Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Légère hausse des prix de certains produits de rente

Comme l’indique le Bulletin mensuel des produits agricoles n°247 du Système d’Information sur les Marchés Agricoles (SIMA), au cours du mois de juin 2017, la situation générale des marchés agricoles a été marquée par une augmentation des prix moyens des principales denrées agricoles, à la faveur de la réduction leur l’offre face à une demande constante, en cette période de travaux champêtres. La situation est presque la même que aussi bien pour les prix des céréales que pour ceux des produits de rente.

Pour l’arachide coque, le bulletin du SIMA nous apprend que le prix moyen de ce produit a enregistré une légère hausse de 4% par rapport à celui du mois passé, à cause de la réduction de l’offre du produit sur les marchés suivis. Il se situe actuellement à 405 FCFA/Kg contre 388 FCFA/Kg le mois passé. Le prix minimum (220 FCFA/Kg) est enregistré à Mainé Soroa et le prix maximum (694 FCFA/Kg) est relevé à Ayérou.

En ce qui concerne le niébé ; le prix moyen a affiché une légère hausse de 5% par rapport à son niveau du mois passé, du fait de la forte demande du produit sur les marchés suivis. Il s’établit actuellement à 428 FCFA /Kg contre 406 FCFA /Kg le mois précédent. Le prix le plus bas (233 FCFA/Kg) est enregistré à Gothèye et le prix plus élevé (646 FCFA/Kg) à Gouré.

Quant à l’oignon, son prix moyen a connu une légère importante hausse de 32% par rapport au mois précédent, en raison de la réduction de l’offre du produit sur les marchés suivis. Le prix moyen se situe actuellement à 307 FCFA/Kg contre 232 FCFA/Kg précédemment.

Le prix le plus bas (86 FCFA/Kg) est pratiqué à Magaria et le prix le plus élevé (1 667 FCFA/Kg) est relevé à Ouallam.

Pour le poivron séché, le prix moyen, au cours de ce mois est demeuré stable par rapport à son niveau du mois passé, du fait de l’équilibre entre l’offre et la demande du produit sur les marchés suivis. Il s’établit à 2 423 FCFA/Kg contre 2 406 FCFA/Kg le mois précédent. Les prix varient entre (1 004 FCFA/Kg) à Kazoe et (6 522 FCFA/Kg) à Bankilaré.

Idem pour le souchet gros rhizome dont le prix moyen est resté stable par rapport à celui du mois passé, en raison de l’équilibre entre l’offre et la demande du produit sur les marchés suivis. Il se situait à 377 FCFA/kg contre 382 FCFA/kg le mois passé. Le prix le plus bas (261 FCFA/Kg) est collecté à Mayahi et le prix le plus élevé (566 FCFA/Kg) est pratiqué à Tillabéri Commune.

Constance aussi du prix du souchet petit rhizome à cause de l’équilibre entre l’offre et la demande du produit sur les marchés suivis. Le prix moyen du produit se situe actuellement à 309 FCFA/kg contre 312 FCFA/kg le mois passé.

Souley(onep)

26 juillet 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie