Airtel Niger

Forfait Albarka

Rentrée scolaire 2017-2018 : 18 septembre pour les lycées et 2 octobre pour les collèges et primaires

Rentrée scolaire 2017-2018 : 18 septembre pour les lycées et 2 octobre pour les collèges et primaires Tout sera fin prêt dans les délais requis pour une bonne rentrée scolaire 2017-2018. C’est là, la promesse faite par le Ministre de l’Enseignement Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education Civique, Docteur Daouda Mamadou Marthé.

Cette annonce a été faite par le Ministre Marthé en présence des partenaires sociaux, hier, jeudi 14 septembre 2017 à la cérémonie du top départ des fournitures scolaires à l’intérieur du pays. Cette année, a-t-il indiqué, l’Etat a déboursé environ 3, 5 milliards de FCFA pour l’achat de fournitures scolaires, un peu plus que l’année dernière. Cela s’explique par l’augmentation des effectifs dans les écoles du Niger, qui accueille pratiquement chaque année quelques 500 000 nouveaux élèves en classe de CI. Estimées en tonnage, c’est environ 2630 tonnes de fournitures scolaires composées de cahiers, livres, stylos, règles, etc. qui prendront la direction des différentes écoles du Niger.

Cette cérémonie de top départ de l’acheminement des fournitures scolaires à l’intérieur du pays fut saisie par le Ministre Marthé pour couper court à une rumeur persistance véhiculée sur les réseaux sociaux faisant état du report de la rentrée scolaire. Rien de vrai, a rétorqué le Ministre de l’Enseignement Primaire qui a tenu à préciser que la rentrée scolaire 2017-2018 aura lieu selon le calendrier suivant : 18 septembre 2017 pour les lycées et 2 octobre pour les collèges et les primaires. Selon toujours lui, outre la question des fournitures scolaires, toutes les autres dispositions sont également prises pour réussir une bonne rentrée scolaire 2017-2018. Les services concernés par les affectations des enseignants sont à pied d’œuvre pour placer qui il faut, là où il faut. Des sources proches du comité interministériel des négociations avec les syndicats du secteur de l’éducation, des dispositions vont être prises concernant les pécules des enseignants contractuels. Ces derniers, faut-il, le préciser accusent un mois d’arriéré, celui du mois d’août 2017.

Il faut préciser que la rentrée scolaire 2017-2018 tombe dans un contexte marqué par l’évaluation des enseignants contractuels organisée par le Ministère de Daouda Mamadou Marthé en vue de rehausser la qualité de l’Enseignement. L’année scolaire 2017-2018 s’affiche donc le point de départ du renouveau de l’école nigérienne.

Oumarou Kané

17 septembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education