vendredi, 21 octobre 2016 05:50

Rencontre entre le ministre en charge des Affaires Etrangères du Niger et une délégation conduite par le ministre cubain des Affaires Etrangères : Le développement de la coopération nigéro cubaine au centre des échanges

Rate this item
(1 Vote)

Ibrahim Yacoubou Edwardo Rodriguez Parrilla Niger CubaLe ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, M. Ibrahim Yacoubou, a rencontré hier à son cabinet une délégation conduite par le ministre cubain des Affaires Etrangères, M. Bruno Edwardo Rodriguez Parrilla. La rencontre a porté sur la coopération entre le Niger et Cuba.
M. Ibrahim Yacoubou a saisi d'abord l'occasion de la rencontre pour renouveler à ses hôtes ''la reconnaissance du Gouvernement et du peuple nigérien pour la solidarité cubaine''.
Appréciant la visite de la délégation cubaine au Niger, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur a estimé qu'elle est ''un signe de la qualité de la relation bilatérale'' entre le Niger et Cuba.

''Depuis 1994, le Niger et Cuba entretiennent d'excellentes relations consacrées par un accord général que nous avons signé ensemble'', a rappelé M. Ibrahim Yacoubou. Cet accord consacre la création d'une commission mixte de coopération entre les deux pays.
Le ministre Ibrahim Yacoubou a rappelé quelques grandes dates de la coopération nigéro-cubaine, notamment la visite, en 1997, du ministre nigérien de la Santé à La Havane où il avait signé les textes instituant une coopération médicale et une collaboration technique sanitaire dans laquelle le Gouvernement cubain s'engageait à envoyer au Niger une équipe médicale, suivie de la concrétisation de cet accord en 1998. ''De 1999 à aujourd'hui, 301 médecins cubains ont travaillé au Niger. Actuellement il y a 11 médecins qui sont répartis sur l'ensemble du territoire national'', a-t-il précisé. Aussi, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur a indiqué avoir noté ''la disponibilité du Gouvernement cubain à porter ce nombre à 30 si le Niger en exprime le désir et si les conditions sont créées''.
Les dernières visites d'officiels nigériens à La Havane, notamment celle de M. Mohamed Bazoum en novembre 2013, à l'époque ministre en charge des Affaires Etrangères; et celle du Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, en septembre 2014. À l'occasion de cette visite, le Président de la République avait visité l'Institut National d'Oncologie et Radiothérapie de Cuba, le Centre de Génie Génétique, la société pharmaceutique Labiofam, le groupe sucrier AzCuba, l'Ecole latino-américaine de Médecine de Cuba, a rappelé M. Ibrahim Yacoubou.
Et, a-t-il poursuivi, le Président de la République avait souhaité que des spécialistes en oncologie et radiothérapie fassent partie de l'équipe médicale cubaine au Niger, afin d'appuyer le centre régionale de Niamey. Il avait aussi souhaité qu'une coopération médicale contre le diabète soit établie entre les deux pays, que le Niger soit approvisionné en produits génériques pour le traitement du diabète et qu'une coopération soit instituée avec Cuba afin de diversifier les sources d'approvisionnement du Niger en produits pharmaceutiques et matériel médical.
''Nous suggérons et proposons, pour concrétiser ce projet et avancer davantage sur les axes de notre coopération bilatérale, que la coopération mixte de coopération soit convoquée dans les délais diligents'', a déclaré M. Ibrahim Yacoubou, rappelant que la dernière session a déjà 10 ans.
M. Ibrahim Yacoubou a relevé quelques points de cette coopération dont le protocole de prestation de service et de fourniture d'un coût de 8 millions de dollars signé entre LaBiofam et le Niger, avec pour objectif de réduire le taux de prévalence du paludisme de 80% sur deux ans. Et, chaque année, quatre étudiants nigériens sont admis à l'Ecole latino américaine de Médecine de Cuba.
Sur le plan diplomatique, le Niger a apporté son soutien à Cuba à l'Assemblée Générale des Nations Unies en vue de l'adoption de la résolution sur la nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier sur Cuba par les Etats Unis.
Aussi, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, a saisi l'occasion pour transmettre ses félicitations à la délégation cubaine pour ''la normalisation progressive des relations diplomatiques entre les Etats Unis et la République de Cuba'', avant de réitérer l'engagement du Niger pour le renforcement de la coopération bilatérale et le développement des axes sur lesquels une ''synergie politique est nécessaire''.
De son côté, le ministre cubain des Affaires Etrangères, M. Bruno Edwardo Rodriguez Parrilla, a rappelé aussi les relations historiques traditionnelles que Cuba entretient avec le Niger. Aussi, a-t-il exprimé la gratitude du peuple cubain et du Président Castro au peuple Nigérien et à ses autorités, pour le soutien permanent et la solidarité, en particulier en ce qui concerne l'agenda international.
''Nous avons eu une coopération mutuellement bénéfique, et je profite de l'occasion pour vous remercier pour l'accueil de nos coopérants depuis des années, et pour la confiance en envoyant vos jeunes étudier chez nous'', s'est réjoui le ministre Edwardo Rodriguez Parrilla.
Le ministre cubain des Affaires Etrangères a exprimé son enthousiasme en ce qui concerne les ambitions des autorités à travers l'initiative 3N ''les Nigériens Nourrissent les Nigériens''. Il a invité aussi son homologue à visiter Cuba, en vue d'approfondir et de renforcer la coopération avec le Niger.
M. Bruno Edwardo Rodriguez Parrilla a saisi aussi l'occasion de la rencontre pour réitérer la solidarité du Gouvernement et du peuple cubain au peuple et au Gouvernement nigériens suite aux récentes agressions terroristes.

Souley Moutari(onep)

21 octoobre 2016
Source : http://lesahel.org/

La Palmerais Niger Pub 01