Forfaitt-ORANGE-4G

Education

Améliorer l’enseignement par les APP, TP et les sorties pédagogiques: Par Moustapha Liman Tinguiri, Planificateur de l’Education, chef de division formations examens et concours DRES/ZINDERIl y a bien longtemps, le modèle d’enseignement était d’apprendre par cœur, sans aucune discussion avec l’enseignant pour accumuler des connaissances et savoir les restituer. Mais depuis de nombreuses années les méthodes et pratiques pédagogiques ont beaucoup évolué. Pour développer de nombreuses compétences il faut mémoriser un certain contenu mais aussi faire participer l’apprenant à la construction du savoir.

Enseigner, c’est transmettre des compétences très variées (savoir, savoir-faire et savoir être) à un élève, un étudiant ou tout autre public dans le cadre d’une institution éducative.

Les travaux pratiques et les sorties de terrain, permettent d’améliorer la compréhension et la mémorisation des élèves et étudiants.

Selon Confucius « J’entends, j’oublie, Je vois, je retiens, Je fais, je comprends ».

En effet, on oublie vite une leçon orale mais on se souvient beaucoup mieux des manipulations ou expériences auxquelles on a participé et qui restent bien compris dans leur sens véritable. L’enseignement ne peut donc plus se concevoir uniquement comme une transmission de connaissances par l’enseignant détenteur unique du savoir. Les méthodes dites actives renouvellent la pédagogie en suscitant plus d’effort des élèves dans le déroulement de l’enseignement. C’est pour toutes ses raisons qu’il faut améliorer l’enseignement par les Activités Pratiques et Productives (APP) dans l’Enseignement Primaire et les Travaux Pratiques (TP) pour les autres niveaux d’enseignement notamment dans les laboratoires ou ateliers.

Les APP constituent un prolongement des notions théoriques en vue d'enrichir le contenu de l'enseignement par des pratiques utiles. Les APP permettent de découvrir l'usage et l'utilisation de certains outils ou de certaines techniques à travers des sorties pédagogiques ou la réalisation d’un jardin d’école. On peut évidemment faire des jardins ou des arboretums dans tous les établissements des autres niveaux d’enseignements pour en tirer divers avantages si les conditions le permettent. Les APP permettent aux élèves de connaitre les réalités de leur milieu, le sens de l'effort et le goût du travail manuel.

L’enseignement de certaines disciplines, dans les établissements d’enseignement secondaire professionnel, technique et supérieur, nécessite obligatoirement des travaux de laboratoires et ou des sorties effectives sur le terrain, pour être compréhensible.

Les TP ou les manipulations sont des activités expérimentales qui permettent de mieux cerner la réalité d’un phénomène ou d’en mesurer les paramètres. Et quand les élèves ou étudiants réalisent par eux-mêmes les expériences dans le cadre des TP, ils se sentent plus concernés et plus responsables de la construction de leur propre savoir. Les TP ou les travaux d’apprentissage dans les ateliers sont donc nécessaires pour acquérir et concrétiser certaines connaissances et démarches scientifiques. Cependant nombreux sont les établissements d’enseignements secondaires, professionnels, techniques et même les universités qui manquent de laboratoires ou même de produits pour les faire fonctionner. Les établissements qui n’en disposent pas doivent utiliser ceux des établissements proches par une collaboration et programmation judicieuse. Les universités et les grandes écoles ont besoin de laboratoires très diversifiées des sciences, des sciences humaines et des langues, etc. Même pour les établissements qui ont des laboratoires fonctionnels des sorties sont nécessaires pour acquérir d’autres connaissances.

L’école, lieu d’acquisition des savoirs, doit donc être ouverte sur le monde qui l’entoure. C’est pourquoi les enseignants doivent organiser des sorties hors de leur école. Les sorties peuvent correspondre à des enseignements prévus dans les programmes pour observer ou donner un sens aux contenus enseignés en favorisant le contact direct avec des acteurs dans leur cadre naturel de travail. Des sorties ou excursions peuvent également être entreprises dans le cadre d’échanges culturels, sportifs entre deux ou plusieurs écoles ou établissements ou sur le plan touristique. Les activités culturelles et sportives peuvent également être organisées dans une école avec la participation de la communauté éducative rattachée.

Les sorties scolaires ou l’organisation d’activités culturelles ouvertes au public dans les écoles, favorisent le décloisonnement de l’enseignement. Elles constituent une éducation à la citoyenneté dans le milieu naturel de vie, cadre différent de la classe ou du milieu scolaire.

Enseignants, encadreurs pédagogiques, responsables centraux des enseignements et formations, l’obligation vous incombent d’améliorer les pratiques pour que l’école « prépare les apprenants à la vie ». Quelque soit le niveau d’enseignement les apprenants doivent acquérir des connaissances théoriques et des compétences pratiques. Cependant, il est très important de noter que les enseignants doivent être bien accompagnés et qu’il n’y a point de développement véritable sans une bonne éducation.

Par Moustapha Liman Tinguiri, planificateur de l’Éducation, chef de Division Formation Examens et Concours /DRES Zinder

Imprimer E-mail

Education