Forfait Albarka

Interview

Barkai Issouf InterviewPourquoi la création d’un ministère spécialement dédié aux institutions ?
Avant de répondre à vos questions, permettez-moi de vous remercier et de remercier l’ONEP pour cette occasion fort salutaire que vous m’offrez pour m’adresser à vos lecteurs. Vous contribuez ainsi à faire mieux connaitre mon département ministériel, ses attributions et son rôle dans l’architecture institutionnelle et administrative de notre pays. J’en suis très reconnaissant.

Pour répondre à votre question, remarquez qu’une place de choix est accordée aux Institutions par le Président de la République à travers le Programme de Renaissance du Niger. En effet, le Président de la République est convaincu qu’un Etat de droit repose sur des Institutions fortes, démocratiques et stables. Cette conviction est la principale raison qui motive la création de ce ministère. Cela est d’autant plus logique que lorsque vous regardez le fonctionnement de ce ministère, il est une sorte d’interface entre le Gouvernement, le pouvoir exécutif, et l’Assemblée Nationale incarnant le pouvoir législatif. Aussi les textes ont étendu cette collaboration fonctionnelle avec les Institutions non parlementaires telles que le CESOC, le Médiateur de la République, le CSC, la CNDH, etc.

L’autre raison qui n’est pas à négliger, c’est que les Etats de l’UEMOA ont de plus en plus ce genre de département ministériel, et dans le souci de l’harmonisation des Institutions Publiques, le Niger n’est pas en reste.

Imprimer E-mail

Interview