Airtel Niger

Forfait Albarka

mardi, 30 septembre 2014 05:06

Rencontre OCI : Le ministre d’Etat Bazoum Mohamed condamne les exactions de DAESH et de l’Etat d’Israël en Palestine

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Bazoum OCIEn marge de la 69e session de l’Assemblée Générale de  l’ONU, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur  M. Mohamed Bazoum a pris part à la réunion de l’Organisation de la Coopération Islamique. Il s’est agi au cours de la rencontre d’échanger sur les questions d’intérêt mondial de manière générale et celui de l’OCI en particulier.


En prenant la parole à cette occasion, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur  M. Mohamed Bazoum a d’abord réitéré ses félicitations à son Altesse, le Prince Saud Al Faisal ministre des Affaires Etrangères du Royaume d’Arabie Saoudite pour son élection à la présidence de la session avant de l’assurer de la coopération de la délégation nigérienne dans l’accomplissement de cette mission. Bazoum Mohamed a indiqué que cette réunion se tient dans un contexte international encore marqué par les stigmates de la campagne militaire menée en juillet et août derniers par Israël à Gaza et qui a coûté  la vie à près de 3000 palestiniens civils dont plus de 80%  sont des personnes âgées, des femmes et des enfants. Il devait préciser que cette tragédie qui met une fois encore à nu le mépris d’Israël des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité interpelle  grandement  notre Oummah.
Le Niger qui a dès le 21 juillet exprimé sa ferme condamnation de cette agression et  renouvelé au peuple palestinien toute sa solidarité et son soutien, réitère son rejet  total de la politique
israélienne d'occupation et son attachement à une solution à deux États indépendants, Israël et la Palestine, vivant côte à côte  et respectant les principes de paix, de sécurité et de bon voisinage a-t-il rappelé.  
« Membre du Comité Al-Qods Al Charif, mon pays estime que sans l’établissement d’un Etat palestinien viable, la demande faite par le Président Mahmoud Abass, de placer la Palestine sous protection internationale mérite une attention particulière de la part de notre organisation  et du reste des autres membres de la Communauté Internationale. Il en est de même pour la demande de la tenue d’une   conférence internationale sur la  situation  humanitaire créée par l’ampleur  des destructions et celle de la convocation  d’une conférence extraordinaire  des Parties à la Convention IV de Genève sur les crimes de guerre commis par Israël durant cette agression» a déclaré M. Mohamed Bazoum. Parlant de la question du terrorisme, M. Mohamed Bazoum a confié que le Niger réitère sa condamnation et son rejet sans réserve de l’usurpation à laquelle procèdent différents groupes criminels à travers le monde en invoquant le noble label de l’islam pour couvrir leurs actions ignobles.
« Aussi condamnons-nous par conséquent la référence au Khalifa faite par DAESH en Iraq, qui n’est rien d’autre qu’une organisation criminelle. Le Niger salue la mobilisation internationale visant à faire échec en Iraq et en Syrie aux desseins de cette organisation menaçant la paix régionale et mondiale » a-t-il noté.
Par ailleurs, M. Mohamed Bazoum  a mentionné que la situation en Libye s’est considérablement dégradée ces dernières semaines sur fonds d’un contexte déjà altéré par 3 années de violence. Le peuple libyen est, à cet effet exaspéré par cette situation et attend de l’OCI qu’elle continue à la génération d’une dynamique de dialogue à même de déboucher sur la fin de la violence et la réconciliation de tous les libyens. Le ministre des Affaires Etrangères a indiqué que le Niger en appelle à un cessez-le feu immédiat et l’ouverture d’un dialogue fraternel entre toutes les parties. Concernant la situation au Mali, il a notifié qu’elle évolue positivement avant de féliciter la République sœur d’Algérie pour les efforts qu’elle consent en vue de créer les conditions d’une solution pacifique à ce conflit absurde.  Au Nigeria, le Niger réitère son soutien au gouvernement de ce pays frère dans son combat.
A l'endroit du reste des membres de la Communauté internationale, il a lancé un vibrant appel en vue d'adopter des lois et règlements appropriés pour donner effet dans leur ordre interne à la Résolution 16/18 de l’Assemblée générale  visant à combattre l'intolérance, la stigmatisation, la discrimination, l’incitation aux violences et à la violence contre des personnes basées sur la religion et la croyance. En conclusion, M. Mohamed Bazoum a exprimé son appréciation à tout le personnel du Secrétariat Général de l’OCI, pour son abnégation, sa compétence et sa disponibilité dans l’atteinte des nobles objectifs de la Oummah Islamique.

 Laouali Souleymane


30 septembre 2014
Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le mardi, 30 septembre 2014 12:33