Forfait Albarka

Atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ‘’Raccordement à l’électricité’’, ‘’Obtention de prêts’’ et ‘’Exécution des contrats’’ : Améliorer le climat des affaires pour les investissements

Dans le cadre de la promotion du secteur privé en général et de l’amélioration du climat des affaires en particulier, le Ministère du Commerce et de la Promotion du secteur privé mène une série d’activités de vulgarisation des indicateurs Doing Bussiness. Une démarche qui vise à informer et sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les reformes mises en œuvre par le Gouvernement du Niger. Hier matin, le Ministère en charge du commerce, en collaboration avec le Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance PRACC) a organisé un atelier de vulgarisation des reformes relatives aux indicateurs ‘’Raccordement à l’électricité’’, ‘’Obtention de prêts’’ et ‘’Exécutions des contrats’’. C’est le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé M. Sadou Seydou qui a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier en présence de la ministre de l’Energie Mme Amina Moumouni.

Les participants à cet atelier auront droit à quatre (4) présentations portant sur le guichet unique dédié au raccordement des PME à l’électricité par la Nigelec ; l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE) ; le Bureau d’Information sur le Crédit de Niamey (BIC), le Centre de Médiation et d’Arbitrage de Niamey (CMAN) et une dernière présentation relative au Tribunal de Commerce de Niamey (TC). Dans son discours d’ouverture, le   ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé M. Sadou Seydou a souligné l’engagement des autorités nigériennes, en l’occurrence le Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou, de faire du Niger un pays attractif et sécurisé pour les investissements.

Il a remercié les partenaires techniques et financiers qui ne cessent de les accompagner dans le cadre de la promotion du secteur privé.Sadou Seydou a énuméré trois (3) indicateurs, notamment le raccordement à l’électricité, l’obtention de prêts et l’exécution des contrats pour lesquels, dit-il, des efforts considérables ont été fournis par le Gouvernement en vue de leur amélioration. A titre illustratif, il a cité entre autres mesures, la création et l’opérationnalisation du Guichet Unique dédié au raccordement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) à l’électricité ; la création et l’opérationnalisation de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Energie (ARSE) ; la création et l’opérationnalisation du Bureau d’Information sur le Crédit (BIC); la création et l’opérationnalisation du Tribunal de Commerce de Niamey et la création et l’opérationnalisation du Centre de Médiation et d’Arbitrage de Niamey(CMAN).

Le ministre Sadou Seydou a rappelé également que le Niger s’est doté de structures modernes et efficaces concourant non seulement à la célérité dans la conduite des affaires mais aussi à la réduction des risques y relatifs permettant ainsi de booster son développement économique. Mais, ces structures sont pour la plupart peu ou mal connues par le grand public. Elles méritent donc d’être portées à la connaissance des usagers afin qu’ils puissent en faire recours à chaque fois que de besoin et mener à bien leurs affaires. M. Sadou Seydou a souligné que l’appropriation de ces reformes par les usagers facilitera leur application effective par ces derniers et par conséquent leur comptabilisation dans le prochain rapport Doing Business.

Aïssa Abdoulaye Alfary (ONEP)

25 juin 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie