Orange Lutte Traditionnelle  Niger

Education

Corruption présumée dans la gestion de l’après-évaluation des contractuels  Les premières sanctions commencent à tomberM. Daouda Marthe, Ministre de l'enseignement primaire de l'alphabétisation de la promotion des langues nationales et de l'éducation civiqueAprès environ deux semaines d’échanges et de discussions sur la question du redéploiement des enseignants, le Ministère en charge de l’Enseignement Primaire et les partenaires de l’éducation sont, par le biais de la médiation de Counterpart, parvenus à un accord consensuel. La cérémonie de signature des conclusions du dialogue qui a eu lieu hier soir a porté sur la stratégie de redéploiement des enseignants notamment les affectations et mutations des personnels de ce département ministériel. Le document d’accord a été paraphé par le Ministre en charge de l’Enseignement Primaire, M. Daouda Marthé Mamadou, le Directeur Adjoint de Counterpart, M. Ousmane Kabelé Camara, et les représentants des syndicats des Enseignants Contractuels et Fonctionnaires du Niger, M. Maiga Hamadou Soumaila, et M. Issoufou Arzika du Syndicat National des Enseignants du Niger(SNEN). Les conclusions dudit accord ont été lues par M. Maiga Hamadou Soumaila de SYNACEB.

Cet accord est le fruit de la bonne collaboration entre le gouvernement et l’ONG Conterpart. Pour rappel, cette facilitation a été menée à la demande du Ministère qui a voulu d’un dialogue inclusif et participatif avec les différents acteurs et partenaires de l’Ecole. Elle s’inscrit dans le cadre du projet PRG­PA exécuté par Countrepart International sur financement de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et la coopération Suisse au Niger.

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Education