A quand la fin de l'éternel problème de manque d'eau potable et de l'électricité pendant les mois bénis de ramadan ? : Par Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.

IPourquoi cet éternel recommencement de manque de l'eau potable et de la distribution du courant électrique pendant les mois bénis de ramadan ?
Ça fait trois années successives que le peuple pour lequel nous prétendons assurer le bonheur , manque cruellement les produits de première nécessité, l'eau et l'électricité au moment opportun !
Par conséquent toutes les activités économiques se trouvent bloquées par la faute de deux sociétés , la SEEN et la NIGELEC !
Les hôpitaux, les maternités, les usines , les magasins de vente des produits alimentaires, les administrations publiques et privées, les tailleurs , les vulcanisateurs, les menuisiers, les soudeurs, tous fonctionnent au ralenti. Ces états de fait ont contribué grandement au classement de notre pays au rang dernier de l'indice du développement humain des Nations Unies .
N'est-il pas possible pour ces deux sociétés disposant des monopoles de distribution de l'eau potable et du courant électrique, de prendre des dispositions diligentes et utiles pour permettre à la Oumah islamique du Niger de bien passer au moins ce mois béni de ramadan dans la dignité et le minim de confort , dans cette horrible chaleur ?
Dans le cas échéant les pouvoirs publics se devraient en vertus des pouvoirs exorbitants des droits communs d'user de toutes leurs prerogatives constitutionnelles pour sauver la majorité de notre population de ce calver de manque d'eau potable et du courant électrique, tous deux sources de vie dans ce monde de renouveau.
Un effort est plus que nécessaire pour soulager cette souffrance récurrente pendant les mois bénis de ramadan.
À bon entendeur salut !
Issoufou Boubacar Kado MAGAGI.

Imprimer E-mail

Idées et opinions