Orange Money 300%

Mon opinion, mais ou allons-nous ? : Par Dr Abdoulaye HASSANE DIALLO

 Mon opinion, mais ou allonsnous ? : Par Dr Abdoulaye HASSANE DIALLOJ' ai mille et une raisons de poser cette question lorsqu'on observe la marche du monde dont notre continent africain fait partie, naturellement. Une question que se posent sans doute beaucoup de personnes mais qui reste parfois au fond de la gorge alors que ceux et celles qui la posent se disent qu'elle a une réponse Mais, moi je dis que la réponse est bien là, à côté . Ceux qui subissent les effets qui nous amènent à la poser se disent peut être: à quoi bon de la poser puisqu'ils ne sauront jamais le pourquoi .
Et pourtant , il y a de quoi chercher à comprendre où et pourquoi les continents et leurs peuples sont- ils confrontés à tant d'injustices, de haines , de violences et des horreurs disons des catastrophes ? Sommes nous devenus des bêtes féroces ou bien sommes nous aux portes d'un changement comme le prévoient toutes les religions du monde? En tout cas, il y a de quoi s'en inquiéter .

LA RESPONSABILITE DES AFRICAINS
Et s il y a un continent qui a pris des coups c'est bien le notre . Et pour cause , il a été celui où la vie a commencé depuis que le monde est monde et d'où naquit la première civilisation . En attestent les savants, les érudits, les chercheurs et tant d'autres explorateurs qui avaient envahi cette terre , à la recherche du bien être , de la science , le savoir en somme .lls sont nombreux alors que leurs savants européens n'avaient pas hésité à venir en Afrique du Sud et dans dans d'autres contrée de l'Afrique , apprendre par exemple les mathématiques , ce dont nous sommes sûr . Ainsi, les célèbre Platon et Pythagore y faisaient partie des savants français et pas des moindres qui ont traversé la mer Méditerranée pour chercher le savoir en Afrique .Je me suis déjà longuement exprimé sur ce sujet et également dans une de mes contributions sur Nigerdiaspora , il y a deux 2 ans . Cela est connu de beaucoup d'intellectuels ou lecteurs assidus et chercheurs . L'Afrique fut un terrain fertile qui a recelé bien de miracles et des génies créateurs . Ce n'est pas par hasard qu'elle est effectivement la Mère de l'Humanité parce qu'elle porte le germe de cette fécondité . Notre contient fut la caverne d'Ali Baba d'un univers vierge . De nombreuses zones d'ombres planent sur sur la trajectoire en dents de scie de notre continent qui est devenu de nos jours un citron pressé. Pour ne pas dire celui où les rivages et les côtes des mers sont aussi devenus des réserves d'immondices et de dépotoirs des grandes industries . Un véritable défi lorsqu'on pense au cas de la Côted'Ivoire , il y a au moins une dizaine d'années alors que les populations qui ont consommé les eaux de ces saletés contaminées n'ont toujours pas été indemnisées .Quelle honte et quel crime!

