Diplomatie : L’Ambassadeur Ado Elh. Abou présente ses lettres de créance au Prince Souverain de Monaco

Diplomatie : L’Ambassadeur Ado Elh. Abou présente ses lettres de créance au Prince Souverain de MonacoDans le cadre du réajustement de la carte diplomatique de notre pays en Europe, décidée en 2018 et sa mise en application l’année dernière, la compétence juridictionnelle de l’ambassade du Niger en France a été étendue, à trois autres pays, à savoir Malte, le Saint-Siège et Monaco.

C’est pour concrétiser cette décision que l’Ambassadeur Ado Elh. Abou s’est rendu du 1er au 3 mars dernier, dans la principauté de Monaco, (après le Vatican en décembre dernier), pour présenter les lettres qui l’accréditent, en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, de la République du Niger, auprès du Prince Souverain de Monaco, Albert II.

La cérémonie s’est déroulée, le lundi 2 mars dernier dans la plus pure tradition protocolaire monégasque, au Palais de Monte-Carlo. L’ambassadeur Ado Elh. Abou est, ainsi, le premier diplomate nigérien, à présenter ses lettres d’accréditation, es qualité à Monaco qui compte plus de 123 pays qui y ont, leurs représentations diplomatiques ou consulaires.

La concrétisation de l’implantation de cette ambassade va, pour ainsi dire, booster la coopération entre notre pays et la Principauté ; une coopération qui a démarré ses actions dans les années 2000, pour s’approfondir, avec la signature d’un accord cadre- sectoriel de santé, en 2008. Elle été axée

autour des objectifs du millénaire pour le développement, alignée sur les priorités de développement du Niger, visant les enjeux sociaux les plus pressants, du moment. La stratégie d’intervention de la coopération monégasque avec notre pays, pour sa part a ciblé majoritairement la santé, la sécurité alimentaire et l’insertion socio-économique des populations les plus vulnérables.

Pour dynamiser ce cadre existant, un nouvel accord a été signé en 2019, avec un élargissement au secteur économique à travers le secteur privé. C’est dire qu’entre la Principauté de Monaco (2,5 km2, 35.000 résidants dont 9.000 monégasques) et le Niger, le futur des relations diplomatiques et de la coopération bilatérale s’annonce des plus promoteurs.

Le sujet a, d’ailleurs, été au centre de l’entretien en tête-à-tête, entre le Prince Souverain Albert II et l’ambassadeur Ado-Elh. Abou, qui est venu couronner la cérémonie de remise des lettres de créances. L’ambassadeur Ado a saisi cette opportunité pour transmettre au Pince Souverain les chaleureuses salutations du Président Issoufou Mahamadou et la reconnaissance du peuple nigérien aux monégasques. C’est un somptueux déjeuner, offert à la délégation nigérienne qui a clos la visite de travail de l’Ambassadeur Ado Elh. Abou à Monaco.

En plus de la France (pays de résidence), de la Principauté de Monaco, du Vatican, l’ambassade du Niger à Paris a également, sous sa juridiction, le Portugal, l’Angleterre, Malte et l’Espagne

Moussa Hamani AP/ Ambassade du Niger en France.

05 mars 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail