Orange Promo Tabaski

Le Niger à l'heure de la Démocratie.

Mahmoudane Aghali NigerLe Niger est assurément un des pays les plus démocratiques de l'Afrique et même du monde et son peuple est habité par un fort besoin d'unité et de sécurité malgré la pluralité ethnique ( Djerma,Sonrai,Gourmantche à l'Ouest, Peulh en poches un peu partout, Haoussa au centre,Touaregs et Arabes,Toubous au Nord , Kanouri vers Tanout Fachi et Goure).

  La pratique démocratique reste cependant vacillante et entachée d'entorses dictatoriales. Les ténors de la classe politique, issue de la Conférence Nationale, font de la démocratie, acquise par les sacrifices des scolaires et de la société civile, leur  propriété. L'Etat de droit et la justice sont ajustables selon qu'on soit avec ou contre elle. La compétence et l'intégrité morale ne sont guère une priorité. Le parti au Pouvoir, quel qu’il soit ,  n'a qu'un objectif :  le garder éternellement. Cramponne à ses illustres privilèges, son dernier souci est le bien être de son peuple et la bonne santé des services publics. Le développement se symbolise par des mises en scène ridicules et folkloriques sur les medias d’Etat.

Un autre élément qui empêche un véritable développement, c'est la voracité de cette classe politique à engloutir elle-même les ressources du pays dans d'innombrables projets a allure bénéfique mais en réalité, ne sont que des lits favorables à la corruption et détournements de toutes sortes. La navigation à vue est privilégiée dans la conduite des affaires de l'Etat.

 Sur le plan de la moralisation des Nigériens souvenez-vous de ce qu'a dit Kountché (que son âme repose en paix) : il faut lui faire peur pour qu'il 'marche' bien !

Actuellement, les Dirigeants n'ont peur de rien. Les Institutions sont aux mains de la Majorité présidentielle, l’administration civile, militaire et para militaire aussi.

Il n'existe aucune opposition parlementaire digne de ce nom, pour donner un son de cloche différent (Lumana est pourchassé et le MNSD acquis).

Dans la Constitution, l'Exécutif gouverne, le Législatif  contrôle et le Judiciaire, impartial,  juge.

Tel n'est pas le cas présentement : La mouvance présidentielle aux commandes dans tous ces domaines, s'est substituée aux institutions et fait la pluie et le beau temps .

Le PNDS le fait, le MNSD avait fait la même chose en son temps. Les deux ont un point commun: Hama Amadou est leur bête noire. Il est permis de penser qu'il essaie de contrecarrer leurs desseins.

En tout cas on ne doit pas mettre la tête dans le sable et dire que tout est rose au Niger ( à l'image du parti rose )

Les magouilles politiciennes et l'enrichissement illicite doivent laisser un peu de place à l'amour du pays et de ses compatriotes qui souffrent en silence, confrontes aux mêmes maux à tous les régimes qui se sont succédés après Ali Chaibou.

 Un Organe Indépendant, issu de différents Horizons (militaire, civil, chefferie traditionnelle, monde rural) doit être crée afin de contrôler l'Exécutif en cas de défaillance parlementaire.

 Que Dieu Le Tout Puissant assiste le Niger, cette terre 'mai albarka" et adoucit les cœurs de ses dirigeants, lances à la poursuite des richesses de ce faux monde en laissant le commun des Nigériens a son sort.

 Mahmoudan AGHALI

 

 

Imprimer E-mail

Idées et opinions