Orange Money 300%

Idées et opinions

Amadou Bounty Diallo ContributionAu lieu et place de la mendicité, L’islam prône la solidarité entre musulmans. Il est donc interdit de créer entre croyants une FITNA. Quiconque crée la dite FITNA entre musulmans est voué au feu de l’enfer. Cela est aussi un fait.
Le Niger, c’est ,connu, est un pays, pauvre , ou, disons , économiquement démuni. Malgré cet état de fait, sa voix a longtemps compté dans le concert des nations. Sous le feu General Seyni Kountché, le pays était admiré pour la qualité de ses dirigeants et celle des hommes. En quelques années, que de succès diplomatiques enregistrés : Membre non permanent de l’ONU, le pays, malgré la guerre IRAN –IRAK qui faisait rage dans la décennie 80 , réussit à organiser un sommet de l’organisation de la conférence islamique . Membre créateur de ladite organisation, le pays de Diori et de Kountché a su concilier les contraires et tenir bon, malgré les vents antagonistes. C’est ainsi que le Niger, pays pauvre et très endetté, réussit tout de même a placer un de ses ressortissants a la tête de L’OCI, en l’occurrence HAMID AL GABIT. Depuis, les choses ont changé. Aux hommes d’Etat soucieux de l’intérêt de notre pays ont succédé une catégorie qui n’a mis en avant que l’argent, au détriment de notre dignité, de notre honneur et de notre neutralité. Oui, il faut appeler un chat par son nom. Depuis deux décennies, aucun pays nanti du golfe n’a financé un projet structurant dans notre pays. Qu’il s’agisse du Qatar ou de l’Arabie des saouds, tous ont préféré passer par des canaux d’individus peu scrupuleux pour soit distribuer la zakat, droit des musulmans pauvres sur les nantis, soit financer des activités de propagation d’un islam que l’on nous dit de nos jours radical. Ceci avec la complicité de nos différents dirigeants. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre l’accaparement de 120000 hectares dans la région de Diffa alors même que la zone est quotidiennement visée par des attaques terroristes de Boko Haram.

Imprimer E-mail

Idées et opinions