Esmt.sn

Forfaitt-ORANGE-4G

Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 11 janvier 2019

    Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 11 janvier 2019

Diaspora Nigerienne Nigeria Rencontre GouvDurant son séjour à Abuja dans le cadre de la Conférence internationale sur le Lac Tchad, le Président de la République a instruit son ministre Directeur de cabinet, M. Mahamadou Ouhoumoudou et le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement M. Issoufou Katambé, pour rencontrer la communauté nigérienne vivant dans ce pays. C’est ainsi que les ministres Ouhoumoudou et Katambé se sont rendus à l’ambassade du Niger à Abuja pour rencontrer, en présence de l’ambassadeur du Niger au Nigeria SE. Alat Mogaskiya et du Consul du Niger à Kano, nos compatriotes venus nombreux.

Dans son mot introductif, l’ambassadeur du Niger au Nigeria a indiqué que les ressortissants nigériens au Nigeria ont souhaité rencontré les plus hautes autorités en mission dans ce pays ami, pour leur faire part d’un certain nombre de préoccupations et prendre des nouvelles du pays. Ce fut ensuite autour du président du Haut conseil des Nigériens au Nigeria M. Aboubacar Khalidou d’exposer ces préoccupations. Elles ont pour noms la question du recensement électoral pour tous les Nigériens vivant au Nigeria, les tracasseries à la frontière dès lors qu’ils décident de venir au pays et l’ouverture des consulats ou tout au moins la réouverture de celui de Lagos fermé depuis une dizaine d’années. M. Aboubacar Khalidou a étayé ces préoccupations à travers des exemples concrets.

En effet a-t-il fait savoir à la délégation gouvernementale, les Nigériens vivant au Nigeria qui ont pu voter lors des dernières élections ne représentent qu’une infime partie de leur total. Relativement aux tracasseries aux frontières, le président du Haut conseil des Nigériens au Nigeria a confié, que des agents nigériens à la frontière leur font payer entre 3000 et 7000 F selon les localités. « Nous souhaitons que les autorités mettent fin à cette pratique, si elle est illégale» a plaidé M. Aboubacar Khalidou qui a cependant reconnu et salué les efforts de l’ambassadeur du Niger au Nigeria pour répondre à leurs sollicitations quotidiennes. « Nous sommes bien reçus à l’ambassade ; nous nous sentons chez nous et rassurés depuis l’arrivée de ce nouvel ambassadeur » a-t-il déclaré.

Après avoir écouté les préoccupations des Nigériens vivant au Niger, le ministre directeur de cabinet du Président de la République leur a transmis les salutations et les encouragements du Chef de l’Etat. M. Mahamadou Ouhoumoudou leur a ensuite notifié le message du Chef de l’Etat à l’occasion de ses visites partout où résident nos compatriotes. « Le Président de la République vous demande de toujours respecter les lois de votre pays d’accueil » leur a-t-il dit, ajoutant que dans l’ensemble, les Nigériens se sont toujours bien comportés dans leur pays d’accueil. Le deuxième message porte, selon M. Mahamadou Ouhoumoudou, sur la situation sociopolitique au Niger. C’est ainsi qu’il a énoncé un certain nombre d’actions menées dans le cadre du Programme de renaissance pour le développement et l’émancipation des populations nigériennes. Le ministre Directeur de cabinet cite à ce sujet, les réalisations dans le domaine de l’éducation, de la santé, des infrastructures, de l’agriculture, de l’hydraulique, la Maison du Paysan, etc. Pourtant « on n’a pas plus de richesse qu’auparavant, l’effort est dans le cœur. Nous avons réduit la corruption et la dilapidation des fonds publics et ce sont ces fonds qui servent à financer toutes ces infrastructures» a-t-il déclaré.

Le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République a par ailleurs édifié les Nigériens sur la loi de finances 2018. M. Ouhoumoudou a déploré les campagnes d’intoxications menées y compris sur les réseaux sociaux. Il a expliqué aux participants les principaux points sur lesquels il y a une campagne mensongère.

C’est notamment sur la taxe d’habitation annexée à la facture d’électricité ou la question de l’héritage. «Cette loi a été votée par l’Assemblée nationale qui est la représentation nationale. Le Niger est un Etat de droit qui respecte le principe de la séparation des pouvoirs et les autres principes démocratiques » a-t-il indiqué tout en dé- plorant la situation de ‘’campagne électorale permanente’’ qu’imposent certains acteurs au pays. « Ce qui est évident, beaucoup de choses sont en train de changer au Niger : le renforcement de la démocratie et de ses institutions, le renforcement des infrastructures», a-t-il noté, soulignant que depuis quelques années le pays enregistre une croissance moyenne d’’environ 6%.

Le ministre Issoufou Katambé a pour sa part parlé de l’expérience des élections passées où les Nigériens ont eu des difficultés à voter. Les deux membres du gouvernement ont en effet, compris la pertinence des préoccupations posées par les Nigériens vivant au Nigeria. Tirant le bilan de cette rencontre, le ministre Ouhoumoudou Mahamadou s’est félicité de la cohésion qui règne au sein de la communauté nigérienne vivant au Nigeria. «Nous avons un groupe uni en dépit de la diversité de leur origine. Ils sont un haut conseil qui marche et qui s’occupe de leurs préoccupations. Les fonctionnaires sont aussi bien organisés. Ils sont satisfaits de l’ambassadeur qui les écoute, qui contribue à leur organisation » a déclaré le ministre Directeur de cabinet avant d’assurer ces compatriotes que leurs préoccupations seront transmises au Chef de l’Etat. Enfin, l’ambassadeur du Niger au Nigeria s’est réjoui de l’accueil que la communauté nigérienne a réservé au Chef de l’Etat lors de cette mission. Pour SE. Alat Mogaskiya, il faut aller vers l’encadrement de cette diaspora pour qu’elle puisse participer au développement du pays.

Siradji Sanda, Envoyé spécial  

02 mars 2018
Source : http://www.lesahel.org/


Lesahel.ne

Idées et opinions

Interview

Culture

Rétrospective de l’année culturelle 2018 : Une année riche en évènements culturels

Au Niger, sur le plan culturel, l’année 2018 a été riche en évènements aussi bien heureux que malheureux. Certains artistes et ou groupes musicaux ont... ...

Troupe Culturelle « WASAFA » de Changnassou : 35 ans de détente et loisirs au service de la population locale

Créée en 1984 par la population du village de Changnassou (département de Bagaroua) en collaboration avec le Directeur de l’école dudit village de l’é... ...

Artiste rappeur Abdoulaye Moussa alias Mirador : Mirador sort son premier album dénommé ‘’Dan Sarki’’

L’artiste Mirador, de son vrai nom Abdoulaye Moussa, s’est véritablement intéressé au mouvement rap dans les années 2006 dans un groupe musical qui n’... ...

Produits de beauté : Le henné, toujours à la mode au Niger

Le henné fait partie de l’arsenal de séduction féminine en Afrique de l’ouest, plus précisément au Niger. Au cours des cérémonies festives, notamment ... ...

Disparition du musicien nigérien Malam Maman Barka

Grande émotion ce matin au Niger lorsque la presse locale a rapporté le décès du musicien Malam Maman Barka, immensément populaire dans son pays et tr... ...

Patrimoine immatériel de l’humanité en musique : L’Inzad, une vielle monocorde traditionnelle commune à préserver

L'Inzad, élément culturel commun à plusieurs pays de la bande sahélienne, dont l’Algérie, le Mali ou le Niger, est une vielle monocorde traditionnelle... ...

Admission du groupe Sogha au Conseil Africain de la Musique : Pour le rayonnement de la musique nigérienne

Le Comité Exécutif du Conseil Africain de la Musique dont le siège est basé à Brazzaville au Congo a décidé d’admettre le groupe nigérien Sogha comme ... ...

Culture : Le Musée national Boubou Hama réceptionne le pavillon rénové du pétrole

La cérémonie de réception du Pavillon du musée national Boubou Hama dédié à l’exploitation du pétrole au Niger a eu lieu, le samedi 6 octobre dernier... ...

Cure salée : Le Premier ministre visite un site de vaccination du bétail et échange avec les chefs traditionnels, les cadres régionaux et les femmes l…

Après la cérémonie d’ouverture de la 54ème édition de la Cure Salée qu’il a présidée dans la matinée, le Premier ministre, Chef du gouvernement SE. Br... ...

Politique

Actu africaine

L'UE s'effondrera si elle ne change pas de cap sur la question des migrations : PM italien

Image d'illustration L'Union européenne s'effondrera si elle ne change pas de cap sur la question des migrations, a déclaré le Premier ministr... ...

Pourquoi l'Afrique ancienne a (aussi) une histoire?

Il est important de s'interroger sur l’histoire ancienne du continent africain, car non seulement l’histoire de l'Afrique a été trop longtemps occulté... ...

Energie : Pourquoi l'Afrique doit s'émanciper de la contrainte occidentale

2018 sera-t-elle pour les marchés pétroliers internationaux une année à oublier au plus vite ? Et que nous réserve 2019 ? Quelle attitude afficherons ... ...

Bouznika : Tournant historique pour les Verts d’Afrique

La petite localité de Bouznika sise à une trentaine de kilomètres de Rabat (Maroc) a abrité 3 événements écologistes majeurs du 15 au 19 novembre 2018... ...

Lancement du 5ème cycle du programme de la Fondation Tony Elumelu : La transformation de l’Afrique à travers l’entrepreneuriat

La Fondation Tony Elumelu, la plus grande initiative philanthropique africaine dédiée à l’entrepreneuriat, a lancé le 1er janvier à partir de Lagos au... ...

Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) : “Nous avons besoin d’un nouveau départ”

M. Mahaman Laouan Gaya, Secrétaire Général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO)Monsieur le Secrétaire Général, Présentez à no... ...

Européens et Africains plaident pour l’investissement en Afrique face aux migrations

L’Europe compte pour 40 % des flux d’investissements directs étrangers vers l’Afrique et reste le premier partenaire commercial du continent.. Des dir... ...

Gandhi accusé de «racisme», une statue retirée d'une université

Une statue du leader indien de l'indépendance, Gandhi, a été retirée de la plus prestigieuse université du Ghana après que l'apôtre de la non-... ...

Washington dénonce les "comportements prédateurs" de Moscou et Pékin en Afrique

Le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton dévoile la stratégie de Donald Trump pour l'Afrique devant le cercle de réflexio... ...

Revue de Presse Labari