Poursuite des visites du ministre de l'Industrie : “Le cahier de charges lié au code des investissements est respecté à 95%” selon le ministre Mallam Zaneidou Amirou

Le ministre de l’Industrie a effectué en début de semaine une série de visites dans les unités industrielles implantées dans la capitale et ses environs. Mardi dernier le ministre Mallam Zaneidou Amirou était à la Laitière du Sahel, sise à la zone industrielle, et à la Boulangerie-Patisserie Rawada au niveau du Stade Général Seyni Kountché. Il s’agit à travers ces visites d’évaluer l’effectivité de la mise en œuvre du code d’investissement, une sorte de facilité, dont ont bénéficié plusieurs entreprises et autres investisseurs. C’est aussi l’occasion pour le ministre de recenser les difficultés liées au fonctionnement de ces unités industrielles et sociétés.

Dans l’ensemble, le ministre de l’Industrie a pu découvrir le fonctionnement de ces unités industrielles. Au cours de ce déplacement, M. Mallam Zaneidou Amirou a pu découvrir l’effectivité de la mise en œuvre du code d’investissement, qui est respecté à plus de 95% par les entreprises bénéficiaires. Toutefois il a recensé entre autres, des difficultés relativement au coût de l’énergie, à la fiscalité et à la concurrence déloyale. A ce sujet, le ministre de l’Industrie a exhorté les responsables de ces unités industrielles à multiplier les initiatives auprès des autres partenaires intervenant dans le domaine afin de bénéficier d’éventuels soutiens.

Aux termes de ces visites, le ministre de l’Industrie a précisé qu’il s’agit d’une sorte de suivi du code d’investissement accordé aux unités industrielles et aux investisseurs. « Ce programme, débuté depuis 2014 renferme en son sein un cahier de charges à respecter.   Il est de notre devoir de vérifier de temps en temps si oui ou non cet engagement est respecté par ces partenaires qui œuvrent aussi dans la lutte contre le chômage et pour le développement économique du pays » a-t-il confié. « Ce que nous avons vu au cours de nos visites nous donne satisfaction car le résultat est appréciable », s’est réjoui le ministre de l’Industrie. Par ailleurs, M. Mallam Zaneidou Amirou a rappelé que ce soutien a été motivé suite aux projets que ces partenaires ont soumis. Il a assuré que dans le cadre de sa politique d’accompagnement de petites et moyennes entreprises, le Gouvernement continuera à apporter son soutien pour un développement industriel du Niger. S’agissant des doléances soulevées, le ministre de l’Industrie a promis que les préoccupations seront étudiées cas par cas pour leur apporter une réponse idoine. « Les visites continueront dans les autres régions afin d’avoir une idée claire, au niveau national, de la mise en œuvre du code d’investissement » a assuré le ministre.

Mamane Abdoulaye(onep)

24 janvier 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie