SIM Aminchi 0range

Signe de temps/Deux Généraux Nigériens : mission accomplie !

Signe de temps/Deux Généraux Nigériens : mission accomplieDans la vie , il y a des évènements qui marquent et s’affichent , nous distinguant les uns des autres . II y a quelques jours, nous apprenions le départ à la retraite du Général d’Armée Seyni Garba, Chef d’Etat Major Général des Forces Armées Nationales et du Général de Corps d’Armée Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale Mounkaila Issa .
Si j’ai choisi de faire un papier sur ces deux Officiers Généraux c’est sûrement pour l’exception dont ils font au sein de nos FDS, depuis leur création le premier Août 1961 .
Même si les deux sont des corps différents mais , unis nous la même bannière des FDS, il n’en demeure pas qu’il deviennent un modèle pour avoir rempli honorablement et dignement leur belle carrière qui les a conduits des Ecoles Militaires à celles d’Officiers .En effet, notre Armée Nigérienne a une très longue histoire qui l’ a aguerrie et qui fait d’elle notre fierté nationale pour avoir connu et traversé des moments j’allais dire critiques au cours de son évolution . Dans le temps comme dans l’espace . Elle a évolué aux côtés des autres Armées sœurs africaines dont elle a toujours partagé les préoccupations Nos deux Généraux ont donné le meilleur d’eux pour avoir sacrifié toutes leurs vies à la Nation et à la République du Niger . Au cours de leur longue , difficile mais exaltante carrière, ils ont fait montre de bravoure, de courage, de bons cadres qui sont aujourd’hui les pionniers parmi ceux qui ont créé cette belle Armée Nationale . Lorsqu’on sait qu’à sa création l’embryon de notre Armée, se composait de deux contingents de 150 recrues et de quelques cadres qui se limitaient à moins d’une dizaine d’Officiers . Enfin quelques sous -officiers , dont le nombre se comptait au bout des doigts , reversés tous de l’Armée française demeuraient l’encadrement de nos Unités régulières sur l’ensemble du Territoire National D’ailleurs, chiffres à l’appui voici le nombre d’Officiers, Sous Officiers, soldats et hommes de Troupe qui avaient formé l’ossature de ce qui est devenu aujourd’hui en 2O18 une véritable Armée . Sous Officiers Adjudants Chefs 2 Adjudants 3 Sergents Chefs 19 Sergents 46 Hommes de Troupe : Caporal Chef 13 Caporaux 52 1ère classe 1O6 2 ème classe 44 Officiers 6 Récapitulation 6 Officiers Sous-Officiers 76 Hommes de Troupe 225 Total 307 effectifs Dans un prochain article je donnera en détail les Officiers , leurs noms ainsi que les promotions et les Ecoles qui les ont formés en France d’abord puis en Europe et en Afrique de 1956 à 1964 . Retenons tout de même que nos FDS sont loin d’être peuplées de soldats sac à dos ou d’analphabètes qui obéissent et exécutent sans comprendre Les meilleures ingénieurs pilotes, économistes et scientifiques se trouvent dans nos casernes C’est pourquoi notre armée doit aussi, inventer, créer et fabriquer en tant que corps d’intellectuel et d’élites pour mettre à la disposition de nos Etats et du pays la technologie scientifique Afin de nous mettre à l’abri de certaines contraintes que l’on tente de nous faire subir de l’Extérieur .

