Forfaitt-ORANGE-4G

Signature de contrat de marquage des hydrocarbures : Améliorer les recettes issues des produits pétroliers

Massoudou Hassoumi recettes produits petroliersLe ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi a présidé hier après-midi, la cérémonie de signature du marché s’inscrivant dans le cade du projet de marquage des hydrocarbures au Niger entre son département ministériel et le groupement du Bureau de Veritas GSIT et SICPA SA. C’était en présence des cadres du Ministère des Finances et du représentant du groupement du Bureau de Veritas GSIT et SICPA SA, M. Stéphane Gaudechon.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre des Finances, M. Massoudou Hassoumi a rappelé que l’industrie pétrolière et gazière mondiale est confrontée à des fraudes de plus en plus sophistiquées entrainant des pertes de recettes importantes pour les Etats producteurs du pétrole, en raison de la contrebande, de l’adultération des produits, du vol de pipelines et des abus de subventions. Il a souligné que ces activités de commerce illicite, de fraude et d’évasion fiscale constituent une menace importante pour nos économies. Selon le ministre des Finances, depuis quelques années, le Niger est devenu un pays producteur du pétrole brut, producteur et exportateur de produits raffinés. « En tant que tel, il est continuellement soumis à l’adultération et le reversement des produits destinés à l’exportation. Ces actions néfastes posent un défi majeur à nos efforts pour une croissance économique durable » a-t-il déclaré.

Face à ce fléau, le gouvernement a, selon M. Massoudou Hassoumi, retenu la technologie de marquage de carburant qui constitue de manière précise une des voies légales de contrôle de tout le carburant (essence, diesel, kérosène) destiné à la consommation, dans le pays. Il a précisé que cette cérémonie, est la concrétisation de la mise en œuvre de cette technologie. Le ministre des Finances a noté que la signature de ce marché permettra au Niger de tirer divers avantages notamment la sécurisation et l’augmentation des recettes fiscales ; la protection des consommateurs ; la création d’emplois et le renforcement des capacités ; le contrôle de la chaine de valeur avec des statistiques fiables ; la protection de l’environnement ; le développement de la qualité des carburants et des équipements. « Nous formulons le vœu que le marché, objet de la présente cérémonie, sera exécuté dans le respect des normes voulues par nos parties et permettra d’atteindre les objectifs », a conclu M. Massoudou Hassoumi.

Quant au représentant du groupement de Bureau Veritas GSIT et SICPA SA, M. Stéphane Gaudechon, il a indiqué que le groupement va contribuer à mettre en œuvre un programme d’importance pour le Niger, permettant d’assurer un contrôle afin de sécuriser les recettes relevant des produits pétroliers.

Laouali Souleymane(onep)

30 janvier 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie