Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Cérémonie de remise de distinction à l'ambassadeur d'Egypte au Niger : SE. Ali Morsi El Halawani élevé au grade de Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger

Ali Morsi El Halawani élevé au grade de Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a procédé hier dans l'après-midi à la remise d'une distinction à SE. Ali Morsi El Halawani, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d'Egypte au Niger en fin de mission dans le pays. Au cours de la cérémonie qui s'est déroulée dans les jardins du Ministère, le diplomate égyptien a été élevé au grade de Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger. Etaient présents les représentants du corps diplomatique et des Organisations Internationales accrédités au Niger ainsi que plusieurs autres invités.
Dans son allocution, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, a dit que tout au long de son séjour de deux années, SE. Ali Morsi El Halawani, a fait montre d'un engagement constant et de disponibilité dans l'œuvre de consolidation des relations bilatérales nigéro-Egyptiennes et de la diversification de leurs domaines d'intervention. Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a, au nom du Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou, à celui du gouvernement et du peuple nigérien, salué les efforts du diplomate égyptien. Les relations que le Niger et la République Arabe d'Egypte entretiennent, concernent plusieurs secteurs de coopération notamment l'agriculture, la santé, la culture, le commerce et la formation, a-t-elle relevé.

« Les appuis multiformes que votre pays ne cesse d'octroyer au Niger illustrent le lien de solidarité et d'entraide entre les deux pays qui appartiennent d'ailleurs à l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI), la CEN-SAD et bien d'autres Organisations. Monsieur l'Ambassadeur, les autorités nigériennes garderont de vous le souvenir d'un diplomate engagé et déterminé dont la courtoisie, la simplicité et l'ouverture d'esprit ont contribué davantage au renforcement de la Coopération Nigéro-Egyptienne», a déclaré la ministre déléguée. C'est en reconnaissance de tous ces efforts qui lui ont permis d'accomplir pleinement sa mission en République du Niger, que le Gouvernement a tenu à lui décerner cette distinction gage de l'excellence des relations séculaires d'amitié, de solidarité et de fraternité qui unissent la République Arabe d'Egypte et la République du Niger, a dit Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga.

En s'adressant à l'assistance peu après avoir reçu sa distinction, le diplomate égyptien a dans une émotion à peine contenue, déclaré que ses deux années passées au Niger faisaient partie de ses meilleures années de 28 ans de carrière. « Certainement l'accueil chaleureux et les belles paroles de l'éloquent Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, le jour de la présentation de mes lettres de créances ont été un début très encourageant », a affirmé SE. Ali Morsi El Halawani. Il a rappelé que l'Egypte et le Niger ont eu des relations diplomatiques complètes depuis 1969 avec des ambassadeurs nommés dans les deux pays. Les deux pays jouissent d'excellentes relations politiques et d'une coordination continue au sein des différentes organisations régionales et internationales. Dans le cadre de l'Agence Egyptienne pour la coopération, l'Egypte accueille volontiers les Nigériens tout au long de l'année pour des stages de formation dans plusieurs disciplines.

« La ferme agricole commune Niger-Egypte créée en 1997 a reçu un nouveau financement important pour acheter de nouveaux équipements et devrait s'attendre à une grande récolte cette année », a-t-il ajouté. SE. Ali Morsi El Halawani a enfin souligné que l'Institut Abubakar Hachim Al Azhary de Tchiota qui enseigne le programme d'études d'Alzhar d'Egypte, préparant les jeunes nigériens à la connaissance correcte de l'islam, alloue chaque année 17 bourses d'études supérieures aux jeunes nigériens pour poursuivre leurs études à l'Université Al Azhar au Caire.
Seini Seydou Zakaria(onep)

24 août 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail