Airtel Niger

Forfait Albarka

IDEES & OPINIONS.

mardi, 08 novembre 2016 15:21

Il faut le dire...

Résultat de recherche d'images pour "mahamadou issoufou"La Renaissance de Mahamadou Issoufou, nous l’avons dit et répété, est un échec total, autant dire une catastrophe pour le Niger. Lorsqu’il est arrivé au pouvoir, à l’issue d’une élection présidentielle organisée par un gouvernement à 90% composé par des gens qu’il a récompensés, probablement pour éminents services rendus, il a tout trouvé pour réussir : de fortes réserves financières à la Bceao, une dette intérieure et extérieure quasi-nulle, des accords arrachés à Areva qui garantissent les intérêts du Niger, le pétrole qui rapporte près de la moitié du budget national, Imouraren que Areva s’est engagée à exploiter, au plus tard en 2016 ou à perdre le permis, l’intégralité des financements requis pour la construction du barrage de Kandadji, un pays en sécurité, etc. Rien que des indicateurs positifs. De quoi rêver pour tout celui qui est animé de la volonté de construire son pays. Cinq ans plus tard, Mahamadou Issoufou a réussi à tout noircir.

Farmo MoumouniLe Niger traverse des moments difficiles. C’est indéniable. Nombre de nos concitoyens tentent de comprendre l’état de dégénérescence dans lequel le pays se trouve. Plusieurs raisons ont été avancées. Toutes peuvent se résumer dans ce mot célèbre : «L’enfer c’est les autres»

Je ne nie point que les autres soient l’enfer, mais trop souvent les autres, c’est nous-mêmes.

Retraite Niger 01Notre but, c’est d’en finir une fois pour toute, avec cette image dégradante du « vieux retraité » tassé sur une chaise à longueur de journée. L’objectif de cette réflexion est de les sensibiliser pour un retour dans leurs terroirs en vue de contribuer au développement à la base de leurs communautés.

Quelques informations et interrogations sur les retraités    

  • Au Niger il y’a actuellement environ 22 000 retraités, civils, militaires et paramilitaires confondus (déclaration du Ministre de la Fonction Publique lors de sa visite à la CARENI) ;

Constitution 7eme Republique NigerCela fait sept mois, aujourd’hui, que des individus que vous pensez avoir portés au pouvoir par la seule force de vos suffrages, ont usé de leurs positions au sein de l’appareil d’État pour vous imposer un choix qui est loin d’être le vôtre. Le 21 février, puis le 20 mars 2016, les élections générales que vous aviez attendues, depuis cinq longues années, pour dire à Mahamadou Issoufou et à ses camarades de débarrasser le plancher car jouant odieusement faux, ont tourné au cauchemar pour le Niger.

UESNF 01

  • Vu l’acte n°27 de la conférence nationale souveraine portant reconnaissance juridique de l’USN.
  • Vu l’article n°34 de la constitution de la république du Niger reconnaissant et garantissant le droit syndical.
  • Vu l’article n°14 de l’USN reconnaissant la qualité des sections extérieures.
  • Vu la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association de la république Française.

Le comité exécutif de l’UESNF dénonce et condamne l’attitude du gouvernement Nigérien sur la privation des allocations de bourses dont les étudiants Nigériens sont victimes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Abdoulaye HASSANE DIALLO Dr 1Depuis    quelques  jours  le  Premier  Ministre  français   Mr   VALLS  a   entrepris    une  visite  ou   une   tournée   , ( appelons  cela comme on  veut  )   dans   3  pays  africains ,  le  Togo qui   fut  tour  à  tour   occupé  par   les  Portugais  et  les  Allemands  en 1883  avant   de devenir  Britannique  et  enfin  colonie  française  en  1914 – 1916 ,  avant  d’acquérir  son  indépendance  en  Avril  1960.    

mardi, 01 novembre 2016 05:52

Il faut le dire...

Election Niger 2 Tour 2016Image d'illustrationLe Niger, il faut bien le croire, n’est pas frappé de malédiction. L’éternel recommencement auquel nous semblons être condamnés n’est que le fruit des turpitudes de certains de ses fils, porteurs d’une terrible poisse crasseuse, qui ont continuellement, depuis 25 ans, corrompu ou truqué le jeu démocratique, y compris par les méthodes et moyens les plus détestables. Cette année encore, le Niger retombe dans le creux de la vague. En février-mars 2016, il y a eu au Niger un hold-up électoral qui, à défaut d’être sanctifié, a bénéficié de l’onction silencieuse des mêmes partenaires qui ont vociféré et dit leur haut-le-cœur devant ce qui s’est passé au Gabon. Pourtant, chez nous, Mahamadou Issoufou a enregistré dans certaines régions, notamment celle dont il est originaire, des scores que l’intelligence, à défaut de la morale, aurait dû carrément éliminer de toute volonté de gagner coûte que coûte.

Djibrilla M Bare Dans votre livraison n°435du 20 octobre 2016,sous le titre «Le Niger dans la tourmente : Bazoum Mohamed, un éternel gaffeur»,vous aviez rediffusé une interview du susnommé,réalisée le 3 mai 1999,soit moins d’un mois après l’assassinat du Président Baré et de son ami Ali Sahad(PAA) par Abba Seidicket Marroupi El Hadj Sani de l’hebdomadaire « Le Démocrate », sur la candidature du Président Baré à l’élection présidentielle de 1996 et le refus de l’ouverture d’une enquête sur sa mort.

Lettre ouverte Mallami BoucarDepuis le hold-up électoral de février-mars 2016, j’ai décidé de ne plus adresser la moindre lettre à Mahamadou Issoufou, à la fois maître d’ouvrage et maître d’œuvre de ce forfait. Je ne pouvais ni l’appeler président de la République ni lui faire l’honneur de m’adresser à lui en tant que tel ; exactement comme il l’a fait à Ibrahim Maïnassara Baré, avec une pointe de méchanceté habilement enroulée dans la défense de la République et de la démocratie. C’est à cet homme, qui, du reste, a ruiné le Niger, à tous points de vue, que Seïni Oumarou a décidé de faire allégeance, donnant ainsi une prime à la pire des gouvernances que le Niger ait connues au cours de ces 25 années post-conférence nationale. Et afin que l’histoire fixe cet épisode de la vie de l’homme et de notre pays, avec tout ce que cela représente comme conséquences désastreuses sur le peuple nigérien, je me suis permis d’utiliser cet espace, qui vous est habituellement réservé, pour adresser une lettre ouverte à Seïni Oumarou.

Farmo MoumouniDr.Moumouni FarmoCe texte du Dr.Moumouni Farmo est d'une profondeur et d'une substance impressionnante. Sa force d'expression métaphorique interpelle toute personne décidée à l'acte de réflexion noble et nécessaire à notre mieux être. L’essence de l’homme s’annonce, s’exprime et se célèbre dans la réflexion. La réflexion n’est-elle pas l’insigne de notre hauteur ? N’est-ce pas là l’index de notre verticalité ?

Je crois que ce texte s'adresse à trois catégories de personnes classifiées par Hampate Ba comme suit:

Page 4 sur 55

Idées et opinions