Forfaitt-ORANGE-4G

Agadez : Entretien avec le Sultan de l’Aïr, El Hadj Oumarou Ibrahim Oumarou

Le Sultan de l’Aïr, l’Honorable  Oumarou Ibrahim  OumarouLe Sultan de l’Aïr, l’Honorable  Oumarou Ibrahim  OumarouFervent acteur de la paix, le Sultan de l’Air a séjourné récemment avec plusieurs de ses pairs africains aux Etats -Unis, en Italie et en France. Ces rencontres ont donné aux participants l’occasion de partager l’expérience de leurs pays en matière de consolidation de la paix, de lutte contre l’extrémisme violent.

Honorable vous venez d’effectuer un séjour aux Etats -Unis, en Italie et en France ou l’expérience de notre pays en matière de consolidation de la paix a été beaucoup appréciée.

Effectivement j’étais aux USA pour représenter le Niger par rapport aux questions de l’extrémisme violent. Nous étions 11 pays africains dont le Niger que nous avions représenté. Aux USA nous avons été reçus au département d’Etat. Après Washington nous nous sommes rendus en Louisiane où nous avions rencontré les responsables fédéraux de la police qui se trouvent confrontés aux questions de l’extrémisme violent. Au regard de nos expérience au Niger nous avions échangé et conjugué nos efforts communs pour arriver à des solutions durables pour la paix sur le sol américain plus particulièrement dans l’Etat ou nous avions été invités et notamment la paix pour tous nos Etats.

Durant votre périple vous vous êtes beaucoup intéressés à la situation de la jeunesse qui se trouve prise dans le feu de l’extrémisme violent. Des solutions ont été trouvées face à ce problème ?

Apres l’étape de Washington nous nous sommes rendus à Chicago où il était notamment question de la lutte contre l’extrémisme violent. Nous avons ainsi discuté sur un phénomène très important à savoir la situation de la jeunesse qui est prise dans le feu de l’extrémisme violent. Là-bas nous avons trouvé des jeunes qui après avoir purgé leurs peines en prison ont été récupérés, formés, et ont bénéficié d’un programme de réinsertion sociale qui leur a permis aujourd’hui de diriger même de grandes entreprises. Au niveau de certaines entreprises, l’Etat figure parmi la grande clientèle tout ceci pour vous dire que le programme est une réussite qui peut faire école dans beaucoup de nos Etats.

Honorable vous étiez aussi à Los Angeles où vous aviez effectué de nombreuses visites.

Là il faut aussi parler surtout des cas de jeunes qui grâce aux efforts des autorités américaines ont renoué avec les établissements scolaires et ils ont réussi. A San Diego nos avons visité des établissements de police, des établissements scolaires, des pénitenciers pour voir ces gens qui aujourd’hui regrettent tout ce qu’ils ont commis de mal dans leur jeunesse et qui ont promis après avoir purgé leur peines d’aller dans les mêmes établissements qui ont permis à beaucoup de leurs concitoyens de refaire une autre vie, une vie meilleure.

Après les Etats- unis vous étiez en France.

En France nous avons visité l’Association Puits du Désert qui, au Niger, appuie l’association Tidène qui a fait d’importantes réalisations dans le sud-est de l’Aïr notamment 280 puits dont 200 pastoraux et 80 puits maraichers. Cette association a organisé plusieurs conférences et nous avons apprécié toutes ces actions. Nous l’avons encouragé à continuer d’aider les populations de la région d’Agadez. Toujours en France nous avons reçu de hautes distinctions notamment du Maire du Grand Bornand, du maire d’Aisne, une médaille du Président français Emmanuel Macron qui nous a été remise par le Préfet de Haute-Savoie et une autre du Préfet de Grenoble. C’est l’occasion d’adresser tous mes remerciements aux autorités françaises pour cette marque de confiance d’amitié et de solidarité. Cette mission est fructueuse et très importante pour le Niger et aussi pour notre région.

Honorable en Italie il a été surtout question du tourisme.

En Italie il a été surtout question de la reprise des activités touristiques au Niger. De nombreux italiens étaient au rendez-vous de la cure salée et au guéréwol et ils ont demandé si touts les conditions sont réunies pour des expéditions dans le désert du Ténéré et l’Aïr. Nous avons rassuré les agences de voyage que grâce aux efforts du gouvernement pour la sécurisation des biens et des personnes aujourd’hui la région est fréquentable. Les responsables de 65 agences ont donné des assurances qu’ils viendront désormais au Niger pour tous les festivals et fêtes traditionnelles.

Juste après ce périple vous avez effectué des visites dans la région d’Agadez.

Après notre retour de ce grand périple j’étais à Gougaram et Agalal, Arat et Dannet pour visiter en compagnie du Gouverneur et du député Mano Aghali des infrastructures réalisées par l’Etat dans les secteurs socio de base en matière de santé et éducation et nous avons salué les efforts du Président de la république, chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou qui dans le cadre du Programme de Renaissance a prévu de réaliser toutes ces infrastructures au profit des populations nigériennes. A l’issue de ces visites dans la zone nous lançons un vibrant appel à tous nos compatriotes d’œuvrer en faveur de la paix dans la région.

Abdoulaye Harouna(onep)

27 mars 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Interview