SIM Aminchi 0range

Visite du ministre de l’industrie à Maradi «Pour Maradi, je suis content, je suis fier (…) le taux de réalisation de la création d’emploi est de 90 à 95%» a déclaré M. Mallam Zaneidou Amirou

Dans le cadre de la mise en œuvre du code des investissements, l’etat du niger a appuyé plusieurs promoteurs dans la réalisation de leurs projets d’investissement en renonçant à des droits et taxes exigibles. c’est justement pour constater de visu les conditions de travail dans les unités industrielles ayant bénéficié des avantages du code des investissements et de s’assurer qu’elles travaillent conformé- ment aux normes internationales pour être compétitives, que le ministre de l’industrie M. Mallam Zaneidou amirou a effectué hier 15 mars 2018, plusieurs visites dans des industries agroalimentaires et hôtelières de la ville de Maradi.

le ministre Mallam Zaneidou amirou s’est rendu au siège de l’entreprise MiGas, spécialisée dans la maintenance et la mécanique industrielle. sur place, il a visité tous les ateliers où sont confectionnés des fûts pour la conservation de l’eau et de l’huile, ainsi que l’atelier de fabrication des bonbonnes de gaz, ou des fûts des camions citernes. le ministre a eu d’amples explications tant sur le fonctionnement que sur les différentes prestations de cette entreprise. les boulangeries Gao et delas ont aussi reçu la visite du Ministre. ces deux unités emploient chacune 13 employés et leurs productions se limitent pour le moment au pain avec une production de plus de 2000 baguettes jours.

Pour ce qui est des hôtels, le ministre Mallam zaneidou amirou était sur le chantier de construction de l’hôtel Baobab dont les travaux se sont arrê- tés. selon le propriétaire, le financement pour achever les travaux est acquis et incessamment, les travaux reprendront de plus bel. l’hôtel sera érigé sur trois niveaux et comportera 60 chambres. la délégation ministé- rielle a ensuite visité l’hôtel en chantier construit par la société Konaté et fils, sur la route de Zinder. Un établissement de 34 chambres qui comporte un restaurant, une salle de confé- rence, des salles de commissions, le tout construit sur deux niveaux plus quelques bungalows.

A l’issue de toutes ces visites, le ministre de l’industrie, a confié aux mé- dias qu’aucune doléance n’a été formulée dans toutes ces unités visitées. il a rappelé que la volonté du gouvernement nigérien c’est d’appuyer ces initiatives nigériennes. toutefois, M. Mallam Zaneidou amirou n’a pas caché son amertume sur le fait que l’etat du niger a créé des conditions attractives pour les investisseurs, et seulement ceux sont les investisseurs étrangers qui en tirent profit. « a Maradi, ma satisfaction est grande car j’ai visité cinq unités industrielles, et tous ces investisseurs sont des promoteurs nigériens. ces unités sont assez avancées et n’ont aucune difficulté » a t-il dit. le ministre de l’industrie a lancé un appel aux investisseurs nigériens qui hésitent encore, d’aller de l’avant, de créer des initiatives pour bénéficier des nombreuses opportunités qui s’offrent à eux.

toutefois, il a précisé que ces avantages imposent aussi des obligations pour que l’etat capitalise les expé- riences pour mieux servir l’investisseur nigérien. « il s’agit de faire le rapport trimestriel, semestriel et annuel pour que l’autorité sache à quel niveau vous êtes afin de débloquer les difficultés. » a-t-il dit. enfin, le ministre de l’industrie n’a pas caché sa satisfaction au niveau de la création des emplois. « Par rapport aux projets que j’ai visités, le taux de réalisation de la création d’emploi est de 90 à 95%. certes, ce n’est qu’un échantillon, mais pour le moment on est satisfait » a-t-il conclu. a chacune de ces étapes, le Ministre a saisi l’occasion pour réaffirmer à l’ensemble des responsables des unités industrielles, la disponibilité de son département ministériel à les accompagner et à les soutenir dans leurs projets futurs.

 Tiémogo Amadou
ANP-ONEP Maradi

16 mars 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Economie