Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Cérémonie d’inauguration du siège de Niger Télécoms : Un nouveau cadre de travail pour des services publics en télécommunications de qualité et à moindre coût

Le nouvel immeuble faisant désormais office de siège à la société Niger Télécoms a été inauguré, lundi dernier dans l’après midi, à Niamey. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, de son homologue de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale ainsi que de nombreux invités. Le nouvel immeuble orné des couleurs du drapeau national, est situé dans les anciens locaux de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sis sur le boulevard Mali Béro.

Niger Télécoms est une nouvelle société nationale des télécommunications née de la fusion des deux (2) sociétés d’Etat que sont la Sonitel et SahelCom. Après avoir quitté ses anciens locaux dont l'espace servira à ériger les bâtiments entrant dans le cadre de l'organisation de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l'Union Africaine en 2019, Niger Télécoms a tenu à organiser la cérémonie d’inauguration de son nouveau siège pour permettre aux partenaires et aux clients de situer ses nouveaux locaux. Il ne s’agit cependant pas du lancement des activités de Niger Télécoms. Ce nouveau siège est un immeuble constitué d'un rez-de-chaussée et deux niveaux. Le rez-de-chaussée abrite la direction des Ressources Humaines et l’Agence Commerciale, le premier étage couvre la direction générale et la Cellule Juridique, tandis que le deuxième étage abrite la direction Financière et la Cellule de contrôle de gestion et l'audit interne.

C’est le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, M. Sani Maïgochi, qui a procédé à la coupure du ruban. S’en est ensuite suivie une visite guidée de l’ensemble des différentes directions et bureaux sous la conduite du directeur général de Niger Télécom. «Mes impressions sont très bonnes. L’emplacement du site et le cadre sont idéaux au regard de l’ambition que le Président de la République nourrit pour ce secteur, à savoir assurer une couverture de communication totale et efficiente sur l’ensemble du territoire. A travers la fusion de ses deux opérateurs historiques que sont la Sonitel et SahelCom, il est impérativement entendu que l’ambition de nos plus hautes autorités prend sa vitesse de croisière» a indiqué le ministre des Postes, des

Télécommunications et de l’Economie Numérique, au terme de la visite.

Auparavant, le directeur général de Niger Télécoms, M. Abdou Harouna, a rappelé que la naissance de Niger Télécoms relève d'une volonté politique. En effet, le Président de la République SE. Issoufou Mahamadou a préconisé dans le cadre de ses engagements, l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes, à travers notamment des services publics de qualité. «En tant que dirigeant de cette nouvelle société, nous avons conscience de la lourde responsabilité qui est la nôtre en vue d’être à la hauteur des attentes du peuple et des dirigeants nigériens. Cette inauguration est une concrétisation de la politique des autorités visant à rendre les services de télécommunications accessibles avec la qualité requise et à moindre coût» a déclaré M. Abdou Harouna, tout en ajoutant que sur cet élan, Niger Télécoms a, dès le 1er mars, procédé à la diminution du coût de la connexion internet par ADSL et a doublé les débits pour les clients existants.

Le directeur général de Niger Télécoms a, en outre, souligné que dans l’optique de répondre aux soucis des autorités de la 7ème République, celui de rendre accessible les services des Nouvelles Technologie de l’Information et de la Communication (NTIC) à une large partie de la population, le débit minimum offert par Niger Télécoms en connexion internet par ADSL est désormais passé à 256 Kilobits. Et, ce débit est offert dans les mêmes conditions tarifaires que les 128 kilobits, sans aucun coût supplémentaire. «Niger Télécoms garde à l'esprit l'avenir du Niger et concomitamment de sa jeunesse. A ce titre, nous apportons notre soutien au système éducatif à travers l’offre d’un (1) Méga de débit à seulement 35.000 Francs CFA à toutes les écoles nigériennes. II ne s'agit là que d'un avant-goût pour marquer la naissance de Niger Télécoms» a conclu M. Abdou Harouna.

Samira Sabou(onep)

15 mars 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie