradi, Niamey, Tahoua et Zinder) ont été assistés par ce logiciel.

Les candidats peuvent, aussi, consulter sur le site Web de l’ONECS (www.onecs-niger.com) toutes les annonces relatives à l’examen du BTS d’Etat et aux concours d’entrée dans certaines grandes écoles de la sous-région (EAMAU, EISMV, 2 IE, INP-HB).

Imprimer E-mail

Interview