Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d’affaires de 39,593 milliards de FCFA contre 33 milliards de FCFA en 2017 » déclare Dr Abdou Harouna

Conférence de presse du Directeur général de NIGER TELECOMS : « La Société a enregistré, en 2018, un chiffre d’affaires de 39,593 milliards de FCFA contre 33 milliards de FCFA en 2017 » déclare Dr Abdou HarounaLe Directeur général de la Société de Télécommunication NIGER TELECOMS, Dr Abdou Harouna a animé, hier après midi, une conférence de presse au cours de laquelle il a présenté le bilan des activités réalisées en 2018, et dégagé les perspectives de l’année 2019. Il a également répondu aux questions qui concernent la société Niger Télécoms.

A l’entame de ses propos, le Directeur général de NIGER TELECOMS a d’abord rappelé qu’il est une tradition pour la Société de s’adresser en début de chaque   année à sa clientèle afin de faire le point de ses réalisations au cours de l’année écoulée. Ainsi, en ce qui concerne le domaine technique, les actions réalisées en 2018 portent sur la finalisation de l’installation des 42 BTS 3G et 92 BTS 2 G du projet Exim Bank avec le lancement de la 3G Turbo ; la mise en ligne de Télé Sahel et de la Voix du Sahel. Il a précisé qu’on peut suivre ces deux services en ligne et partout au monde. Toujours dans le domaine technique, Dr Abdou Harouna a déclaré que la Société a procédé à l’optimisation des équipements techniques et augmentation de la bande passante Pop vers les routeurs et Firewall de 1 Go à 10 Go ; le déploiement du WIFI dans les grands centres urbains et places publiques ; la poursuite de l’amélioration de la qualité de ses produits et services en Fibre optique.

Dans le domaine commercial, l’année 2018 a vu, le lancement par Niger Telecoms, de la 3G Turbo ; le FACHI (premier site village intelligent de l’ANSI) ; la création d’un centre d’appels (call center) de dernière génération ; l’installation d’une plateforme de SIM registration ; le déploiement d’un système E-money de NIGER TELECOMS qui est en attente de l’autorisation de la BCEAO ; l’établissement et la finalisation du roaming international avec plus de 600 destinations (qui sera bientôt lancé) ; l’installation et la finalisation d’une plateforme SMS International ; le réaménagement des tarifs de l’ADSL qui s’est traduit par une augmentation du débit sans changement de prix ; l’organisation des campagnes de sponsoring autour de grands événements nationaux à savoir 3 Août, le 18 décembre avec Zinder Saboua et le Sabre National ; etc.

Sur le plan managérial, la Société a mis en place un progiciel de gestion intégrée (ERP) assurant la gestion des Ressources Humaines, des achats et des finances ; l’élaboration et l’adoption d’un plan stratégique de Niger TELECOMS 2019-2023 ; l’élaboration des textes règlementaires portant création du comité d’entreprise, la régularisation de la situation administrative et de la carrière de 82 agents à travers une opération de reclassement.

En matière financière, le DG de Niger Télécoms annonce que la Société a enregistré, en 2018, un chiffre d’affaires de 39,593 milliards de FCFA contre 33 milliards de FCFA en 2017, soit un taux d’accroissement de plus de 19,64%. Dr Abdou Harouna a notifié que la Société a ainsi obtenu un résultat net opérationnel de 3,328 milliards de FCFA pour un objectif de 2,471 milliards FCFA. De même elle a payé plus de 25 milliards de FCFA de dettes et arriérés d’impôt. Niger Télécoms a en outre monté un dossier de financement du projet EXIMBANK phase 2 pour une enveloppe de 12 millions de dollars qui va permettre l’extension du réseau GSM et l’acquisition de beaucoup d’autres équipements et solutions techniques. Il faut par ailleurs mentionner la participation du Dg de la Société à la Conférence des Opérateurs et Fournisseurs de services de Télécommunication dans l’espace de l’UEMOA (COFTEL). Au cours de ces assises Dr Abdou Harouna a d’ailleurs été élu président pour un mandat de deux ans.

En termes de perspectives, le DG de Niger Télécoms a évoqué entre autres, l’acquisition de la licence 4G, l’acquisition de la Plateforme de Revenue d’Assurance et Fraud Management ; la construction du siège de la société sur fonds propres, l’extension de la fibre optique sur plusieurs kilomètres ; l’organisation de départs négociés ; etc.

Peu après cette présentation par le Directeur général, des échanges ont été engagés avec les journalistes sur le fonctionnement de la Société. A cet effet, la question qui est presque revenue lors de l’intervention des journalistes, est liée aux divergences entre la Direction générale de NIGER TELECOMS et les structures syndicales. A ce propos, Dr Abdou Harouna a indiqué avoir appelé les syndicats à revenir sur la table de négociation dans l’intérêt de la société, mais qu’ils ont rejeté cette proposition préférant accentuer leurs actions à travers des tapages médiatiques. Il s’est toutefois dit confiant que les syndicats vont revenir aux négociations et trouver une issue de sortie de crise qui prendra en charge les préoccupations des deux parties.

Laouali Souleymane(onep)

16 janvier 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie