Point de presse du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation : Des informations sur les nouvelles réformes concernant l’attribution des bourses

Le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Yahouza Sadissou, a animé le 26 Juin dernier, à son cabinet, un point de presse relativement aux nouvelles réformes concernant les conditions et critères d’attribution de bourse ainsi que la campagne de sensibilisation que l’Agence nigérienne d’allocations et des bourses (ANAB) est en train de mener dans ce sens.

Cette sortie médiatique du ministre Yahouza Sadissou qui intervient quelques jours avant les examens de BAC, vise à informer les parents d’élèves et étudiants, les étudiants eux-mêmes et les élèves sur un certain nombre de mesures que le ministère en charge de l’Enseignement Supérieur est en train de prendre pour accompagner les scolaires et étudiants à mieux réussir leurs cursus scolaires et universitaires en s’informant à ce sujet au niveau de l’Agence Nigérienne des Allocations et des Bourses (ANAB) et la Direction de l’Orientation et du Suivi du Cursus des Etudiants.

Le ministre en charge de l’Enseignement Supérieur a indiqué avoir constaté beaucoup de maladresses et d’irrégularités dans la constitution des dossiers de demande de bourses d’étude et de l’aide sociale ajoutant qu’il ya également quelques problèmes dans les relations entre l’ANAB et ses usagers. « Nous recevons régulièrement des plaintes des usagers sur des difficultés qu’ils rencontrent avec l’ANAB », a-t-il confié.

« C’est pourquoi, dans le cadre de ses reformes mon département ministériel a instruit l’ANAB, organe en charge de l’’attribution des allocations et de bourses, d’effectuer des missions à l’intérieur du pays pour toucher toutes les régions, départements et communes de notre pays afin de discuter avec les usagers » a expliqué le ministre. L’objectif de cette mission de l’ANAB, ajoute le ministre, c’est aussi de mieux expliquer à ces acteurs les missions de l’ANAB, les procédures d’attribution de bourses nationales ordinaires, de la bourse d’excellence ou même la bourse de coopération. Au sujet, de cette dernière, le ministre Yahouza Sadissou a dit que chaque année le Ministère a des centaines de bourses de coopération offertes par de nombreux pays amis du Niger. « Malheureusement beaucoup des usagers ignorent les critères d’attribution de ces bourses de coopération » dit-il. D’où la nécessité de cette campagne de communication et sensibilisation entreprise par l’ANAB à l’endroit des principaux bénéficiaires de bourses dans notre pays.

Outre les critères d’obtention de bourse, le ministre a dit qu’il est aussi important de connaitre les conditions de la suspension de la bourse ou de sa récupération. « Nous invitons tous les acteurs à saisir cette occasion en posant des questions d’éclaircissement pour mieux cerner ce message de sensibilisation qui se déroule à cette période proche des examens du BAC car très bientôt la question de la demande ou du transfert de bourse ou d’orientation va se poser », a souligné M. Yahouza Sadissou.

Relativement à la question d’orientation, le ministre a souligné que dans le cadre de reformes entreprises, le Ministère a créé une direction appelée Direction de l’Orientation et du Suivi du Cursus des Etudiants, qui en collaboration avec l’ANAB va procéder à l’orientation des étudiants. Il a expliqué que l’ANAB aura à transmettre tous les dossiers des boursiers sélectionnés à la Direction de l’Orientation et du Suivi du Cursus des étudiants et celle-ci va procéder, avec le concours de toutes les Universités, à l’orientation des étudiants au niveau dans les différentes filières. Le but recherché, selon le ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, c’est d’éviter des doublons voire des triplons dans l’attribution de bourses.

Le ministre a, par ailleurs invité les parents qui inscrivent leurs enfants dans d’autres Universités ou instituts privés au niveau national ou international, d’informer le Ministère qui, détient des informations sur la crédibilité, la performance ou les filières qui sont enseignées dans ces institutions. Il a rappelé le Ministère a les prorogatives de fermer des centres ou de rejeter le diplôme obtenu dans une filière non reconnue. Cette démarche, ajoute le ministre Yahouza Sadissou, permet aussi à son ministère de suivre la mobilité des étudiants et d’avoir une bonne statistique.

Enfin, le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, a invité les concernés par la bourse de prendre attache avec la Direction de l’Orientation au niveau central et l’ANAB à travers sa direction de communication et des relations publiques pour mieux se renseigner afin de constituer leur dossier.

Mamane Abdoulaye(onep)

1er juillet 2019
Source :  http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Education