Orange experience digitale 2

jeudi, 01 décembre 2016 21:17

Notre compatriote SEM Abdou Abarry nommé Ambassadeur de l’Union Africaine en République Démocratique du Congo

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Abdou Abarry Desire Kabila Lettres CreanceNotre compatriote SEM Abdou Abarry, a été nommé, en avril 2016, Ambassadeur de l’Union Africaine en République Démocratique du Congo. Il a présenté ses lettres de créance au Président de la République, S.E.M. Joseph Kabila Kabange, le 12 octobre 2016.

Notre pays vient d’enregistrer encore un important succès diplomatique, à travers la décision de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Madame Nkosazana Dlamini Zuma, de confier à notre compatriote S.E.M. Abdou Abarry, l’importante fonction de Représentant Spécial de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine en RDC.

Doctorant en droit de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et diplômé de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), S.E.M. Abdou Abarry a occupé d’importantes fonctions au Niger, notamment :

Directeur Général chargé des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères,

Directeur général chargé de l’intégration Africaine au ministère de l’Enseignement supérieur, Conseiller à la présidence de la République, chef du protocole d’Etat.

Diplomate de carrière et jouissant d’expériences avérées, SEM Abdou Abarry fut tour à tour :

Conseiller du Niger auprès des Nations-Unis à New York de 1992 à 1997,

Ambassadeur du Niger auprès de la Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg, de la Grèce et de l’Islande.

Représentant permanent du Niger auprès de l’Union Européenne des CIJ, CPJ, de l’OIAC et de l’OMD.

Chef du Bureau de Liaison de l'UA auprès de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à Abuja.

Cette nouvelle nomination est un témoignage et la reconnaissance des talents de nos diplomates tant au plan régional qu’international.

Boubacar Guédé

 

Nécrologie : Décès du Député National Ali Issaka du PNDS Taraya

Ali Issaka FeuDécès du Député National Ali Issaka, du parti présidentiel PNDS Taraya. Il occupait également le poste de Vice-président de la Haute Cour de Justice, la juridiction compétente pour juger le Président de la République en cas de haute trahison. Il avait été élu pour le compte de la circonscription électorale de Tahoua, et ressortissant du département de Madaoua. Il s’était éteint hier mardi 25 juillet 2017 à son domicile à la suite d’une courte maladie.
Que son âme repose en paix.

Lire la suite

Rapport 2017 de l’ONUSIDA : 19,5 millions de personnes ont accès aux traitements, baisse significative des décès liés au sida en 2016

Rapport 2017 de l’ONUSIDA : 19,5 millions de personnes ont accès aux traitements, baisse significative des décès liés au sida en 2016 L’Office des nations unies pour la lutte contre le Sida (ONUSIDA) a publié, le jeudi 20 juillet dernier à Paris, son rapport 2017 consacré à la situation de la maladie dans le monde en 2016. Ce rapport est intitulé « En finir avec le SIDA : progresser vers les cibles 90-90-90 ».

Selon le communiqué de presse publié à cet effet, l’ONUSIDA annonce que 19,5 millions de personnes restent en vie grâce aux traitements et le taux de mortalité due au SIDA a été divisé par deux depuis 2005. Les différents indicateurs publiés montrent des avancées encourageantes dans la lutte contre la pandémie. Et, l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe où vivent plus de la moitié des personnes vivant avec le VIH, ont enregistré les plus importants progrès dans la lutte contre la maladie.

L'Afrique de l’Est et l’Afrique Australe ouvrent la voie de la réduction de 30% du nombre de nouvelles infections par le VIH depuis 2010. En effet, le Malawi, le Mozambique, l’Ouganda et le Zimbabwe ont réduit de presque 40% ou plus le nombre de nouvelles infections par le VIH depuis 2010. D’après ce nouveau rapport, la balance a enfin penché : plus de la moitié des personnes porteuses du VIH (53%) ont désormais accès au traitement contre le VIH, et les décès liés au SIDA ont diminué depuis 2005. « En 2016, sur les 36,7 millions de personnes porteuses du VIH, 19,5 millions ont eu accès au traitement et les décès liés au SIDA ont chuté de 1,9 million en 2005 à 1 million en 2016. Si cela continue, nous atteindrons l’objectif mondial de 30 millions de personnes en traitement d'ici 2020 », souligne le rapport. «Nous avons atteint l’objectif 2015 de 15 millions de personnes sous traitement et nous sommes en train de doubler ce chiffre, pour arriver à 30 millions et atteindre l’objectif 2020», déclare Michel Sidibé, Directeur Exécutif de l’ONUSIDA.

