MODEN-FA Lumana Africa : Déclaration du Bureau du Continent Amérique

MODEN FA Lumana Africa : Déclaration du Bureau du Continent AmériqueLa déclaration du 1er juillet 2018
Nous, militantes et militants de la Diaspora du MODEN-FA/LUMANA AFRICA vivant en AMÉRIQUE, faisons la déclaration dont la teneur suit :
Il vous souviendra que par décision en date du 13 août 2013, le Bureau Politique National du MODEN-FA/LUMANA AFRICA avait décidé avec clairvoyance du retrait de notre grand Parti de la mouvance présidentielle. Depuis cette décision historique, nul n’ignore l’acharnement haineux dont fait l’objet les militantes et militants du MODEN-FA/LUMANA AFRICA de la part du régime du PNDS Taraya. Profitant lâchement de l’appareil d’État, le régime du PNDS Taraya use et abuse de la persécution à l’endroit des vaillants militantes et militants du MODEN-FA/LUMANA AFRICA.
Dans cette dynamique honteuse, le régime du PNDS a récemment fait prononcer la déchéance
de son SE Hama Amadou de son siège de député national, via une cosmétique politico- judiciaire.
Au demeurant, nous voudrions rappeler qu’au titre de la gouvernance socio-politique et économique, le Niger a cessé d’être un État de droit et une démocratie, avec à la clef :

 

  • Les violations flagrantes des droits de l’Homme et de libertés fondamentales,
  • Les violations incessantes et répétées de la Constitution,
  • Le concassage des partis politiques, par l’institutionnalisation des menaces et/ou de la corruption à échelle industrielle
  • L’inféodation de la justice,
  • La trituration de la loi électorale,
  • L’installation d’une commission électorale d’obédience rose,

BUREAU DU CONTINENT AMERIQUE

  • L’étouffement de la liberté de presse à travers l’arrestation et/ou l’expulsion d’innocents journalistes,
  •  L’emprisonnement des acteurs de la société civile,
  • la dégradation du système éducatif nigérien, comme en témoigne les récents résultats catastrophiques du BEPC et du BAC, malgré les repêchages à outrance des candidats.


Au lieu de s’atteler à la recherche de solutions aux problèmes ci-dessus rappelés, le Régime s’enfonce davantage dans les dérives que sont :

  • Le détournement des deniers publics et la corruption généralisée au sein de l’appareil étatique;
  • L’élaboration et l’adoption de la satanique loi des finances 2018, dans un contexte de paupérisation du pays;
  • L’endettement excessif du pays pour des projets aux antipodes de l’intérêt général du peuple nigérien;

 

Au vu de tout ce qui précède, nous militantes et militants de la Diaspora du MODEN- FA/LUMANA AFRICA vivant en AMÉRIQUE, Apportons notre soutien sans faille au bureau politique national et à son président SE Hama Amadou qui demeure notre seul candidat à la prochaine élection présidentielle. Alertons la communauté nationale et internationale, sur le danger de l’étouffement des moyens légaux d’expression de la pluralité d’idées et d’opinions; Invitons tous les Nigériens, épris de justice et paix, de s’unir pour la restauration d’une vraie démocratie et d’un État de droit, au service du développement de notre seul et unique pays le Niger.

BUREAU DU CONTINENT AMERIQUE
Prions Allah, Le Juste, à continuer de couvrir le Niger de sa miséricorde en le débarrassant de ses ennemis
Vive le Niger, vive le MODEN-FA/LUMANA AFRICA

Fait à New York le 15 juillet 2018
Pour le Bureau du continent Amérique
Le Président

 MODEN FA Lumana Africa : Déclaration du Bureau du Continent AmériqueMODEN FA Lumana Africa : Déclaration du Bureau du Continent Amérique

Imprimer E-mail

Idées et opinions