Forfait Albarka

Niger/Les forces de défense et de sécurité : Honneur, courage, gloire, dignité

Niger  /  Les   forces  de  défense  et  de  sécurité :  Honneur,  courage ,  gloire,  dignité .Je  reprends  ma  plume  pour  me  retourner  vers  ceux  et celles  qui  depuis  le 1 er   Août   1961,  il y a  56  ,  assurent  la  sécurité  de notre  peuple  nigérien ,   avec  courage  et détermination ,  en  protégeant  nos   frontières    sur  un  Territoire  vaste  de 1 267  OOO  km2 . Certains  écrivains  précisent  d’ailleurs  que  la  surface  de  notre  Territoire  fait  deux  fois  et demi  le territoire  français . Des  hommes  et  des  femmes  qui  ont  payé  un  lourd  tribu , se  sacrifiant  ,  de  jour  comme  de  nuit,  partout  pour   une   République,  unie  et  indivisible,  née  le  18  Décembre  1958,  il  y  a  59  ans . Une  République ,  notre  fierté  avec  son  Drapeau,  son  Hymne  National,  la  Nigérienne,  ses  Armoiries  et  tous  les  autres  garnements  et   garnitures   qui  assurent  une  légitimité  à  notre  Etat  et  à notre  Nation  ,  ce  ciment  qui   scelle  notre  Destin   commun .  L’indépendance  de notre  pays   ,  obtenue  le  3  Août  1960 ,  il   y  a   57 ans  est  le  socle  de notre  existence,  notre  raison  de   vivre   libre   et   en  symbiose   au  sein  de nos  frontières , tout  en  coexistant  pacifiquement  avec  nos  ,  frères  ,  amis  et  voisins .  Dans  un  Continent  et  un  Monde  qui  se  battent  aussi   pour  occuper  toute  leur  place .  Notre  peuple,  depuis  ces  trois  importantes  dates  ,  se  bat   chaque  jour   pour  se fixer  afin    de  se développer  à  travers  des  actions diverses  , dont  les  deux  principales  mamelles  demeurent  l’Agriculture  et  l’Elevage.  Le  Commerce  est  une  activité  qui   permet  aux uns  et  aux  autres  de  se  développer  en  important  notre  savoir faire   au  delà  de nos  frontières  et  vis versa  pour  parvenir à  un  échange  équitable  . Le  Tourisme   et  l’Artisanat  se placent également  parmi  nos principales  activités  qui  nous   permettent  d’accueillir  chaque  années  de nombreux  visiteurs  de  par  les  quatre coins  de   l’horizon   . 