Lire la suite

Le marché de Tillabéri : Entre tradition et modernité, un marché atypique

C’est un grand marché bihebdomadaire dont les rendez-vous ont lieu tous les mercredis et dimanches. En dehors des boutiques modernes situées en face de la RN1, la principale partie du marché présente plutôt les caractéristiques d’un marché rural : prédominance des hangars en bois ou tout au plus en tôle de récupération ; des produits marchands exposés sur des nattes, des étals en plastiques noirs ou sur des sacs ; la forte présence du petit commerce exercé par les femmes et les jeunes qui circulaient à longueur de journée etc. Situé au bord du fleuve Niger, le marché de Tillabéri offre pourtant une animation pittoresque tout au long de la journée.

Ce marché reste un grand carrefour d’échanges commerciaux en ce sens qu’il draine surtout les dimanches une foule incommensurable. La proximité de la commune urbaine de Tillabéry avec le Burkina Faso et le Mali permet aux commerçants spécialisés dans la vente de céréales d’assurer l’approvisionnement régulier des marchés pendant cette période de soudure où les réserves des paysans sont épuisées. Il est exactement 12 h 5mn ce dimanche 2 juillet 2017 à Tillabéry. Le marché grouillait du monde. Chacun vaque tranquillement à ses occupations. Les commerçants sont déjà installés et les habitants des villages environnants tels que Garieye ; Yalwani ; Neni ; Sakoira ; Djambala etc. sont présents à ce grand rendez-vous des échanges commerciaux ; de partage d’information et sensibilisation.

Lire la suite

Fait-divers/Accident de la route au Rond-point Kirkissoye de Niamey : Un automobiliste renverse quatre personnes, les riverains incendient son véhicule

Accident de la route au Rond-point Kirkissoye de Niamey : Un automobiliste renverse quatre personnes, les riverains incendient son véhiculeLa mauvaise conduite sur la route et l’imprudence des jeunes conducteurs est une constance à Niamey. Une situation qui provoque régulièrement des accidents souvent mortels et au meilleur des cas, des dommages matériels importants. Dimanche encore, un autre "fou du volant" a failli ôter la vie à de paisibles commerçants à côté du rond-point Kirkissoye. Il a toutefois blessé grièvement quatre personnes. Mais son véhicule a été brûlé par les riverains, excédés par la répétition de ce genre d’incidents dans leur quartier.

Le conducteur de ce véhicule fait parti probablement des jeunes qui reviennent de la tristement célèbre "Pilule", ce lieu de haute distraction et même de débauche pour les jeunes de la capitale. Après avoir "avalé" la distance qui sépare le rond-point Saguia du rond-point Kirkissoye, ce conducteur n’a pas pu maîtriser son véhicule au niveau de ce second carrefour. Il a quitté la voie, a percuté un lampadaire avant de cogner des vendeurs qui exerçaient leurs commerces aux alentours du carrefour, comme c’est le cas dans de nombreux quartiers de Niamey, surtout là où de nouvelles routes ont été réalisées. Plusieurs personnes ont été blessées dont quatre grièvement, mais vite évacuées par les services de sécurité et de secours.

D’après les témoins, il y a avait deux occupants à bord du véhicule. Le conducteur a lui aussi été blessé, tandis que le second occupant a tenté de s’enfuir dans le quartier. Il fut vite rattrapé par les riverains. Ces deux individus ont eu la vie sauve grâce à la prompte intervention de la Police et de la Gendarmerie nationale ainsi que des Sapeurs pompiers. En effet, dans les minutes qui suivent l’accident pas moins de neuf véhicules dont trois de la police, trois de la gendarmerie et trois des sapeurs pompiers sont arrivés sur les lieux. Très vite, les agents ont quadrillé les lieux, permettant ainsi aux sapeurs pompiers d’apporter secours aux blessés et d’éteindre le feu, même si le véhicule a été totalement calciné.

Lire la suite

Niger: RSF dément avoir retiré son soutien au journaliste Baba Alpha

Niger: RSF dément avoir retiré son soutien au journaliste Baba AlphaReporters sans frontières dément avoir retiré son soutien au journaliste nigérien Baba Alpha, contrairement à ce qui a été dit dimanche soir dans le journal de 20h sur Télé Sahel, la chaine officielle.

Journaliste d'origine malienne, Baba Alpha a été condamné la semaine dernière à deux ans d'emprisonnement ferme et à la privation de ses droits civiques et politiques durant dix ans, pour fausse nationalité, en référence à sa nationalité nigérienne acquise en 2011.

Suite à sa condamnation, RSF a diffusé le 19 juillet un communiqué pour dénoncer une procédure politique. Mais Télé Sahel a affirmé dans son édition que RSF regretterait son soutien, et aurait fait marche arrière en découvrant qui était réellement Baba Alpha. « Faux » rétorque RSF.

Lire la suite



23 novembre 2016
Source : http://Nigerdiaspora.Net/

Dernière modification le samedi, 03 décembre 2016 01:02