Le Niger interdit la commercialisation des produits de LACTALIS sur son territoire

Le Niger interdit la commercialisation des produits de LACTALIS sur son territoireLes autorités nigériennes viennent d'interdire la commercialisation, sur l'ensemble du territoire national, de tous les lots des laits et farines infantiles des gammes Picot, Celia et Milumel, fabriqués et distribués par le laboratoire LACTALIS.

Selon le ministre nigérien de la Santé publique, M. Idi Illiassou Maïnassara, intervenant dimanche soir sur la télévision nationale, ces produits sont suspectés de contamination à la salmonelle, à laquelle sont exposés notamment les nourrissons et les jeunes enfants.

Au cours d'une inspection conduite par une équipe de la brigade nationale de la Police sanitaire dans la ville de Niamey, ces produits ont été retrouvés dans certains magasins d'alimentations générales et des pharmacies.

Ces officines ont été ordonnées aussitôt de retirer et de détruire les produits incriminés, sous peine de sanction.

L'inspection générale des services du ministère de la Santé publique, ainsi que tous les autres services sanitaires, ont été instruits à poursuivre les investigations afin de pouvoir détecter d'éventuels manquements.

Le ministre Maïnassara de rappeler qu'ils ont pour mission d'interdire, de retirer et de détruire ces produits incriminés, dans tout le pays.

Il est à souligner que depuis quelques jours des informations circulent et font état de la vente dans le monde, notamment en Europe et en Afrique, de laits et farines infantiles fabriqués par le laboratoire LACTALIS, suspectés de contamination.

Plus de 80 pays sont concernés, selon la direction du laboratoire.

16 janvier 2018
Source : http://french.china.org.cn/f

 

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Economie