Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Les ministres en charge de l’éducation et de la formation à Tillabéri : La campagne de sensibilisation sur l’évaluation des enseignants contractuels au menu de la rencontre

Daouda-MartheLe ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des langues nationales et de l’Education civique Dr Daouda Mamadou Marthé, a présidé mardi 27 juin dernier à Tillabéri, le lancement de la campagne de sensibilisation sur l’évaluation des enseignants contractuels craie en main. Il y’avait également tous les ministres en charge de l’enseignement et de la formation ainsi que le gouverneur de la région, les autorités coutumières locales et les responsables administratifs.

Il s’agissait à travers cette rencontre de sensibilisation à la quelle prenaient part les différents acteurs que sont les députés nationaux, les autorités et cadres de l’éducation, les représentants des partenaires sociaux, d’éclairer davantage ces derniers sur les objectifs de la prochaine évaluation des enseignants contractuels craie en main. Cette évaluation rentre dans la droite ligne de la recherche de la qualité des enseignements (ce du primaire jusqu’au supérieur) et qui constitue du reste une priorité pour le gouvernement dans son ensemble. Le gouverneur de la région a dans son intervention de bienvenue salué la tenue de cette rencontre qui est une occasion supplémentaire pour les acteurs de la région de soutenir et d’adhérer à cette démarche initiée par le gouvernement dans l’intérêt de l’école Nigérienne.

En ouvrant cette rencontre, le Ministre de l’enseignement primaire de l’alphabétisation, de la promotion des langues nationales et de l’éducation civique Dr Daouda Mamadou Marthé a clairement expliqué que c’est au regard de la baisse de niveau constatée ainsi que la détérioration du système éducatif que le ministère de l’Enseignement primaire et au de-là tous les ministères en charge de l’éducation se sont engagés pour la recherche de la qualité ; «d’où l’élaboration d’une feuille de route pour la recherche de la qualité » a rappelé le Ministre Daouda Mamadou Marthé.

Au niveau du ministère de l’Enseignement primaire l’évaluation est une étape de cette feuille de route. De nombreuses difficultés ont été relevées a souligné le Ministre Daouda Mamadou Marthé avant de s’attarder longuement pour éclairer la lanterne des participants à la rencontre, sur la façon dont le Ministère s’est engagé dans cette évaluation. « Il ne s’agit pas d’évaluer pour chasser les enseignants, mais d’évaluer pour corriger les insuffisances en formant des enseignants de qualité » a rassuré le Ministre Daouda Mamadou Marthé. C’est une nouvelle dynamique qui sera imprimée en mettant la qualité des enseignements/apprentissages au cœur du système éducatif, et c’est pourquoi le Ministre de l’enseignement primaire a invité tous les acteurs à accompagner le gouvernement pour ainsi réaliser ce noble objectif.

Le ministre des Enseignements secondaires Mr Sani Abdourahamane, celui de l’Enseignement supérieur Mr Yahouza Sadissou, le ministre des Enseignements professionnels et techniques Mr Tidjani Idrissa Abdoukadri et celui de la Renaissance culturelle, des Arts et de la Modernisation sociale Mr Assoumana Malam Issa ont eux aussi pris la parole pour s’appesantir sur l’importance de cette démarche inclusive du gouvernement en vue de l’amélioration du système éducatif de notre pays. Ils ont invité l’ensemble des acteurs à s’impliquer pour l’aboutissement de cette démarche. Plusieurs de ces acteurs ont pris la parole pour d’abord saluer la tenue de la rencontre, mais aussi affirmer leur engagement à accompagner cette dynamique. De discussions ont ensuite suivi au cours desquelles les ministres en charge de l’éducation et celui de la Renaissance culturelle ont fourni d’amples explications et des réponses appropriées aux questions posées par les différents intervenants.

Dans sa conclusion, le Ministre de l’enseignement primaire Mr Daouda Mamadou Marthé a remercié l’ensemble des acteurs de la région pour leur engagement, afin que cette évaluation soit organisée dans les meilleures conditions.

Zakari Mamane ONEP/Tillabéri

29 juin 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Education