27ème anniversaire du MNSD Nassara : Entretien avec Maman Mourtala Mamouda, membre du Bureau Politique National du Parti

Maman Mourtala Mamouda MNSDLe samedi 21 avril 2018, le Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD Nassara) a célébré le 27ème anniversaire de sa création. A cette occasion, le journal « La Nation » a tendu son micro à l’honorable Maman Mourtala Mamouda, membre du Bureau Politique National du Parti et Président du Groupe parlementaire « Rassemblement des démocrates-MNSD Nassara).

Bonjour honorable. Le samedi dernier, votre parti a commémoré au Palais du 29 juillet, le 27ème anniversaire de sa création. Que peut-on retenir de cette célébration ?

La commémoration de ce 27ème anniversaire est couplée au forum des jeunes et des amazones. Ce forum est placé sous le thème suivant : rôle et responsabilités des jeunes dans le processus électoral. Ce fut également l'occasion pour le parti de rappeler aux responsables des organes et structures de participation le mot d'ordre de leur renouvellement en prélude au congrès de 2018.

Vous avez vu la mobilisation et la ferveur à cette commémoration. Cela donne la mesure de la force politique que représente notre parti, le MNSD Nassara sur l'échiquier national.

En 27 ans d'existence, que peut-on retenir de la vie du MNSD Nassara ? En termes plus clairs, quels sont les résultats tangibles enregistrés par votre parti ?

Pour répondre à votre question, je fais un feed- back vers la Conférence nationale souveraine (CNS).

Tout d'abord, au cours de ladite conférence et pendant les premières périodes qui suivirent sa tenue, vous vous rappelez de la large coalition des ''forces vives de la nation'' contre le MNSD Nassara qu'elles voulaient enterrer. Mais notre parti a résisté à tous ces assauts. Cela est un premier point à souligner.

Ensuite, il y a eu notre expérience de parti de l'opposition. A ce niveau, je vous fais remarquer que le MNSD Nassara a montré l'exemple de ce que doit être une opposition dans un contexte démocratique. Notre parti a eu à assumer le rôle d'une opposition responsable et constructive.

Puis, de 1999 à 2010, le MNSD Nassara a eu à assumer le pouvoir d'Etat, sous la direction de Son Excellence, Tandja Mamadou. Les résultats positifs engrangés par cette présidence sont indéniables. Le Président Tandja a montré la voie, que la pauvreté n'est pas une fatalité ; et qu'avec la volonté et la détermination, nous pouvons réussir notre développement. Dans tous les secteurs (Santé, Education, Agriculture, Elevage Sécurité, Environnement, Eaux et Assainissement), et à tous les niveaux, des belles et bonnes choses ont été réalisées.

Enfin, ce qu'on ne peut pas manquer aussi de souligner dans la vie du MNSD Nassara, c'est sa réponse positive à l'appel du Président de la République, Son Excellence Issoufou Mahamadou en vue de la construction nationale. Parce qu'au niveau du MNSD, nous avons un seul crédo, l'unité nationale et le développement de notre pays, nous avons décidé en toute souveraineté d'accompagner les efforts du Président de la République pour le bonheur et la prospérité de notre cher pays, le Niger. Le contexte sécuritaire de notre pays avec des menaces de tous les côtés et la situation de crise économique du moment marquée par la récession économique au Nigeria et la baisse des prix de l'uranium et du pétrole nous recommandent une union sacrée. C'est le lieu pour moi de féliciter les Forces de Défense et de Sécurité pour leur engagement dans la protection de nos frontières et la sécurité des personnes et des biens sur toute l'étendue du territoire national, non sans leur présenter nos condoléances pour nos soldats, nos frères et nos fils tombés sur le champ d'honneur. Notre motion de félicitation va également à l'endroit des autorités de notre pays qui ne ménagent aucun effort pour la sécurité et le bien-être des Nigériens.

27 ans d'existence, c'est toute une vie faite de nombreuses péripéties. Aujourd'hui, comment se porte le MNSD Nassara ?

Comme vous venez de le dire, une vie est faite de hauts et de bas. Le MNSD a vécu des expériences et des épreuves qu'il a surmontées. Ce n'est pas pour rien qu'on appelle le MNSD Nassara, le grand baobab. Le baobab est non seulement un arbre qui dure longtemps. Aussi, symbolise-t-il l'arbre à palabres où se prennent les grandes décisions. Je vous rappelle que notre triptyque est consultation, concertation, participation. C'est ce triptyque qui est notre boussole. Les couleurs de notre parti définissent aussi sa personnalité. La couleur orange symbolise le sacrifice et l'endurance et la couleur verte l'espoir et la renaissance.

Pour répondre à votre question, je vous dis que comparativement à 2010, où nous étions carrément la cible du régime d'exception, aujourd'hui, notre parti se porte bien et est en train de retrouver toute splendeur, en témoigne la mobilisation à la célébration de ce 27ème anniversaire, le samedi 21 avril 2018. C'est le lieu pour moi de saluer le leadership de notre président, Elhadji Seini Oumarou.

Comment votre parti envisage les élections générales de 2021 ?

Pour nous, les élections de 2021 sont des défis que nous nous donnerons les moyens de relever. Tout parti aspire à la conquête partielle ou totale du pouvoir. Notre parti, le MNSD Nassara est présent dans les 266 communes du Niger et compte présenter des candidats dans toutes les circonscriptions; et nous allons nous appuyer sur les structures de notre parti pour préparer les prochaines élections au niveau des 4 paliers que sont les élections communales, régionales, législatives et présidentielles. Pour atteindre les objectifs électoraux, le parti compte beaucoup sur les jeunes, les femmes et les amazones qui constituent son piédestal ; d'où d'ailleurs le thème du forum des jeunes et des amazones que j'évoquais tantôt. Nous allons retourner aux fondements de notre parti, c'est- à-dire le développement à la base pour être à la hauteur des défis.

Propos recueillis par Oumarou Kané

26 avril 2018
Source : La Nation

Imprimer