IIs  viennent  découvrir  et  admirer  la beauté   de nos  sites,  de nos  parcs  animaliers,    notre  faune  ,  notre  riche   culture   qui  font la  grandeur  de notre  pacifique Peuple  à  l’hospitalité  légendaire . Depuis  la nuit  des  temps   , dans  le temps  et  dans l’espace   .  Oui,  nous  sommes  comme tous  les  Peuples,   jaloux  de  notre   beau  et  grand    pays,  aux  trois  quarts   désertiques,  sans  chemin  de fer  et sans  déboucher  sur la  mer .  Mais,  nous  en sommes  fiers avec  nos  belles  régions,  notre  diversité  culturelle ,  notre  histoire  commune  et  nos  ressources humaines  additionnées  à  nos  richesses  naturelles  qui   devraient  nous  mettre  à  l’abri  de  la pauvreté  .  Si toute fois,  chacun et  chacune  ont leur part  . En  57  ans  de  Souveraineté ,  nous  avons  expérimenté  tous  les modèles  politiques,  de  gouvernances,  de  gestions,   hélas  tous  les pouvoirs  qui  sont    les   dérivés   d’une  Science  Politique  traditionnelle  ou  moderne , pratiquée  sous  tous  les  cieux  .  Mais,  ces  dérives  sont  également  vécues  ailleurs,  dans bien  de  pays  . IIs  ont  tous  connu  leurs heures  de revers ,  de  stabilité  et  d’instabilité ,  comme  nous .  Peu  d’Etats  ont  pu  redresser la barre, après  des  vagues .Mais,  chacun  voit midi  à   sa  porte .  Je  vous  épargne   de   citer   ici   le  nombre   de  Républiques,  de  Présidents  ou  de  Chefs  d’Etat , civils  ,  militaires     ou  militaro- civils  que  nous avons   eus  .  Ce  n’est  nullement   un  secret  de   Polichinelle. Tous  les  nigériens  savent  ce  qui s’est  passé    au  Niger   . De  la  nuit  du  18  Décembre  1958  de  la  Première  République  à  celle   de 2017 ,  la 7ème  République , nous  osons  espérer  que  nous  devons  désormais  ,  dans  notre  diversité,  nos contradictions,  nos  différences,  continuer à  poser  à  travers  des  débats  sereins ,  positifs les  briques  les unes  sur  les autres  et  les unes à côté  des autres  .  De  cette  maison  mère  qu’est le  Niger   , notre  cher pays .  Je  dois  féliciter  le Peuple  nigérien,  ses  hommes,         ses  femmes,  sa  jeunesse, ses  hommes politiques  pour  avoir  vécu  et  expérimenté  toutes  ses dérives  parfois  orchestrées  par nos  comportements  .  Ces  situations  dans  lesquelles,  nous    nous  sommes   parfois,   encore  hélas  engagés  ou   engouffrés  par inexpérience  ou  incompétence  pour ne  pas dire  parfois  à  dessein ,  devrait  nous servir  de leçons   et  nous  interpeller également  .  Notre  peuple  fatigué,  ne  mérite  plus d’être  encore victime  de nos querelles  de chapelles  et  de  nos   caprices ,  au  risque  de nous rappeler à l’ordre  .   L’espoir  est  permis  si toutes  fois  nous  réussissons  ce que  d’autres sans  posséder  toutes  les potentialités  dont  la nature nous  a  dotées ,  ont réussi  depuis  longtemps  chez  eux.  Nous  devons  à  défaut de  nous poser la question  afin  de nous amender,  changer   certaines  attitudes  afin  d’enrichir  nos capacités  et  nos  idées  pour  bâtir  notre  grand  chantier  qu’est le Niger  .  II  n’est  jamais  trop  tard de  se remettre  en cause,  si  nous  nous écoutons  pour  rectifier  ou corriger ce qui  semble  être  mal  fait .    

HOMMAGE  A  NOS  FORCES    DE  DEFENSE  ET  DE  SECURITE    .