NOUS AVONS AUSSI FAILLI
Nous avons certes été victimes de tant d'injustices et de tant de violations qui nous ont conduit à une certaine situation que nous vivons encore de nos jours Ce qu'on pourrait pourquoi pas un crime contre l'humanité . Mais, ayons également le courage de reconnaître notre part de responsabilité dans ce qui nous arrive depuis plus de 60 ans pour les uns et plus pour les autres . Le colon est physiquement parti nous laissant la clé de nos maisons ou concession. Cependant, son ombre plane encore sur ..Nous devons accepter que nous l'avons retenu par le col de la chemise en lui disant que nous avons toujours besoin de lui . En lui proposant de continuer à nous protéger et à nous apprendre à vivre . Notre responsabilité est telle que c'est toujours en Europe ,loin de nos pays et de nos populations que se joue notre propre sort . Notre destin est ainsi scellé en notre absence .Nous devons comprendre cela parce que depuis les indépendances si nous avions seulement pris à bras le corps notre souveraineté comme l'ont fait d'autres peuples colonisés et même martyrisés, nous aurions compris notre douleur . Sinon , comment pouvons nous continuer à utiliser comme pendant la colonisation, des outils de nos ex -colons sans avoir pu aussi tiré profit de cette servitude ? A quoi aurait alors servi tout ce que nous avons appris à l'école coloniale avec sa science et ton talent ? Nous avons étudié, longtemps séjourné en Europe et côtoyé nos anciens patrons pour ne pas dire Maîtres avec lesquels certains pays africains ont signé des accords , dont on finit par se demander à quoi bon ? Et pourtant, nous avons les meilleurs ingénieurs, professeurs, administrateurs, techniciens architectes , et des politiciens Qui nous abreuvent des discours à longueur de journée s'ils ne sont pas dans des grandes Conférences ou des Sommets répétitifs . ll est franchement et sincèrement grand temps que, nous intellectuels, politiciens et autres responsables nous abandonnions cette danse des canards qui ressemble à un carnaval des vautours ou à celle des troubadours .Nous devons nous resaisir pour construire nos Etats et enfin bâtir un continent digne de ce nom . Sinon pour mémoire la grande Amérique a bel et bien été colonisée par les Anglais sans tenir compte de sa configuration où les Indiens furent massacrés et chassés de leurs terres et la présence des Noirs amenés par force des pays côtiers Comme esclaves aux fermiers grands, planteurs et richissimes Américains .Et que dire du Japon qui fut victime des bombes déversées sur Hirosima et Nagasaky contenant du napalm et autres liquides mortels . Les Indochinois, les Vietnamiens, les Cambodgiens, les Laotiens etc..qui ont vécu , disons survécu pendant plusieurs années sous les bombes les plus meurtrières . La grande Chine Populaire dont Mao Tsé Tchoung et Chou Anlai , furent les grands fondateurs après une guerre atroce, ont par manque de nourriture grillé leurs chaussures qui leur servirent des repas La conquête de la grande muraille n'a pas été une promenade des anglais Mais un véritable sacrifices d'hommes et des femmes Iis s'étaient presque les mains nues contre le dictateur Changai CHec avant de parvenir à le déloger. II va fuir pour aller s'installer dans l'île de Formose où il se proclamer comme le Président de la Chine , un rêveur soutenu par les Occidentaux et leurs gouvernements .
. Et que dire de la République Populaire Algérienne qui a pu recouvrer son indépendance , les armes à la main ou d'autres Nations dont la liste est longue à énumérer .Nous devons nous interpeller et faire notre méa culpa. Il nous revient à présent de procéder à un véritable examen de conscience en vue de rectifier ce qui semble inutile pour nous atteler à la véritable construction de nos Etats dont la Majorité vivent un éternel recommencement . Il est temps et grand temps que nous pensions à toute cette jeunesse totalement découragée par l 'incurable chômage qui la gangrène et la pousse, l'entraîne et la propulse dans l'inconnue .Pour ne plus malheureusement revenir, abandonnant ainsi des mères, des épouses sans ressources et des enfants déboussolés . Un continent qui perd sa fleur, sa force et les futurs bâtisseurs lorsqu'on sait que la jeunesse demeure le fer de lance de toute société .Nos villes et même nos villages se vident parfois des familles entières des femmes, des hommes et des enfants qui pensent trouver ou dénicher ailleurs ce qui leur manque crûment chez eux , une vie tranquille, manger, et disposer d' un patrimoine Ainsi , commence le rêve et une fois sur la difficile et hasardeuse route, l'espoir s'émousse et cède la place au désespoir. On devient migrant, l'autre, venu prendre la place et le pain du citoyen où l'aventure le conduit , hélas . La suite nous la connaissons Le migrant devient un mot et un nom qui vont inonder les média et tant de discours On sonne partout l'alarme et on crie au scandale . Pauvres de migrants qui sont mangés à toutes les sauces. Iis se cachent dans les forêts ou se terrent , attendant le moment propice pour tenter l'impossible sauter le mur pour être de l'autre côté, le lieu du rêve . Chassés croisés avec des gardes frontières , course efrenée qui se terminent dans des camps où sont dressées des tentes en plein air. Des sacrifiés, en somme. Mais deux phénomènes expliquent ces situations que nous vivons et qui se complètent lorsqu'on examine calmement les choses. Nous traiterons ici les causes internes avant d'analyser les causes Externes dans une prochaine livraison .

DEUX PRINCIPALES CAUSES INTERNE
La première cause qui est la base de cette fuite des familles dont la majorité et la jeunesse est d'abord interne et évidente . En analysant et en examinent les choses nous pouvons nous imputer toutes ces dérives Disons à la gestion de nos Etats qui, dans la majorité sont mal gouvernés et cela depuis les indépendances D'abord la destabilisation des régimes qui enfantent des républiques éphémères et dont certaines ne naissent que pour mourir le lendemain . A l'inverse d'autres pays sont gouvernés par un seul Chef d'Etat , inamovible pendant 20 à 30 ans avec l'aval d'élections ou non ; Et gare à celui ou à ceux ou celles qui oseraient broncher ou se plaindre , c'est la prison à vie ou un assassinat dûment orchestré ou fomenté , par le pouvoir mais aussitôt transformé en accident . Circulez il n' y a rien voir ni à dire . parce que les pouvoirs disposent de tout pour destabiliser les adversaires alors qu'il arrive que la Société Civile soit aussi accusée d'être de mêche ou de connivence avec cet adversaire et parfois en intelligence avec l'ennemi . Tous les coups sont permis pour conserver le pouvoir , quitte à décrêter des complots pour nuire à des candidatures potentielles . Les pouvoirs africains, certains en tout cas truquent les élections en vue de s'éterniser dans le fauteuil . Mais où se trouve la démocratie là où la santé, l'école et la liberté ne sont pas la tasse de lait , de café ou de thé des dirigeants des pays dont les richesses naturelles , don de Dieu , sont dilapidées à travers la corruption et des passe -droits qui engendrent des frustrations aboutissant à l'injustice et conduisant à des mécontentements ,à des révoltes ou à des mutineries .

