Airtel Niger

Forfait Albarka

Une question à Soumana Sanda, député du groupe parlementaire Zam Zam Lumana, de retour d'un voyage à l'extérieur, sur la situation sociopolitique du Niger.

soumana sanda Ces derniers temps, des arrestations sont opérées dans les rangs de l'opposition politique, de la société civile et des journalistes, quelle lecture faites-vous de cette vague d'arrestations ?
Toute cette avalanche d'arrestations n'a qu'un seul but, faire peur aux forces vives de la nation pour Une question à Soumana Sanda, député du groupe parlementaire Zam Zam Lumana, de retour d'un voyage à l'extérieur, sur la situation sociopolitique du Niger. qu'elles se taisent. Qu'elles se taisent face au drame qui se déroule au Niger sur le plan politique, social et économique.

En tant que force d'opposition, nous ne nous détournerons jamais du rôle constitutionnel qui est le nôtre, à savoir dénoncer et combattre avec la plus grande détermination ces travers et dérives de la 7e République qui nuisent gravement au Niger. Les opposants politiques, les acteurs de la société civile et les journalistes sont devenus les cibles privilégiées de cette cabale aux allures de mise en place d'un système dictatorial dans lequel l'expression plurielle des opinions n'est plus autorisée.

Il est important que les tenants du pouvoir se réveillent car ce temps-là est révolu, à jamais, au Niger. L'arrestation du président Amadou Djibo Ali dit Max, du journaliste Baba Alpha et de son père, d'Abdouramane Insar dit Bébé et de l'épée de Damoclès qui plane sur Ali Idrissa, procède de cette logique qui ne peut pas prospérer car il n'y a rien de plus solide que la volonté d'un militant d'une bonne cause.

Tout est mis en oeuvre aujourd'hui pour que personne n'ose parler des 200 milliards, de l'aide alimentaire pakistanaise détournée, de l'assassinat de Malla Bagalé, de l'intensification des coupures d'électricité malgré l'inauguration de gorou Banda, de l'agonie de l'école publique nigérienne et de la tendance à une validation politique de l'année académique, des vrais dessous de l'affaire wallgates, entre autres …

K.¨M

25 mai 2017
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Interview