Orange Money 300%

Semaine de sensibilisation : Par Mohammed Elhadji Attaher

Semaine de sensibilisation : Par Mohammed Elhadji AttaherCher(e)s compatriotes,
Notre pays fêtera  le 03 Août  prochain marquant les 58 glorieuses années de l’indépendance, mais franchement quel bilan de qui pour qui ? A mon sens ici l’histoire n’a pas eu raison de nous maintenir dans un ordre établi par l’autre et de vouloir que  je m’y revendique. 58 ans de tintamarre mais 58 ans de bâillonnement et d’irrévérence. Pour enfin être nous-mêmes  repensons la question de l’indépendance dans  la claire conscience d’accepter d’être nigérien.   Pour ma part je propose à la jeunesse du Niger de procéder comme vous et moi à  organiser La première édition de la semaine nationale de la Citoyenneté et de la paix afin de se comprendre sur quel haillon allons-nous, pour quelle indépendance à quel prix et pour quelle autosatisfaction ? Cette initiative est le fruit d’un constat clair mais douloureux: nous vivons au Niger un manque criard de culture citoyenne et de civisme démocratique.
Et pourtant, chaque Nigérien  doit demeurer convaincu de l’importance fondamentale du civisme démocratique pour l’avenir  de notre pays.
Cette thématique nous permettra ensemble d’aborder les socles fondamentaux de tous les problèmes nationaux. Car il n’y a pas de paix sans citoyenneté véritable, et par conséquent sans égalité de droits, sans libertés et sans  devoirs.
Il n’y a pas de paix sans société civile, qui exige des individus et des groupes d’avoir des comportements responsables et conforment aux lois et aux règles sociales justes et dignes.
L’exigence est de relâcher sans  condition les acteurs de la société civile afin de garder à la D E M O C R A T I E ses Dix lettres pour le progrès et le développement dans  notre pays. 
Il n’y a pas de démocratie sans citoyens responsables et libres, qui donnent tout son sens à toutes nos institutions et à toute leur légitimité. Il n’y a pas non plus de développement sans État effectif, lequel État ne saurait exister sans citoyens véritables.
C’est pourquoi, cette première édition doit  décider de choisir  un thème comme : « Citoyenneté et civisme pour  la Paix, la Démocratie et le Développement»
Au cours de cette première édition, de cette première semaine, de nombreuses activités d’éducation, de sensibilisation, de promotion auront lieu sur l’ensemble du territoire national.


Choisissons ensemble une date, où  auront lieu  dans les préfectures du pays et à Niamey, des lancements de la première édition de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix.
Au cours de cette ouverture officielle, l’ensemble des nigériens  seront  invités à observer à partir d’un moment précis de la journée, une minute de silence à la mémoire de tous ceux qui se sont battus pour la liberté, l’indépendance et la démocratie dans notre pays. Mais aussi pour la mémoire de toutes les victimes de violences politiques dans notre pays. L’ensemble des  nigériens seront aussi invités à chanter, à entonner le nouvel hymne national qui nous apprends le courage, l’amour, le partage, la vision et la détermination d’un peuple pour la paix et le développement, mieux  pour nous rappeler que nous devons aussi à la Nation ce qu’elle nous a offert en nous donnant la terre du Niger.
A la même date, il est important de souligner que dans les préfectures, les municipalités, , les préfets , les maires et  les élus locaux  de la République liront le même discours fondé sur le principe d’égalité, les principes républicains, les principes démocratiques et les principes de justice pour une citoyenneté égalitaire, juste et responsable.
Le jour d’après, auront lieu sur l’ensemble du territoire national des conférences-débat, des activités éducatives en faveur de la promotion de la culture du civisme, et de la culture de la citoyenneté. Mais aussi de celle de la tolérance pour la consolidation de l’idée de paix dans notre pays.
Au Niger par exemple, des conférences auront lieu dans les établissements scolaires,  collèges et lycées, les universités, les centres de conférences, idem dans les villes de l’intérieur pour faire comprendre à nos concitoyens quelles sont les règles fondamentales de l’idée de citoyenneté et de civisme, en termes de droits et de libertés. Mais aussi en termes de devoirs et d’obligations.
Le jour qui suit, troisième journée de la Semaine nationale, nous inviterons l’ensemble de nos concitoyens au Niger et à l’Etranger, à poser des actes citoyens, des actes qui nous permettront de consolider la paix dans notre pays, des actes qui nous permettront de consolider le fonctionnement démocratique de notre pays, mais aussi des actes qui nous permettront de renforcer le processus de développement. Pour cela, chaque citoyen nigérien est invité à poser un acte  de son libre choix, un acte qui participe à la construction de la Nation dans notre pays.
Au jour suivant, il y aura une synchronisation sur l’ensemble des radios privées et publiques de notre pays, pour faire passer des messages de civisme et de culture citoyenne, mais aussi une culture de tolérance dans notre pays.
Le même jour  toujours, les responsables religieux musulmans de notre pays seront  invités à prêcher la culture du civisme dans les lieux de culte, mais aussi à prier, même si les prières ne suffisent pas, mais elles peuvent contribuer à nous donner des forces nécessaires pour assumer nos responsabilités de citoyen vis-à-vis de notre Nation.
Le jour encore un d’après, cinquième journée de la semaine nationale, première journée d’immersion…Cette journée, nous inviterons l’ensemble de nos concitoyens à sortir, dehors, dans les quartiers, dans les administrations, dans les marchés,  dans les entreprises privées, dans les stades, dans les cafés, dans les restaurants, bref partout où il y a vie, pour poser des actes de civisme, de nettoyage, planter des arbres…Mais aussi surtout , sensibiliser notre jeunesse, nos frères, nos sœurs, nos mères, nos enfants, non seulement sur les valeurs du civisme,  mais aussi sur l’importance du civisme dans  notre processus de consolidation de la paix, de la démocratie et du développement.
Encore un autre joui suivant de la même semaine, deuxième journée d’immersion, toujours les mêmes activités de promotion, de sensibilisation à l’endroit de toutes les couches socio-professionnelles de notre pays pour faire comprendre la culture du civisme.
En fin de semaine, considérée comme la journée de clôture de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix  au Niger, sous la Présidence de Monsieur le Président de la République, Mr. Issoufou Mahamadou autour de lui le chef de fil d’opposition nigérienne, les députés nationaux les cadres et représentants des institutions internationales et pays amis vivant au Niger exalter le mérite de la Nation nigérienne.

Un pays qui mérite tellement mieux !!!!
Vive la Citoyenneté
Vive le civisme pour que vive un Niger citoyen, égalitaire, juste, libre et responsable.
Cela ne dépendra que de nous, et de chacun d’entre nous pour faire émerger un nouveau  Niger.
Mohammed Elhadji Attaher
Cordialement

M.Mohammed ELhadji Attaher
Contact: +227 97 38 34 45
Facebook: https://www.facebook.com/mymoundap

Imprimer E-mail

Idées et opinions