mercredi, 17 décembre 2014 13:48

Fait divers : Un baptême pas comme les autres dans un quartier périphérique de Niamey

Rate this item
(0 votes)

 Griot Niger 01"Les griots hurlaient à se rompre les cordes vocales..."La semaine dernière, dans un quartier périphérique de la capitale, il s’est passé un évènement hors du commun. Il s’agit certes d’un baptême mais un baptême extraordinaire qui frise tout simplement l’indécence sur fond de dépenses ostentatoires.

 

Dans ce quartier où la misère se dispute à la pauvreté où beaucoup de pères et de mères de familles ne mangent pas à leur faim, une haute personnalité du dernier pays du monde s’est illustré en étalant dans la rue sa force de frappe financière. La communication même était à elle seule tout un événement Le lieu de la cérémonie avait été arrosé et transformé en une splendide plage embellie par du sable raffiné d’un éclat particulier, du sable spécialement commandé pour la circonstance. De grandes et vastes les autres bâches et des chaises d’une rare beauté furent installées Ce jour-là, la place complètement métamorphosée grouillait de grosses voitures, dernier cri. Les invités (hommes, femmes et enfants) vêtus de riches basins craquants allaient et venaient donnant l’impression d’une fête de l’Aïd El Kebir.

Les griots hurlaient à se rompre les cordes vocales, sûres qu’ils étaient de se remplir les poches de billets de banque. Quant aux ‘’balseurs’’, ils se délectaient déjà de ce qu’ils allaient manger. Et à manger, il y en avait réellement. Selon des sources dignes de foi, 300 poulets et pintades, 4 taureaux et 8 moutons furent égorgés frits, rôtis ou grillés. Des boissons de toutes sortes coulaient à flots, la nourriture à profusion. Même l’eau à boire était de l’eau …minérale !

K.K

17 décembre 2014
Publié le 15 décembre 2014
Source : Canard Déchaîné

 

Last modified on jeudi, 18 décembre 2014 02:08

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne