Orange Money 300%

Des doutes sur la qualité de certains produits de consommation : Par Issoufou Boubacar Kado Magagi

M. Issoufou Boubacar Kado Magagi M. Issoufou Boubacar Kado Magagi Pourquoi certains officiels aiment se répandre à travers les médias à défendre certaines industries agroalimentaires, épinglées par les
consommateurs et certains journaux d’investigations ? Cette question mérite d’être posée après certaines visites de certains membres du gouvernement dans des sociétés de la place et leur sortie médiatique pour porter à la connaissance des consommateurs que
certains produits incriminés sont de bonne qualité, malgré les protestations de certains consommateurs qui boudent ces produits.

Comment comprendre que ces responsables s’arrogent la qualité des techniciens ou des laboratoires confirmés pour faire de telles assertions.  On est droit de se demander si réellement on peut produire une eau de bonne qualité en zone industrielle avec un forage de soixante mètres de profondeur, ou des produits laitiers irréprochables lorsque certaines normes de qualité ne sont pas respectées ?
La norme sanitaire généralement admise en zone industrielle, c’est un forage d’ une profondeur minimum de cent soixante mètres , faute de quoi il y a bel et bien des risques que l’eau ne soit pas potable et donc susceptible d’être nuisible à la santé.

Nous pensons, qu’il ya lieu de faire obligation à ces sociétés de production d’eau, à partir des forages, à se conformer aux normes admises , car la zone industrielle est actuellement infestée par des fosses septiques et certains produits nocifs à la santé. 

Il serait très souhaitable que des laboratoires de haute qualité soient sollicités en vue de confirmer les analyses sur la qualité de toute cette eau qui est servie au public par les différentes sociétés qui fleurissent sur le marché.

Nos différents ministres se devraient de laisser les techniciens des laboratoires, assermentés, agréés à cet effet pour expliquer au public les résultats de leurs analyses. Cette démarche serait plus convaincante et rassurante, aux yeux des consommateurs qui ne font plus confiance à certains produits locaux.  Le Gouvernement, se devait de veiller à ce que la réglementation en matière de la production de l’eau minérale ou de l’eau potable d’une part et d’autre part, de la vente des produits alimentaires sur le territoire national soit scrupuleusement respectée .  Car notre pays est actuellement envahi par toutes sortes des produits alimentaires dont la qualité reste à désirer.

La problématique qui se pose est de savoir si certains personnels politiques sont disposés à permettre aux techniciens sérieux et intègres de bien mener leur mission de service public ? 

À bon entendeur salut !

Issoufou Boubacar Kado Magagi.

Imprimer E-mail

Idées et opinions