Interview

Bazoum Mohamed Interview 2017Diriez-vous que le combat est gagné contre Boko Haram ?
Mohamed Bazoum : "Il est pratiquement gagne. Nous avons eu beaucoup de succès. L'ennemi a été affaibli au Nigeria, au Cameroun, au Niger et au Tchad depuis longtemps. Il reste quelques capacités résiduelles de nuisance mais rien de comparable à ce qu'on voyait il y a quelques années. Rien de nature à remettre en cause la stabilité des pays voisins du Nigeria. Dans l'Etat de Borno, Boko Haram a encore quelques capacités mais elles ne sont pas importantes."

La frontière est-elle entièrement sécurisée entre le Niger et Nigeria ?
Mohamed Bazoum : "Nous sommes présents dans la mesure des moyens que nous avons et dans la mesure du nombre de militaires que nous pouvons projeter. Au total, la frontière est assez bien gardée même s’il reste quelques interstices. Rarement, désormais, ils sont en mesure d’attaquer nos positions comme ils l’ont fait ce mois-ci (NDRL à​ Geskérou) et ils l’ont appris à leurs dépens. C’était leur dernier baroud d’honneur".

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Interview