Cérémonie de remise officielle de don de la BIA-Niger au CHR Poudrière : 23.432.625 FCFA pour améliorer l’accueil des malades

Le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a procédé hier matin à la réception des travaux réalisés par la Banque Internationale pour l’Afrique (BIA) Niger au profit du Centre Hospitalier Régional (CHR) Poudrière de Niamey. Ce don est en effet composé d’un hangar d’accueil ventilé, un bloc de quatre (4) compartiments de toilettes ; un bloc de quatre (4) lavoirs et la réhabilitation des toilettes existantes. Cette cérémonie s’est déroulée hier dans l’enceinte de l’hôpital en présence du gouverneur de la région de Niamey M Issaka Hassan Karanta ; de la directrice générale et du personnel de la BIA ; du directeur de la Banque Atlantique ; de la directrice du CHR Poudrière et de plusieurs invités.

Le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a apprécié à juste titre cet important appui qui, a-t-il dit, participe à la prise en charge des malades. «Ces réalisations permettront de soulager les patients, les accompagnants et de créer des commodités pour le personnel», a indiqué le ministre. Ce geste vient renforcer les actions du Programme de Renaissance acte II de SE. Issoufou Mahamadou, Président de la République dans son volet santé, s’est réjoui Dr Idi Illiassou Maïnassara. Au nom des plus hautes autorités, il a réitéré ses remerciements aux responsables et au personnel de la BIA-Niger pour cette belle initiative au bénéfice des patients qui seront désormais accueillis dans de meilleures conditions au CHR Poudrière de Niamey. Le ministre de la Santé publique a enfin lancé un appel au personnel et à l’endroit de tous les bénéficiaires de faire un bon usage de ce précieux appui.

Auparavant, le gouverneur de la région de Niamey, M. Issaka Hassan Karanta, a félicité la BIA-Niger pour cet acte sociétal qu’elle vient de poser et invité par la même occasion les autres institutions financières et monétaires de la place à emboiter les pas à la BIA pour le développement du Niger au bénéfice de toutes les populations.

Pour sa part, la Directrice Générale de la BIA-Niger, Mme Ango Nana Aïssa a rappelé que cet appui est le fruit de l’accord de partenariat dont le but était d’améliorer l’accueil des malades à travers la construction d’un édifice d’accueil et des latrines au niveau de la Maternité Poudrière II, signé le 31 décembre 2019.

Pour Mme Ango Nana Aïssa, ce projet que la BIA finance cadre avec la Politique des plus hautes autorités du Niger visant l’amélioration des conditions de vie des populations. En effet souligne Mme Ango Nana Aïssa, la BIA-Niger, filiale du groupe Banque Centrale Populaire du Maroc (BCP), compte parmi les acteurs majeurs du tissu économique du Niger. Son engagement citoyen s’articule autour de 4 axes d’intervention (social ; entreprenariat ; environnement et culture) où elle investit pour innover dans son modèle, faisant émerger les bases d’une économie responsable. La BIA Niger s’engage par la voix de sa directrice générale à continuer d’œuvrer dans le même sens pour l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes. «Cet investissement consenti permettra une nette amélioration de l’offre de soins de santé de qualité et aura sur cette base un impact et des effets positifs pour les patients qui seront admis au CHR de Niamey», espère Mme Ango Nana Aïssa, Directrice générale de la BIA-Niger.

 Aïchatou Hamma Wakasso(onep)

08 juillet 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie