Interview

Le recteur de l’Université de Tahoua : «On ne fait pas de la recherche et de l’enseignement comme au néolithique», assure le Pr Addo MahamaneMonsieur le Recteur, pouvez-vous nous présenter succinctement l’Université de Tahoua (missions, nombre de professeurs et d’étudiants, nombre de classes et d’amphi, etc.)?

L’université de Tahoua a été créée en 2010. Elle fait partie de ce qu’on appelle les universités de la 2ème génération au Niger qui comprend l’université de Tahoua, l’université de Maradi et l’université de Zinder. Elle comporte pour le moment trois Facultés (la Faculté de Droit, d’Economie et de Gestion, la Faculté des Sciences Agronomiques et la Faculté des Sciences de l’Education) ainsi qu’un Institut Universitaire de Technologie.

En termes de personnel, ces quatre entités académiques sont gérées par 267 enseignants dont 66 permanents (43 enseignants chercheurs et 23 enseignants technologues), 201 contractuels, missionnaires et vacataires ainsi que 63 PAT ou personnel administratif et technique. Pour les étudiants, à la création de l’université en 2010/2011, il y avait 425 étudiants en 2010 et, aujourd’hui, en 2019-2020, il y a 6.324 étudiants et ce n’est pas définitivement clos. Ces chiffres montrent que l’université de Tahoua est très sollicitée. Donc, nous avons connu une augmentation exponentielle du nombre d’étudiants garçons et filles mais les garçons sont les plus nombreux ; malgré cela, le nombre des filles augmente dans l’absolu : ainsi, en 2010-2011, sur425 étudiants, il y avait 129 filles soit 30% et en 2019-2010, sur 6.324 étudiants, il y a 1.045 filles soit 16,52%.

Quelle est la vision de cette université ? cette vision au sens large est la gestion. Gestion du développement, gestion de la société, gestion du système éducatif tout court et gestion de la production agricole et de l’environnement. Les missions principales et classiques de l’université de Tahoua sont l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la formation mais, parallèlement, elle fait des études et des travaux.

En terme de gouvernance, l’université de Tahoua est dirigée par un Recteur, un Vice-Recteur, un Secrétaire Général, un conseiller en Communication et un conseiller juridique, une Administration des entités, un Cabinet du Recteur et un Conseil de l'Université qui tient au moins 3 sessions par an.

Imprimer E-mail

Interview