Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

 Allocution du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur à la 72ème session de l’Assemblée  Générale des Nations Unies, à New York (USA)Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, était, le samedi 23 Septembre dernier, à la tribune de la 72ème session de l’Assemblée  Générale des Nations Unies, à New York (USA). Dans son adresse devant l’immense assistance, le ministre Ibrahim Yacoubou a d’abord abordé les défis auxquels fait face notre pays le Niger en matière de développement. « Le Niger est conscient que chaque pays est responsable de son propre développement et chaque peuple, de son propre destin », a dit le Chef de la diplomatie nigérienne avant de souligner le devoir de solidarité qui incombe aux Nations les plus nanties vis-à-vis des pays les plus vulnérables. M. Ibrahim Yacoubou a également attiré l’attention de la communauté internationale sur des préoccupations relatives au contexte sécuritaire dans la sous-région sahélienne qui constitue une entrave réelle aux efforts de développement de nos pays. (Lire-ci-dessous l’intégralité de l’allocution du ministre en Charge des Affaires Etrangères).

«Mesdames, Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Monsieur le Président,

Monsieur le Secrétaire Général,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi avant tout propos d’adresser au Président de la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, Monsieur Miroslav Lajcak mes sincères félicitations, ainsi que tous mes vœux de réussite. Je voudrais aussi féliciter le nouveau Secrétaire Général de l’ONU, Monsieur Antonio Guterres, et lui souhaiter plein succès dans sa mission. Le Niger l’assure de tout son soutien.

Monsieur le Président

La présente session se tient dans un contexte particulier marqué par la dégradation de la situation sécuritaire pour certains d’entre nous, et tout récemment, par les destructions occasionnées par les cyclones dans d’autres Etats membres.

Imprimer E-mail

23 septembre 2017 – Le Ministre des affaires étrangères du Niger, Ibrahim Yacoubou, a rappelé samedi à l'Assemblée générale des Nations Unies les défis sécuritaires auxquels sont confrontés son pays et ceux de la région du Sahel.23 septembre 2017 – Le Ministre des affaires étrangères du Niger, Ibrahim Yacoubou, a rappelé samedi à l'Assemblée générale des Nations Unies les défis sécuritaires auxquels sont confrontés son pays et ceux de la région du Sahel.M. Yacoubou a souligné aux Etats membres de l'ONU trois menaces. La première est liée à la situation en Libye : sans un gouvernement ayant autorité sur tout le territoire, avec des milices, des groupes terroristes et des trafiquants, le processus de paix peine et la situation risque de déborder sur les pays voisins.

Par conséquent, le Niger appelle la communauté internationale à s'engager véritablement pour la restauration d'un ordre démocratique en Libye permettant aux Libyens d'être maîtres de leur destin politique ; une réconciliation inclusive, à l'exclusion des groupes terroristes ; l'unification de l'armée nationale ; le désarmement des miliciens et la neutralisation des groupes terroristes ; et un processus référendaire et électoral sur la base d'une nouvelle constitution et de lois électorales consensuelles.

La deuxième menace à laquelle est confrontée le Niger est celle du Bassin du lac Tchad et plus précisément la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram. Grace à une action conjointe avec le Cameroun, le Tchad et le Nigéria à travers la Force multinationale mixte, les capacités offensives et de nuisance de Boko Haram ont été considérablement réduites, a déclaré le Ministre. « La peur a changé de camp », a dit M. Yacoubou, mais le risque d'attentats suicide et de capture d'esclaves sexuelles sont toujours réels.

La troisième menace, la plus préoccupante de l'avis du Ministre, est la situation au nord Mali. Selon lui, deux questions doivent être réglées : la mise en œuvre des accords de paix et la lutte contre les groupes terroristes et les trafiquants. « Tant que ces derniers n'auront pas été appréhendés, il sera difficile de mettre en application les accords de paix ou d'espérer la restauration de l'autorité de l'État malien sur l'ensemble du territoire national », a-t-il estimé. C'est pour cela que les membres du G5 Sahel ont décidé de mettre en place une force conjointe.

Imprimer E-mail

Au Ministère des Affaires Etrangères : Le Représentant résident du PAM au Niger remet ses lettres d'accréditation La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, chargée de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur , Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga, a reçu, jeudi dernier, les lettres d'accréditation du Représentant résident du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Niger, M. Sory Ibrahim Ouane.

28 août 2017
Source: http://lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Ali Morsi El Halawani élevé au grade de Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a procédé hier dans l'après-midi à la remise d'une distinction à SE. Ali Morsi El Halawani, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d'Egypte au Niger en fin de mission dans le pays. Au cours de la cérémonie qui s'est déroulée dans les jardins du Ministère, le diplomate égyptien a été élevé au grade de Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger. Etaient présents les représentants du corps diplomatique et des Organisations Internationales accrédités au Niger ainsi que plusieurs autres invités.
Dans son allocution, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, a dit que tout au long de son séjour de deux années, SE. Ali Morsi El Halawani, a fait montre d'un engagement constant et de disponibilité dans l'œuvre de consolidation des relations bilatérales nigéro-Egyptiennes et de la diversification de leurs domaines d'intervention. Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a, au nom du Président de la République, Chef de l'Etat SE. Issoufou Mahamadou, à celui du gouvernement et du peuple nigérien, salué les efforts du diplomate égyptien. Les relations que le Niger et la République Arabe d'Egypte entretiennent, concernent plusieurs secteurs de coopération notamment l'agriculture, la santé, la culture, le commerce et la formation, a-t-elle relevé.

Imprimer E-mail

Mme Gaoh Aminatou Grand Croix OrdreSE. Mme Gaoh Aminatou, actuelle ambassadeur du Niger à la Havane (Cuba), a été distinguée à titre honorifique par les autorités fédérales de la République d'Allemagne, depuis le mois de septembre 2016, époque où elle assurait les hautes fonctions d'ambassadeur de notre pays à Bonn (2012-2016). La remise officielle de la médaille de la Grand-Croix de l'Ordre de mérite de la République Fédérale d'Allemagne s'est déroulée, le 04 Août 2017, à la Havane, à la Résidence de l'Ambassadeur d'Allemagne à Cuba. On y notait la présence de deux directeurs du Ministère cubain des Relations Extérieures, ainsi que des membres du personnel de l'Ambassade du Niger à Cuba.
En décernant la médaille à l'heureuse récipiendaire, l'Ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne a loué les qualités de l'intéressée en mettant en exergue son engagement pour le renforcement des rapports de coopération entre le Niger et son pays. « Mme Gaoh, vous vous occupiez efficacement et avec une manière coopérative d'améliorer les relations entre l'Allemagne et le Niger », a dit le diplomate allemand avant de rappeler les moments phares de cette coopération à l'époque où elle était en poste en Allemagne. « Le signe visible de la qualité de cette coopération est la visites de personnalités allemandes de haut rang à Niamey depuis le début de l'année 2016 », a-t-il indiqué. Ce qui l'a amené à rappeler les visites à Niamey du ministre allemand des Affaires Etrangères et de celui de la Coopération Economique. S'en sont ensuite suivies la visite au Niger de la Chancelière Angela Merkel, en octobre 2016, et celle du ministre de la Défense au mois de décembre 2016.

Imprimer E-mail