SIM Aminchi 0range

Education

Crise a l’Université de Niamey : Une commission d'enquête parlementaire annoncéeFace à la situation de crise persistante à l'université de Niamey, l'Assemblée nationale a décidé à travers une résolution lue hier lors de la plénière, de la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire qui devra plancher sur les différents freins à l'épanouissement et au bon fonctionnement de l'université Abdou Moumouni Dioffo.

Dans cette déclaration lue ce 17 avril qui fait suite à l'interpellation samedi dernier du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, par le député national l'Honorable Lamido Moumouni Harouna, les députés nationaux ont décidé de créer une commission d'enquête parlementaire sur la situation qui prévaut à l'université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey, et a chargé la Commission affaires sociales et culturelles (CAS/C) de lui présenter projet de résolution. La représentation nationale a également recommandé au Gouvernement entre autres, de " recruter en nombre suffisant les enseignants chercheurs ; de veiller à la sécurisation des personnes et des biens et bannir toutes formes de violences dans les universités ; de prendre des dispositions pour réduire les chevauchements des années académiques ; de doter les universités en équipements et en moyens de transports adéquats ".

Cette commission d'enquête parlementaire va permettre de dénouer les fils de la crise et permettre une résolution plus apaisée des problèmes soulevés non seulement dans le cadre de la crise née des incompréhensions entre syndicat des enseignants chercheurs et structures estudiantines, mais également ceux qui existent depuis bien longtemps et qui plombent les années académiques à l'Université de Niamey.

Imprimer E-mail

Education