Bonne Fête ! Barka Da Salah ! Wa Kayessi !

Remise de certificat de Conformité Sharia au Projet Volet Finance Islamique de ASUSU SA : Pour une meilleure inclusion financière de la population nigérienne

Asusu SiegeLe Comité de Conformité Sharia a organisé, vendredi dernier au siège de ASUSU SA, la cérémonie de remise de certificat de conformité à la Sharia au Projet Volet Fi­nance Islamique de ASUSU SA. À travers cet acte, le Co­ mité atteste la conformité à la Sharia, des produits de la finance islamique que ASUSU SA commercialise. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la Directrice générale de ASUSU SA, du président et des membres du Comité Sharia ainsi que des partenaires techniques et financiers de l’institution.
Le Comité de Conformité Sharia présidé par Cheik Mohamad Ben Salah, est un organe indépendant, com­ posé d’oulémas de référence et des spécialistes, chargé de veil­ler à la conformité à la Sharia de l’institution. Il intervient en amont et en aval de la commercialisation des produits et s’intéresse au fonctionnement et au mode de gouvernance de l’institution de finance islamique quant au respect des règles de jurisprudences islamiques liées aux transactions, notamment le Fiqh Al Mou’amalat.
Le coordonnateur du projet volet finance islamique de ASUSU SA M. Ahmed Sidi Ibrahim Maazou, qui intervenait lors de la céré­monie a présenté leurs produits qui dit-­il, se scindent en deux (2) catégories à savoir les pro­duits de financement qui sont la Mourabaha et le Salam, les pro­duits de compte d’épargne qui sont Adjia et Amana et Haraka, qui est un compte d’investisse­ ment. En effet explique le coor­donnateur du projet, ASUSU SA a mis en place depuis janvier 2014, un guichet dédié à la fi­nance islamique qui tient compte des aspirations reli­gieuses de la population nigé­rienne majoritairement musulmane, dans un contexte où il n’existe pratiquement pas d’institutions financières à même de prendre en charge le besoin de cette frange de la po­pulation.

Ainsi souligne­-t-­il, après quatre (4) années d’activités, le projet volet finance islamique de ASUSA SA a financé plus de 3.500 personnes morales et physiques et 17.833 personnes ont bénéficié de ses actions. Ces bénéficiaires sont repartis dans 229 villages du pays avec un volume de financement qui s’élève à plus de 1,2 milliards de Francs CFA. La finance islamique est selon M. Ahmed Sidi Ibrahim Maazou apparue comme un complément, voire une alternative à la finance conventionnelle, dans le contexte actuel de raréfaction des ressources financières et de recrudescence des crises éco­nomiques au niveau mondial depuis quelques années. C’est pourquoi ajoute­-t-il, des guichets islamiques sont ouverts dans six (6) des huit (8) régions du pays et ASUSU compte élargir da­vantage son réseau de distribu­tion de produits et services islamiques pour mieux servir les populations ciblées.
Aïchatou Hamma Wakasso

15 janvier 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Economie