Rencontre de présentation des centres restructurés par le PRODEC : Pour l’amélioration de la formation et des conditions d’études dans les établissements d’enseignement technique et professionnel

Le Projet de Développement des Compétences pour la Croissance (PRODEC), a organisé, le jeudi 12 septembre dernier, à l’hôtel Gawèye de Niamey, une rencontre avec la Presse. L’objectif de cette rencontre, la 3ème du genre, est de présenter aux acteurs de développement, que sont les responsables des médias au Niger, les trois (3) établissements d’enseignement professionnel et technique restructurés par le PRODEC. Ceci, afin de faciliter l’atteinte de l’objectif du projet qui est d’accompagner le développement de compétences de près de 32.000 jeunes d’ici la fin du projet prévue en 2022. Des présentations, des projections de documentaires sur les 3 établissements et des échanges étaient au menu de cette rencontre avec les médias.

Dans son mot introductif, le Coordonnateur du Projet du PRODEC, M. Aoula Yahaya a indiqué que d’importants investissements ont été réalisés par le Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques (MET/P/T), à travers le PRODEC, pour la restructuration des trois établissements. « Cette restructuration rentre dans le cadre de la sous-composante 1-1 du PRODEC intitulée : Approche axée sur la demande de la formation professionnelle formelle », a-t-il ajouté. M. Yahaya a indiqué que, le PRODEC est un projet de lutte contre le chômage des jeunes. Son objectif, a-t-il dit, consiste à améliorer l’efficacité de la formation professionnelle formelle et les programmes courts de développement des compétences dans les domaines ci-après : Bâtiment et Génie Civil; Hôtellerie et Tourisme; Viande, peaux, Cuirs; Mécatronique; Agriculture et élevage.

Dans le cadre de cette initiative, trois établissements d’enseignement professionnel et technique ont été accompagnés par le PRODEC pour leur restructuration globale. Il s’agit du Centre des Métiers du Cuir et D'Art du Niger (CMCAN), du Lycée Professionnel d’Hôtellerie et de Tourisme d’Agadez (LPHT) et du Lycée Technologique des Métiers de Bâtiment et des Travaux Publics de Dogondoutchi (LTBTP). C’est ainsi que le PRODEC a doté ces établissements en infrastructures modernes, en équipements technologiques de pointe ainsi qu’en corps professoral adapté pour une formation de qualité.

Présentant le CMCAN, son Directeur, M. Gonomi Amadou a rappelé qu’il a été créé par arrêté N°16/MFPT/EJ/DEFPT du 27 avril 2006. Le Centre des Métiers du Cuir et d’Art du Niger (CMCAN) et placé sous la tutelle du Ministère des Enseignements Professionnels et Techniques. Il a, entre autre, missions la formation et le perfectionnement des maitres et des apprentis exerçant dans le secteur de l’artisanat ; la formation initiale des jeunes en vue de la préparation du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP), du Certificat d’Aptitude Professionnelle(CAP), du Brevet d’Etude Professionnelle(BEP), du Baccalauréat Professionnel (BAC Pro) et du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) dans les filières de l’artisanat d’art, la commercialisation des produits fabriqués par le centre, notamment. Le CMCAN forme dans les domaines suivants : Boucherie, Tannerie, Maroquinerie, Botterie, Sculpture de cornes et os et Gainerie. Le centre est doté d’un internat, d’enseignements de haut niveau et d’équipements technologiques de pointe.

Quant au Directeur de la formation professionnelle et technique, du Ministère de la formation professionnelle et technique, M. Assane Idé, il a présenté le Lycée professionnel d’Hôtellerie et du Tourisme (LPHT) d’Agadez et le Lycée Technologique des Métiers de Bâtiment de Dogondoutchi (LTBTP). Le LPHT a été créé par arrêté n° 000033 MFP/A/SG/ DGEFPT/DEFPTPI/ du 06 Avril 2011 et a ouvert ses portes le 2 janvier 2012. « Le lycée reçoit des élèves titulaires du BEPC ou du CAP inscrits sur orientation ou à titre privé (inscription libre). L’établissement forme les élèves dans le domaine de l’hôtellerie et tourisme pour l’obtention de deux diplômes : Brevet d’Etude Professionnelle (BEP) après deux (2) années d’étude, Baccalauréat Professionnel (BAC PRO) après trois (3) années d’étude. Le LPHT offre une formation de qualité de 2 à 3 ans dans des filières telles que la Pâtisserie; le Service de salle ; la Buanderie; la Billetterie ; la Réception; la Cuisine.

Quant au Lycée technologique des Métiers de Bâtiments et des Travaux Publics (LTBTP) de Dogondoutchi,il est, lui aussi placé sous la tutelle du MEP/T, est créé le 06 Avril 2011 par arrêté n° 000032/MFPA/SG/ DGEFPT/DEFPTPI et a débuté ses activités académiques le 1er janvier 2012. Pour l’année 2018-2019, ce lycée compte 261 élèves dont 65 filles toutes filières confondues, encadrés par 37 formateurs et un personnel administratif et auxiliaire composé de 10 agents. Il accueille des jeunes titulaires du BEPC des formations en BEP, CAP ou BAC pro dans des filières suivantes : Bâtiment, Génie Civil, Commerce, Electricité Bâtiment, Constructeur en bâtiment, Froid climatisation, Plomberie Sanitaire et Thermique, Dessinateur Projecteur, Métreur Vérificateur, Technicien géomètre et Topographe.

Le PRODEC qui est placé sous la tutelle du MEP/T, a une durée initiale de six (6) ans, ayant démarré ses activités le 1er janvier 2014. Il a été prolongé jusqu’en 2022. Le Projet est financé par la Banque Mondiale pour un montant initial de 15 Milliards de FCFA, puis avec un autre financement additionnel de 27 Milliards. Le PRODEC intervient dans toutes les régions du Niger, notons-t-on.

Mahamadou Diallo(onep)

16 septembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Education