Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Formation des enseignants bilingues à Tillabéry

Une formation des enseignants relative à la réforme du curricula au Niger se tient  à Tillabéry .elle durera dix jours et concerne 500 enseignants de la région de Tillabéry .cette formation concerne, les directeurs d’écoles et les enseignants tenant les classes des cours d’initiation (ci).au cours de cette formation, les enseignants  recevront des cours sur une nouvelle approche d’enseignement  appelée : approche par la situation(APS). Selon Mahamadou Ousmane, agent à la direction  du curriculum, à la reforme, de l’équipement   et  de la promotion des langues nationales au ministère de l’enseignement primaire c’est une des grandes orientations de la réforme du curricula .le deuxième aspect de la formation, c’est l’enseignement des langues nationales. Les enseignants vont être outillés à la présentation des langues nationales par rapport à l’orthographe, à la grammaire, à la conjugaison et  surtout à l’exploitation des outils produits à savoir les manuels et les guides du CI ,CP et le CE1.Deux attentes  fondamentales sont  visées à la fin de cette formation :amener les enseignants à s’accommoder la nouvelle réforme curriculaire qui est l’APS et initier les enseignants à la transcription en langue nationale. Désormais au Niger l’enseignement se fera en langue nationale du CI au CE1.Dans cette réforme, le Niger emboite le pas à d’autre pays de la sous-région. La conférence nationale souveraine du Niger a reconnu dix (10) langues nationales. Nous avons cinq(05) langues outillées  et  expérimentées (le haoussa, le fulfulde le Zarma songai, le tamasheq et le kanuri) qui  sont en train d’être enseignées .Trois langues sont en train d‘être outillée. Ce sont le Boudouma, le Toubou et le gourmantché. Les  deux  autres langues le seront plus tard à savoir le Tassawaq et l’arabe. L’objectif visé est que toutes les dix(10) langues nationales soient enseignées .Aucun pays ne peut se développer en écartant ses langues nationales

. SOUMAYE SALEY HAROUNA /TILLABERY

12 septembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education