Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

À Élisabeth Sherif : Par Dr Farmo Moumouni

À Élisabeth Sherif : Par Dr Farmo Moumouni Je salue la mère qui a tant souffert ce que les mères de ses adversaires ont ou auront à souffrir.

Je salue l’intellectuelle qui pense et pense sa société.

Je salue l’enseignante compétente et consciencieuse.

Je salue la combattante debout devant l’injustice.

À mes yeux, Élisabeth est assurément une grande dame face à des adversaires dont je ne saurai ici dire la taille.

Élisabeth, ayant pris connaissance du différend qui vous oppose à l’université, me sont venus à l’esprit « Les lois fondamentales de la stupidité humaine » de Carlo M. Cipolla, cet historien de l’économie, de renommée mondiale qui ne vous est certainement pas étranger.

Parce que vous êtes prise dans la spirale de la stupidité, je voudrais rappeler à votre souvenir, afin qu’elles vous servent, quelques-unes de ses observations.

Sachez Élisabeth que  « Les gens que l’on croyait rationnels et intelligents s’avèrent outrageusement stupides »

Chaque population a son pourcentage d’êtres stupides, et l’éducation n’a rien à voir avec la probabilité d’êtres stupides au sein d’une population.

Votre population est universitaire. Or, des expériences menées dans plusieurs universités à travers le monde montrent la présence d’une proportion élevée d’êtres stupides dans cette population. (Travailleurs en col bleu, employés en col blanc, étudiants, administration et enseignants).

La chose la plus surprenante Élisabeth, est la présence de gens stupides parmi ceux qui détiennent des parchemins, brandissent des diplômes, se revêtent de grades.

« Que l’université soit grande ou petite, prestigieuse ou obscure, j’ai constaté, dit Cipolla, que la même fraction (d’enseignants) y était stupide »

Prenez garde Élisabeth. Les êtres stupides sont fondamentalement et inébranlablement stupides. Ils font preuve d’une grande persévérance dans leur volonté d’infliger des maux et des pertes à autrui »

Croyez Élisabeth que dans votre lutte contre la stupidité, je suis à vos côtés, et que j’ai pris le parti de l’intelligence.

Farmo M.

Imprimer E-mail

Idées et opinions