Forfait Albarka

Evénements du 10 avril 2017 au campus de l’UA de Niamey : L’UENUN satisfaite des conclusions du rapport de la Commission d’Enquête Indépendante

Le vendredi 18 août 2017, l’Union des Etudiants Nigériens à l’Université de Niamey (UENUN) s’est prononcée sur les conclusions du rapport de la Commission d’Enquête Indépendante sur les événements du 10 avril 2017. L’exécutif syndical des étudiants de l’Université Abdou Moumouni est satisfait desdites conclusions non sans quelques exigences.

Il faut toute de suite faire remarquer que l’UENUN est partie prenante de cette Commission d’Enquête Indépendante à travers les représentants du Comité Directeur de l’Union des Scolaires Nigériens (CD/USN) dont elle est la section mère.

Selon l’UENUN, la Commission n’a fait que confirmer ce qui est sorti de sa première déclaration après les événements du 10 avril 2017, à savoir les circonstances de la mort de l’étudiant Mallah Bagalé suite à un jet de projectile (grenade lacrymogène), la violation des franchises universitaires, l’inopportunité de l’intervention des forces de l’ordre et l’ampleur de la violence de la répression qui s’en est suivie. Bref l’UENUN se déclare satisfaite des conclusions du rapport dévoilé à la face du monde. « En tout état de cause, l'UENUN se réjouit profondément du rapport de la commission d'enquête indépendante qu'elle a exigée pour établir lumière sur les dits événements dont elle a été sévèrement victime », pouvait-on lire dans un résumé du point de presse de l’organisation estudiantine signé par son Délégué Général Adjoint à la Presse posté sur les réseaux sociaux. Toutefois, l’UENUN se dit inflexible sur son exigence relative à l’établissement de la justice dans cette affaire.

Profitant de cette occasion, l’UENUN n’a pas manqué de rappeler d’autres exigences qui n’ont rien à voir directement avec la mort de l’étudiant Bagalé. Il s’agit de la satisfaction de ses revendications posées sur la table du gouvernement qu’elle pose comme préalable à la rentrée académique prochaine fixée au mois de septembre 2017, toute chose qui jure d’avec son souhait ardent récemment exprimé en faveur de l’établissement d’un calendrier académique. Parmi les revendications de l’UENUN, il faut noter le paiement de l’aide sociale pour lequel des dispositions ont été prises depuis le mois dernier.

Oumarou Kané

22 août 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education