En  effet,   j’ai   écris  ,  plusieurs  articles  que j’ai consacrés  à   cette  race  d’hommes ,  issue  du  Peuple  et  au  service du  Peuple, que  certains  spécialistes  appellent  «  la  grande muette   »  ou  alors,  les porteurs  de  tenue . Peu  importe   . Certainement  de  par   son  caractère  homogène,  discipliné,  secret  , solidaire  et  s’abreuvant        à  la  source  des  grandes  valeurs   dont  le  sacrifice  suprême,  est  devenu  son  plat  quotidien ,   j’imagine ?  Nos  soldats ,  toutes hiérarchies ,  armes, corps  et   tous grades  confondus , sont  le socle de  notre République  Nous  devons  leur  consacrer  un  instant,  une  minute  d’attention ,  des  encouragements  et  surtout  un  soutien  en  toutes  circonstances  et en  tous   lieux  Certes. C’est  un choix me dira-  -t -on ?  Mais  un  choix  honorable  et   digne   . Pour  leur  don  de soi,  leur patriotisme  et  leur  totale  abnégation  dans  le  combat  farouche  qu’ils  opposent  depuis  bientôt  plusieurs  années ,  à cette  horde   sauvage  d’ hommes  qui  s’attaquent  lâchement   à  nos  enfants,  à  nos  femmes,  et à  nos  vieillards .  Cette  nébuleuse  de  Boko  Haram   que  nos  braves  soldas  partent  dénicher,  pour  la  défier  et  lui  rendre  gorge .  en la  taillant  en pièces  souvent  au  risque  et  au péril  de leurs  vies .  Sans  crier  victoire  . Dignité  à  ces  fils  de la Nation  qui  se battent,  parfois  au corps  à  corps,  très  loin  de leurs  bases   respectives  ayant  comme  seule  arme , leur  bravoure  et leur  courage  puisés  dans les profondeurs  des   enseignements  dispensés  dans   des  Ecoles  des  métiers   des  Armes   Car  en  franchissant la  barrière  de notre Prytanée  Militaire  de Niamey  (cette  Ecole  créée  par  un autre  génie  Militaire  le  Général Ibrahim Baré  Mainassara   et  ancien  Président de la République ,  Paix  à son âme  et  dont  la dernière promotion 2017 de l’EFOFAN  porte le nom)  et  la  porte  de l’EFOFAN  de  Tondibia  , où ils   apprennent  la   discipline   si  rigoureuse  et  les   leçons  de  combats   et  des tactiques  et  stratégies  de  clauses  combats  et autres  . IIs  en  ressortent  bien  munis  d’un  solide  bagage  et  s’en souviennent  sur le  théâtre   des  opérations ,  des instructions   que  leurs  éminents   instructeurs, enseignants  et professeurs  logent  et  gravent  à  jamais ,  dans   leur subconscient .  Respect  et  Obéissance  ,  la  seule  règle  d’or .  Nos  Forces  de  Défense  et  de Sécurité  sont  à  l’image de notre  pays,     ont  évolué  et  ont  acquis  au  fil  du  temps, une  grande  maturité  depuis  leur  création   le  1er Août  1961 . En    effet, composées  seulement  à  leur  création  de  deux  contingents     de  15O  recrues ,  elles   ont   atteint  une vitesse  de croisière  qui   leur  consacre  un  label   d’Armée  de métier,  revigorée  par  tant  d’expériences  vécues .                                                                                                                                                                                       
LES   FDS  ,UNE  FORCE  DE  FRAPPE  AGUERRIE   .

