Orange Promo Tabaski

Idées et opinions

Amères vérités : Si le choix de Mahamadou Issoudou,.. ne s’est pas porté sur le train de vie de l’Etat et les milliers de conseillers qu’il entretient, mais plutôt sur l’école, il n’y a rien à dire en termes de commentaireUn putschiste ferait-il pire que Mahamadou Issoufou ? Au Niger en tout cas, aucun des officiers ayant perpétré un coup d’Etat, y compris celui de Daouda Malam Wanké qui a été suivi de mort d’hommes, n’a autant malmené les lois et règlements de la République. D’ailleurs, tous ont eu la particularité, soit d’éviter au Niger des périls graves, soit de restaurer la démocratie mise sous coupe réglée. Aucun des présidents et chefs d’Etat qui se sont succédés à la tête de l’Etat, depuis 1960, n’a autant trituré les lois, instrumentalisé les institutions et perpétré un coup de force permanent pour se fabriquer - c’est le mot – un pouvoir que démentent les suffrages réels des électeurs nigériens, confisqués et/ou maquillés comme l’attestent, entre autres, résultats électoraux à l’arrondissement 2 de Tahoua, à Tamaya (Tahoua), à Tabotaki (Tahoua) ou encore à Affala (Tahoua).

Le jeudi 10 août 2017, il a encore osé, en poussant un peu plus le rubicond. Dans son projet de désintégration de la République et de la mise sous coupé réglée de la démocratie, il a asséné un coup fatal aux conseils élus de la ville de Niamey en les dissolvant, tout en prorogeant (la quatrième fois depuis la fin des mandats des élus locaux) le mandat des autres conseils du pays. Voici ce qu’il a décidé :

Imprimer E-mail

Idées et opinions