Ces deux Généraux ont créé avec leur compagnons, toute la synergie et suscité l’amour du métier des Armes pour amener aujourd’hui notre pays à se doter dune FDS qui rivalise avec toutes les Armées du Continent . Nous disons à ces deux Généraux courage et bonne continuation au cours de leur retraite et qu’ils continuent à apporter leur expertise, leurs compétences ,leurs connaissances à cette Institution à laquelle leurs vies furent confondues . IIs ont tous les deux crapahuté partout avec leurs hommes aussi bien dans les casernes aux différents postes et responsabilités qu’ils ont occupées et assumées . Ainsi qu’à des divers endroits où leurs fonction les a conduits aussi bien sur le Territoire National qu’en dehors .IIs ont mérité des décorations cueillies sur le théâtre des diverses opérations de maintien d’ordre que des citations et bénéficié des avancements normaux Continuez votre belle route pour avoir servi votre pays sans faute C’est ce qui a sûrement fait que vos supérieurs hiérarchiques ont placé en vous toute leur confiance dont la République et le Peuple vous reconnaissent aujourd’hui Vous avez tracé le chemin à ceux qui ont embrassé ce beau métier en démontrant que l’on peu servir son pays en demeurant un bon soldat au sein des casernes et non loin . Et pour faire bonne mesure entrer par la caserne vous y en êtes partis sans la quitter aux côtés de vos troupes et de vos subordonnés . Parce que vous avez su appliquer la devise idéale : servir, toujours servir encore servir la Patrie D’ailleurs un Général n’est jamais à la retraite puisqu’il garde toujours un pied j’allais dire une partie de sa vie à la caserne Ca lui colle à la peau comme à tout soldat admis à la retraite Bonne retraite Mon Général Seyni Garba nous ne verrons plus votre frêle silhouette au garde a vous sec derrière votre premier Supérieur hiérarchique le Chef de l’Etat , Chef Suprême des Armées  Mais, merci, vous avez été un bon Chef. Toujours au hasard de mes lecture j’ai retrouvé un article rédigé sur notre grande Armée ceci «  En effet, j’ai écrit plusieurs articles consacrés à cette race d’hommes, issus du Peuple, et au service du Peuple . Que certains à tord ou à raison appellent  la grande muette ou alors des hommes en uniforme ou en tenue .Peu importe . Certainement à cause de son caractère homogène, discipliné, secret , solidaire et s’abreuvant à la source des grandes valeurs Républicaines Dont le sacrifice suprême est devenu votre quotidien . Nos militaires, toutes hiérarchies confondues demeurent le socle de notre République . Nous devons leur consacrer une minute, un instant d’attention .En toutes circonstances et de lieux dans leur noble mission . Pour leur don de soi, un choix honorable pour leur patriotisme et pour leur total engagement au service de la République Enfin, mon Général Chef d’EMGFAN, je n’ai rien à ajouter à l’hommage que Le Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées SEM ISSOUFOU Mahamadou vous a rendu en Conseil de Ministres du 5 Janvier 2018 . Quant à vous mon Général Mounkaila Issa, j’écrivais dans un dossier que j’ai rédigé dans mon journal la Liberté Nouvelle n 56 du Jeudi 5 Juillet 2012 et dont le titre était «  A la découverte de ceux qui honorent notre pays, La Gendarmerie Nationale au service de la Nation ceci  »  De toutes les façons, les nigériens aiment leur gendarmerie à les entendre disserter sur cette Institution au centre de leurs préoccupation. Mais, comme les autres corps, elle doit poursuivre les opérations portes ouvertes, engager des séries de rencontres dans le cadre de la sensibilisation pour davantage rapprocher les citoyens de leur gendarmerie D’ailleurs, nous pensons que les nigériens et les nigériennes devraient franchir les portes de ce corps afin d’accomplir et d’approfondir leurs devoirs citoyens dans une République qui a besoin de tous ses enfants II faut cependant mettre nos Gendarmes dans des conditions idoines à la hauteur de la tâche qu’ils accomplissent et qui exigent sacrifice et dont de soi. Notre gendarmerie inscrit son action dans l’histoire de notre pays au cours de son évolution , de l’indépendance à nos jours D’ailleurs ne dit-on pas que « La peur du gendarme est le début du commencement de la sagesse ? » Et dans votre biographie qui , vous avez été appelé 3 fois à occuper le prestigieux poste de Chef de corps avant celui de Haut Commandant d’où vous bénéficiez d’une retraite bien méritée . Vous avez toujours vécu dans les murs de cet endroit que vous connaissez bien. Je notais aussi que le cas du Général Mounkaila Issa, votre cas , s’inscrit dans une trajectoire atypique . En effet, l’état des services de ce citoyen est édifiant II a obtenu tous les diplômes qualifiants, décorations, citations et témoignages de satisfaction Ce qui lui a fait occuper des postes stratégiques et assuré les fonctions les plus honorable , et dignes qu’un homme doit occuper dans sa carrière En parcourant son cv,, on ne manque pas d’avoir du respect pour cet Officier Général, toujours, simple, courtois, pragmatique, sérieux même si sa moustache bien disciplinée cache un sourire qui rassure .L’homme parmi les hommes a passé sa vie sous les drapeaux et a roulé sa bosse en bon bidasse sur plusieurs théâtres d’opérations et des postes , Un dur à cuir , couronné par des études de spécialisations. Dans son bureau ou sur le terrain , il reçoit , téléphone , donne des ordres, signe des documents préside des réunions , briffe ses collaborateurs qui se confondent à lui . Ce qui l’a sûrement amené à être là, Chef mais Chef dans sa famille la Gendarmerie, qu’il connaît bien En pénétrant dans la Majestueuse cour de la Gendarmerie Nationale, le visiteur est impressionné par l’accueil et l’attitude correcte de ce monde qui va et qui vient dans un ordre impeccable . Aussitôt , ayant gravi les escaliers, nous nous étions retrouvés en face d’un Chef de Cabinet l’Adjudant Chef Abdou Hima, qui accueille les visiteurs avec sourire puis les installe .Un cabinet austère mais bien entretenu et bien ordonné . Discipline oblige car l’Adjudant Chef , dans sa frêle corpulence reçoit avec intelligence et gère le staff du Général souvent pris par ses responsabilités. Notons qui la Gendarmerie fut créée en 1962 et qu’elle a des missions régaliennes sur l’ensemble de notre vaste Territoire qui s’étant sur un 1 267 OOO kms2 Les deux Généraux à qui nous rendons un vibrant hommage devraient enfin écrire leurs mémoires et donner des Conférences aussi bien au Niger qu’à l’extérieur pour faire profiter de leurs longues expériences professionnelles Parce que nous en tirerons tous un bénéfice.

