Fin de la formation des Trésoriers des Représentations diplomatiques et Consulaires nigériennes en Europe : Les participants outillés s ur la maitrise et la pratique financières

fL’atelier de formation des trésoriers des représentations diplomatiques et consulaires nigériennes en Europe s’est achevé le mercredi 27 mars 2019 , dans la salle de réunion de l’Ambassade du Niger à Paris , en France.

Paris, il faut le rappeler, fait partie des huit axes identifiés, pour le regroupement de tous les financiers exerçant dans nos ambassades et consulats, installés dans les différentes zones géographiques du monde, pour cette formation, en comptabilité à partie double, initiée par la Direction générale du trésor et de la comptabilité. L’objectif principal du plan d’action élaboré à cet effet est la recherche de l’efficacité et de l’efficience de la dépense publique, gage d’une gestion rigoureuse des deniers publics et la réorganisation des services financiers, logés dans nos différentes représentations diplomatiques.

Au terme de cette formation, qui s’est appuyée sur des cas pratiques, les financiers de nos ambassades basées en Suisse, en Allemagne, en Belgique, en Italie, au Danemark et à l’Unesco, ont été outillés pour la maitrise de leurs comptes et la production d’une comptabilité saine, à maitriser les mouvements de leurs comptes, à produire et intégrer leurs comptabilités et enfin, asseoir un mécanisme de suivi régulier de toutes ces opérations financières et comptables.

Intervenant lors de la clôture de cette formation, l’Ambassadeur du Niger en France, a remercié les participants, pour l’intensité des échanges qui ont émaillé les travaux. Son Excellence Ado Elh. Abou les a ensuite invités, à mettre en oeuvre les nouvelles connaissances acquises, pour répondre aux exigences édictées par nos structures nationales financières, dans le cadre de notre politique de gestion rigoureuse et moderne de nos deniers publics.

aPour sa part, le Trésorier général pour l’Europe, M. Abdou Soumana, s’est félicité de la tenue de cette formation, dont l’année en cours a été prise comme, année de référence pour marquer le début de l’application effective de la réforme, dans les trésoreries installées dans nos ambassades et consulats, où la comptabilité à partie simple sera désormais abandonnée. Il a également remercié les responsables et le personnel de l’ambassade pour les bonnes conditions qui ont été mises en place, pour la tenue de cette impérieuse formation.

A l’issue de ces travaux, plusieurs recommandations ont été formulées pour le suivi et l’application des résultats issus de la formation.

Moussa Hamani. A/P. Ambassade du Niger en France 

05 avril 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail