Forfait Albarka

Visite conjointe du directeur général du FAFPA et de celui de l’ANPE aux étudiants en passation de marché à l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAM) : Répondre à un besoin réel du marché de l’emploi

Le mercredi 29 mars 2017, le directeur général du FAFPA et celui de l’ANPE ont rendu  une visite, à l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature (ENAM), à 20 jeunes diplômés mis en formation par le FAFPA en collaboration avec l’ANPE. Cette formation vise la reconversion de ces  jeunes diplômés en difficulté d’accès à l’emploi en spécialistes de passation de marchés et rentre dans le cadre du volet ‘’formation à la demande’’ exécuté par le FAFPA dans le cadre du PRODEC financé par la Banque Mondiale. Les deux directeurs généraux sont partis pour constater le déroulement de la formation et les conditions de travail, et aussi pour apporter leur soutien aux étudiants et formateurs. 

A cette occasion, le  directeur de la formation de l’ENAM a remercié le FAFPA et l’ANPE pour cette visite. Il a ensuite rappelé que cette formation en passation de marchés répond à un besoin réel en compétences dans ce domaine. Il a ensuite indiqué que cette  formation est conduite conformément au programme de l’ENAM en passation de marchés publics d’une durée de 9 mois selon le mode de l’alternance comportant des cours théoriques et des études de cas au centre de l’ENAM, et des stages pratiques de mise en situation professionnelle au niveau des cellules de passation de marché des projets et ministères identifiés comme partenaires  de cette formation. Il a affirmé  que son institution est consciente de la lourde responsabilité qui lui a été confiée. ‘’C’est pourquoi toutes les dispositions nécessaires ont été prises par l’ENAM pour assurer une formation de qualité aux étudiants’’, a-t-il ajouté. A cet effet, les formateurs recrutés sont des cadres ayant une expertise avérée dans le domaine. Les étudiants ont également le niveau requis pour suivre la formation. Le directeur de la formation a par ailleurs saisi l’occasion pour féliciter les étudiants qui reviennent  d’un stage pratique de 45 jours dans les services de passation de marchés des institutions publiques, ONG et projets de la place après avoir passé 3 mois de formation à l’école. Il a souligné que selon les échos, le passage des étudiants sur le terrain est très satisfaisant, et a remercié et encouragé le FAFPA pour cette noble initiative.

Quant au directeur général de l’ANPE, il a  encouragé  les jeunes étudiants à plus d’ardeur et de dévouement afin de bien réussir cette formation.  Il a noté que cette formation répond à un besoin réel constaté sur le marché de l’emploi sur la base des offres d’emplois non satisfaites enregistrées au niveau de l’ANPE. C’est donc pour palier cela que le FAFPA et l’ANPE ont initié cette formation. Il a fini par rassurer les jeunes étudiants que l’ANPE est disposée, après leur formation, à créer les conditions adéquates pour assurer leur insertion professionnelle.

Le directeur général du FAFPA, M.  Lawel Abdou Djerma,  a ensuite intervenu pour également souligner que cette formation fait suite à un manque pressant de compétences en passation de marchés. Ce qui fait que  de plus en plus d’offres d’emplois en passation de marchés faites par une multitude de projets et entreprises restent non satisfaites. Il a noté que c’est en conséquence de ce qui précède et en vue de combler les besoins en compétences dans ce secteur que le FAFPA a initié cette formation en collaboration avec l’ANPE. Il a relevé que cette action de formation rentre dans le cadre du programme de reconversion des chômeurs, une des activités qui relèvent de la sous composante du 2.2. Formation à la demande du PRODEC.

M.  Lawel Abdou Djerma a relevé que le FAFPA va continuer ce genre d’initiatives en collaboration avec l’ANPE. Il a noté que déjà une formation en expert suivi-évaluation est ciblée et sera bientôt mise en œuvre pour faire face aux besoins de compétences dans ce domaine.

Pour sa part, le délégué des étudiants en passation de marchés a, au nom de tous ses camarades, remercié le FAFPA et l’ANPE pour tout le processus qui a conduit à la mise en œuvre de cette formation. Il a relevé que c’est une première du genre et que des formations de ce genre doivent se poursuivre pour la revalorisation de la main-d’œuvre nigérienne. Il a également noté que l’ENAM a pris toutes les dispositions nécessaires pour la bonne marche des cours. Dans ce cadre, les enseignants recrutés sont expérimentés, les matériels de cours sont mis à la disposition des étudiants. Par ailleurs,  le FAFPA assure aussi un suivi régulier de la formation.

Abdou Mariama  Communication FAFPA

02 avril 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Education