LE PRINTEMPS DES GENERAUX

Je profite pour rendre également hommage et féliciter nos nouveaux Généraux qui viennent à leurs deux étoiles celles de Brigade . Je suis personnellement oralement satisfait pour les Généraux Mounkaila Mahamadou, un Officier qui a su diriger l’EFOFAN avec brio et a laissé des souvenirs indélébiles de son passage à cette belle Ecole d’Officiers où il a côtoyé, formé et dirigé des belles brochettes de jeunes Officiers Ceux qui crapahutent le long de nos frontières et qui protègent nos populations et leurs biens , en nous sécurisant nuit et jour Officier de carrière, je tiens à lui témoigner particulièrement mon amitié pour avoir collaboré avec lui lorsque je dispensais des Conférences sur notre Armée à l’EFOFAN .Au G5 ou non je lui souhaite bonne chance Je pense également au Colonel Namata Oumarou ancien Directeur du COFAN , mon cousin, avec qui j’échangeais lors de mes Conférences au Prytannée Militaire sur notre armée. Militaire sur les ongles, mon cousin était il n y a pas longtemps responsable des Opérations militaires à Diffa . Mission qu’il avait dignement accomplie . Un vrai militaire et un Chef parmi les Chefs , un modèle à suivre . Enfin aux Généraux Modi Salifou et à Abdoul karim Gougoye je dis bonne chance pour cette nouvelle vie qui les rapprochera davantage de leur famille militaire et du Peuple nigérien . Aux les récipiendaires sans oublier notre nouveau Chef d EMGFAN ainsi que qu’au nouveau HCGN, je souhaite bonne route pour l’année nouvelle et qu’elle soit celle de la paix et de la tranquillité pour notre pays et pour nos populations nigériennes et africaines . Bonne année à toutes les FDS et courage dans le combat quotidien qu’elles mènent contre cette secte de boko haram qui tente de nous déstabiliser en engageant des lâches opérations de suicides et d’assassinats contre nos paisibles citoyens Quatre Officiers me viennent à l’esprit II s’agit du Colonel Souley , du Colonel Hamadou Djibo Barthé du Colonel Idrissa et du Lt Colonel Dabaga qui ont eu à diriger notre fleuron le Prytanéé Miliaire de Niamey et qui ont assuré la formation de tant d’enfants de Troupe d’au moins 9 Nationalités Enfin bonne chance au nouveau Directeur du Prytanée , le Lt Colonel Kadri Amadou Daouda qui prend le relais du Colonel Idrissa Chaibou qui a durant 3 ans fait du Prytanée une véritable Ecole d’Excellence, qui rafle les meilleurs prix tout en occupant les bonnes places à chaque remise des prix Félicitations mon Colonel Vous avez assumé votre cahier de charges Le dernier Conseil des Ministres d’hier a comblé les places vacantes des Officiers mutés , promus et qui bénéficient d’une retraite Ainsi, la boucle et bouclée et au boulot avec nos vœux de réussite également dans les nouvelles fonctions. Nos pensées vont également à l’autre Général Garba , Yayé tombé au champ d’Honneur au Mali ainsi qu’à tous ceux que la mort a fauchés sur le front, armes à la main ou non Qu’ils trouvent notre reconnaissance ici Je continue d’ interpeller notre Renaissance Culturelle Nationale qui fait office de réminiscence de la mémoire collective, de dédier leurs noms à des places et autres casernes militaires à leurs noms pour services rendus à la Nation .Bonne année à tous

Dr Abdoulaye HASSANE DIALLO , Politologue Journaliste Ecrivain Ancien Enfant de Troupe de l’Ecole Militaire Préparatoire Africaine EMPA de Kati Mali , Ancien Sergent des FAN Classe 60 Mat 45762 – 60987.

 

Imprimer E-mail

Idées et opinions