Où va un Etat dont la minorité gouverne et s'attribue tous les droits si ce n'est vers le chaos ?
Lorsque le contact est rompu et que la pensée unique remplace la contradiction et le dialogue, on va droit dans une déchirure sociale . Parce que rien ne vaut la paix, la tranquillité et la solidarité, toutes choses cardinales dont l'être humain ne peut s'en passer . Au risque de perdre sa dignité et sa citoyenneté éléments essentiels dans la vie de tout être vivant qui aspire au bon tout court. Un droit inaliénable .
Sur le plan continental, le construction est biaisée lorsqu'on constate que toutes les bonnes intentions et décisions prises au niveau des Conférences, Rencontres et Sommets des Chefs d'Etats et de gouvernements demeurent lettre morte . Et que dire de l'Agence Panafricaine d'Information dite PANA un véritable outil de travail qui devrait remplacer toutes ces Agences coloniales qui déversent chaque jours des milliers et des centaines des milliers d'informations déconnectées de nos réalités africaines Hélas parce qu'au Niger nous étions deux Feu notre collègue Amadou OUSMANE Paix son âme et moi qui avions soutenu un mémoire sur cette belle Agence en 1981 . Air Afrique est bien mort de sa belle mort , privant les Africains d'une véritable compagnie continentale Où sont toutes les organisations régionales et sous régionales mises en place pour consolider l'unité et sauvegarder nos intérêts ? L'UEMOA , LA CEDEAO , LA CEMAC LE CONSEIL DE L'ENTENTE oui mais où sont toutes ces innombrables Institutions panafricaines  mises en place pour consolider l'Unité du Continent Africain ? Rien à notre connaissance . Toutes nos banques et unités de productions créées au début d nos indépendances et héritées ont été pillées et dilapidées alors que le franc cfa nous tient à la gorge en laisse . Nous aurions dû et pu créer notre propre monnaie depuis ce temps au lieu de nous arrimer pour ne dire accrocher à cette monnaie coloniale qui nous appauvrit et nous tue à petit feu . De dévaluation en dévaluation comment allons nous finir dans moins d'un siècle ? Bien malin celui qui l'aurait dit ou su .

MAIS QUE SIGNFIE L' OUA DEGUISEE EN UA ?
Comme dit l'adage « blanc bonnet bonnet blanc » II ne s'agit pas de changer de sigle mais plutôt de quantifier et de qualifier les prestations au profit et dans l 'intérêt des populations africaines qui attendent toujours depuis l'indépendance l 'amélioration de leurs conditions de vie . Ne serait qu'en eau potable ou en infrastructures quand on sait que dans certains pays il n' y a même pas d'électricité ni de l'eau et que les routes sont dégradées Mais où est passée la solidarité légendaire africaine  ? Le pouvoir est où lorsqu'on nous parle pompeusement d'émergence et de progrès ou de développement en IDH ? Aucune communauté, aucun gouvernement ni pouvoir ne peut réussir sans unir l'intelligence et d'ailleurs tout ce que l'on a de commun . L'Unité est plusqu'indispensable soutenue , par une confiance réciproque et des efforts continus auxquels le citoyen doit être pleinement associé Parce que le développement n'est pas un simple mot mais une action qui doit profiter aux peuples en question, sur le terrain . De quel développement parle t -on si le citoyen ne mange pas à sa faim ni n'étanche sa soif ? Enfin à quelques jours du centenaire de la première guerre mondiale , je profite de cet événement pour rendre hommage à tous ces braves combattants d'afrique et tous leurs collègues d'autres continents qui ont sacrifié leurs vies dans une guerre qui n'était pas la notre Mais au cours de laquelle les peuples africains ont payé un très lourd tribu qui a consacré la victoire aux Alliés occidentaux et Européens . Courage, Honneur, Gloire et Dignité à ses hommes qui ont bravé, les balles, les chars , la faim, la neige et toutes les souffrances aussi inimaginables pour vaincre les nazis. Je profite également de cette tribune pour saluer la mémoire de tous nos confrères journalistes nigériens et d'ailleurs, arrachés à notre grande affection Qu'Allah leur soit clément Amine . Je reviendrai sur la suite dans le prochain numéro de Nigerdiaspora, notre tribune habituelle Merci .
Dr Abdoulaye HASSANE DIALLO Politologue, Journaliste, Ecrivain,

10 novembre 2018
Source : https://www.nigerdiaspora.net

Imprimer E-mail

Idées et opinions