De  1961   à  nos jours,  nos  FDS  ont  évolué  positivement   et  sont  devenues  une  famille  qui  assure  et  assume  ses  missions  régaliennes   et  républicaines  exécutées  ici  et  ailleurs  hors  de nos frontières  nationales .  Dès  l’indépendance  aux  premières  heures  ,  elle  avait  fait  face  à  certaines  tentatives  de  déstabilisations  en  protégeant  les  citoyens  mais  aussi  en  s’investissant  dans la construction   des  classes  et  des  actions  de  salubrité  dans  nos  villes  Aux  côtés  des  citoyens  et  de  la  Jeunesse  de la  Samaria   surtout   en  donnant  un  bel   l’exemple  de  leçons  de civisme.  Tous  les  Samedis  et   Dimanches  .  Actions  qui furent  poursuivies  sous  le  régime  Miliaire  du Président   Kountché  où  officiers  et  soldats  se  mêlaient  aux  foules  pour  balayer,  nettoyer  et  entasser  des  ordures  avant  de les envoyer  hors  de la Ville  .  Je  pourrai  citer  certains  Officiers  en  exemple  ici  II  s’agissait  par  exemple  de l’actuel  Général  de Brigade WRIGHT  François   Pilote  un  des plus  anciens  de  la première  promotion  de  l’Armée  de  l’Air  et  l’actuel  Colonel  de  l’Armée  de Terre à  la  retraite  Oumarou  COULIBALY .  D’autres  Officiers  et  autres  militaires  leur  emboîtaient  le  pas Comme  quoi ,  civils  et  hommes  de tenue  nous  venons  du même  moule,   du peuple  nigérien . Voilà un exemple  d’un   destin commun où  chacune  et  chacun  sont  indispensables  et  utiles  dans   la construction  de  notre  cher  Niger .  Notre  Armée  qui  était  composée  de  quelques  de  4 à  6  Officiers  et  moins  d’une   Vingtaine  de  Sous/ Officiers en  1961 ,  est  désormais  une  grande  armée  avec  ses  démembrements,  ses  divers  et  différents  corps  avec  ses  équipements  , ses    Centres  d’enseignements ,  ses  Ecoles  d’Officiers   et  Instituts  de formation .  Des  Ecoles  du  savoir  qui  accueillent  des  Elèves  de  plus  d’une  vingtaine  de Nationalités  qui  viennent  tirer  profit  de nos  connaissances  en  matière  militaire  et  autres .  Nos  hommes  en  tenue,  miliaires,  gendarmes,  policiers  et  gardes  nationaux   ont  participé  et participent  encore  dans  plusieurs pays  à  la  Force  de maintien   d’ordre .  Sous  tous les cieux , ils ont  combattu  avec  héroïsme  et  détermination   les  forces  du  mal  en  les  pourchassant  jusque  dans leurs  repaires  pour  les  anéantir .  Parce  que  l’encadrement de nos  Forces  de Défense  et  de Sécurité  a  acquis  sa  formation  également   dans  les plus  grandes  Ecoles  de Formation  en  Europe,  aux Etats  Unis,  au  Royaume  du Maroc ,  Tunisie,  en Chine  et en Afrique  etc .. .  IIs  ont   fait  la  guerre après  avoir  fait  un  tour  à l’Ecole  d’Etat  Major  et  à l’Ecole  de  Guerre  .  lls  savent  lire leurs  cartes  et  connaissent  parfaitement le  terrain  IIs  sont  jeunes  et  connaissent  les  feux  des  batailles  Nous  avons  aussi  nos  Généraux,  nos  Officiers et  autres  qui  forment les  maillons  d’une chaine  de  solidarité   autour  de  notre  République  et  de son Peuple  .  Cependant,   nous  devons  insister  sur la  formation  qu’il  faut  encore  et  toujours  continuer à parfaire   Afin  de l’adapter  aux nouvelles techniques  et  machines  de guerres .Parce qu’une  guerre  ou  un  accrochage,  temporaires  soient  ils,  méritent  d’une solide  et  rigoureuse  préparation  Nous  reviendrons  dans un  prochain  numéro   sur  nos  Forces  de Défense et  de Sécurité  qui  se  sacrifient  et  qui ,  à l’image  des  troupes  de Napoléon  BONAPARTE , se  battent  ou  évoluent dans un  terrain  hostile  jusqu’à  la  victoire  et  qui   préfèrent  mourir  en  défendant notre  territoire  plutôt  que de  se  rendre .  Courage  et  c’est  le lieu  d’inviter  notre belle  et courageuse  jeunesse  à  faire un  tour  dans  les  casernes  en  vue  de compléter  sa  formation  civique  et  citoyenne .  Gloire  à  nos  héros  et  braves  combattants  et  Paix  aux âmes  des disparus .                      

Courage  et  bonne  chance  à  nos  Forces  de Défense  et de  Sécurité  qui  ont  tout  le soutien  d’un  peuple   qui  l’accompagne  dans  ses prières,  ses  pensées   et  ses  vœux    . Des  Forces  de Défense  qui  fait  corps  avec  son peuple .

 Dr  Abdoulaye  HASSANE  DIALLO ,  Politologue,   Ancien  Enfant  de  Troupe  de  l’Ecole  Miliaire  Préparatoire Africaine EMPA de  Kati  Mali,  Ancien  Sous/Officier  de l’Armée  Nigérienne. Ancien Conférencier  au  Prytanée  Militaire de Niamey  et  à  l’EFOFAN  de  Tondibia

Imprimer E-mail

Idées et opinions