Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Tandem : enseignement /apprentissage, ou simple redondance terminologique ?

Pour la petite histoire le couple enseignement/ apprentissage est apparu dans notre contexte d’enseignement avec les programmes d’études des ENI de 2008.
Depuis l’expression est souvent réutilisée dans presque toutes les situations pédagogiques en formation initiale comme en continue.
Cependant, avant de parler de ce couple conceptuel, examinons d’abord chacun des concepts qui le composent.
L’enseignement nous le savons tous est un tout dans lequel on retrouve, celui qui enseigne (l’enseignant), celui qui apprend (l’apprenant), et le savoir à apprendre. Ces trois dimensions de l’enseignement sont modélisées sous le format d’un triangle, d’où l’appellation de triangle didactique ou pédagogique.

Le couple enseignement/apprentissage apparaît alors comme une redondance terminologique en ce sens que dans l’enseignement on retrouve l’apprentissage qui est le propre de l’élève.

En effet, l’apprentissage est un processus propre à celui qui apprend. L’apprentissage peut être autonome, comme il peut s’accomplir sous l’impulsion d’une personne tierce en l’occurrence l’enseignant lorsqu’on se situe dans le domaine de l’enseignement scolaire.

Du reste, l’enseignement se réalise dans le but de faire apprendre les savoirs aux élèves, même si dans la pratique, les choses peuvent se passer autrement, c’est-à-dire que l’enseignement peut ne pas avoir d’effet positif sur les apprenants. Il s’agit dans ce cas de figure d’un échec pédagogique, mais non voulu par l’enseignant. Par conséquent, on retient que l’enseignement vise à atteindre un objectif d’apprentissage, même si dans les faits, cet objectif n’est pas toujours réalisé.

Qu’est-ce qui reste alors à comprendre du concept enseignement/apprentissage ?

Nous venons d’examiner la relation de cause à effet qui existe entre l’enseignement et l’apprentissage.

Examinons maintenant chaque concept dans sa réalité propre.

L’enseignement comme nous l’avons rappelé tantôt est un tout.   Cependant l’artisan de l’enseignement, c’est l’enseignant qui use de ses habiletés professionnelles pour élaborer une stratégie d’enseignement en vue d’atteindre des objectifs pédagogiques. D’une manière générale, une stratégie d’enseignement suppose la conception d’une fiche pédagogique, sa mise en œuvre et l’évaluation des effets induits par l’action pédagogique accomplie.

Une fiche pédagogique se compose d’éléments dont les plus essentiels sont : les objectifs, les modalités, les supports, les pré- requis, les situations, les évaluations. Comme on le constate, la stratégie d’enseignement est le moteur de l’enseignement et il est un construit de l’enseignant.

Cependant, la Construction de la stratégie d’enseignement est en effet fondée sur des stratégies d’apprentissage mises en lumière par d’éminents psychologues de la théorie du développement. Il s’agit de Jean Piaget et de Lev Vygotski. Ils ont tous deux apporté un éclairage exceptionnel sur la psychogenèse des connaissances chez l’homme d’une manière générale.

Pour le premier, le développement cognitif se fait à travers un processus d’assimilation/ accommodation dont la phase terminale est équilibration, le tout dans une action et interaction de l’individu sur son milieu.

Pour le second, le processus est plutôt inter-psychique puis intra- psychique, dans un contexte d’interaction sociale. La dimension sociale qui comprend le langage, joue une partition importante pour le développement de l’individu dans la perspective Vygostkienne. A cela, Vygotski ajoute une autre idée intéressante pour l’apprentissage, il s’agit de ce qu’il appelle : « zone proximale de développement».

Ces éclairages sur l’apprentissage sont une description psychogénétique de la construction des connaissances par l’individu. Contrairement à la stratégie de l’enseignement qui est un construit de l’homme, les stratégies d’apprentissage sont d’ordre ontogénétique. Mais, ce sont ces dernières qui fondent les stratégies d’enseignement. Autrement dit, c’est en connaissance des stratégies d’apprentissage et des idées connexes comme celle de   « zone proximale de développement»  que les pédagogues ont établi des principes pédagogiques dont le plus fondamental et qui n’a pas été altéré par le temps, est qu’en matière de stratégie d’enseignement, il faut : « aller du connu à l’inconnu ». Ainsi, c’est suivant ce principe que les stratégies d’enseignement sont élaborées.

En conclusion, et vu sous cet angle de dépendance de la stratégie d’enseignement par rapport à la stratégie d’apprentissage, le tandem enseignement/ apprentissage a toute sa raison d’être. Car il s’agit de démontrer, surtout à travers la formation initiale des élèves maîtres que sous –entendu et d’une manière générale, une stratégie d’enseignement se conçoit toujours en fonction d’une stratégie d’apprentissage.

Ali Issa Willy, inspecteur de l’enseignement primaire

21 août 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Education