Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Communiqué du MOJEN sur la situation socio économique et politique

Sirajo Issa nigerdiasporaRéuni le 14 Mars 2017 à l’effet d’examiner la situation scolaire et universitaire au Niger. Depuis plusieurs mois les cours ne se déroulaient pas dans des bonnes conditions du fait d’un blocage du système éducatif savamment orchestré par le gouvernement de la 7ème République. Les scolaires se plaignent de leurs conditions pénibles de travail, les enseignants sont en débrayage permanent, le gouvernement est incapable de tenir ses engagements.

A peine deux jours après l’interpellation du gouvernement par des députés nationaux au sujet de cette situation grave que traverse l’école publique nigérienne, les manifestations des élèves et étudiants tant à Niamey qu’à l’intérieur du pays montrent au monde entier que les autorités en place n’ont finalement aucune réponse concrète aux légitimes revendications des scolaires et enseignants en dehors de la répression policière.

Le Mouvement des Jeunes pour l’Emergence du Niger condamne avec la dernière énergie la sévère brutalité contre les manifestations des élèves et étudiants du 10 Avril 2017 dont le bilan officiel dressé par les autorités se chiffre à un étudiant tué, 88 blessés et 313 interpellés alors que les scolaires évoquent un bilan plus lourd et d’importants dégâts matériels.

  • Le MOJEN présente ses condoléances les plus attristés aux familles et proches des victimes ;
  • Souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;
  • Demande l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités ;
  • Exige des plus hautes autorités le limogeage de tous les responsables des forces de l’ordre engagés dans la répression du 10 Avril 2017 ;
  • dénonce les violences exercées par les force de l’ordre à l’endroit des journalistes ;
  • Exige la libération immédiate et sans condition de toutes les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations du 10 Avril 2017 ;
  • Exige la réouverture de tous les campus universitaires fermés ;
  • Apporte son soutien aux élèves, étudiants et enseignants qui luttent pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail ;
  • Face à cette situation dramatique, le MOJEN demande la démission du gouvernement de la 7ème République ;
  • Invite l’ensemble des forces vives de la nation indépendamment de toute considération partisane ou autre à se joindre au collectif des organisations de la société civile en vue de faire une grande marche citoyenne sur toute l’étendue du territoire afin de barrer la route aux fossoyeurs de la République.

Vive le Niger      

Vive la republique  

Vve les osc      

La lutte continue

Fait à Niamey, le 14 Avril 2014 

Je vous remercie

Le Président du BEN MOJEN

 SIRAJO ISSA. M

Imprimer E-mail

Idées et opinions